Archives mensuelles : septembre 2014

Ham yard et salade sur le toit

Quoi de neuf les amis ? Je me trouve actuellement dans le centre de Londres, et plus précisément à Soho, un quartier où l’on semble pouvoir trouver de tout : le meilleur comme le pire, du plus élégant au plus vulgaire. Je suis descendu dans l’incroyable et original hôtel Ham Yard. Je ne m’attendais pas à autant de surprises ici, mais je ne m’étais pas non plus renseigné sur l’endroit, je voulais juste trouver un lieu où dormir à Soho, étant donné que j’avais quelques rendez-vous dans le coin, j’ai donc réservé dans cet hôtel à la volée. Et pourtant cet hôtel était plein de surprises, et la plus surprenante d’entre elles se trouvait sur le toit … un immense jardin végétal recouvrait toute la terrasse sur les toits ! En plein centre de la métropole !Ham Yard Hotel London

En lire plus :Ham yard et salade sur le toit

L’évolution des malwares sous OS X

Il y a-t-il un malware spécial pour les systèmes d’exploitation OS X par ici ?

Oui il y en a. Et bizarrement, cela fait un moment que je n’ai pas abordé le sujet…

La dernière fois, c’était il y a deux ans et demi de cela. Et oui, cela fait aussi longtemps que  le virus Flashback a explosé et infecté 700 000 ordinateurs Macs dans le monde entier. L’industrie de la sécurité informatique n’a cessé d’en parler (et à rapidement désactivé le botnet de Flashback), mais depuis, plus rien… Certains pourraient même en arriver à croire que depuis, c’est le calme plat en ce qui concerne les malwares sous Mac, et que pas un seul iMalware n’est venu troubler la tranquillité de l’empire Apple…

Mais ils ont tort …Mac malware is not amyth, they do exist

C’est sûr que si vous comparez le taux d’infections de certains malwares sur différentes plateformes, celle qui sans aucun doute se retrouve en tête du classement, et de loin, c’est bien sûr la plus populaire d’entre elles : Microsoft Windows. Loin derrière on retrouve Android, le petit nouveau de la bande.  Et oui, ces trois dernières années, la cyber vermine a multiplié les attaques contre le pauvre petit robot vert, en augmentant chaque fois l’intensité de celles-ci.

Pendant ce temps, dans le monde des iPhones et des iPads, hormis pour de très rares attaques de cyber espionnage, aucune des autres attaques n’a vraiment été concluante (malgré l’application de méthodes très exotiques). C’est à peu près la même chose pour Mac : c’est une plateforme relativement calme mais il y a eu quelques perturbations ces derniers temps … Et c’est pour cela que j’ai décidé de rédiger ce post.

Voici quelques chiffres pour récapituler tout cela :

  • Ces dernières années, le nombre de nouveaux virus détectés et visant les appareils Mac était déjà de plusieurs milliers ;
  • Les huit premiers mois de 2014, on a détecté 25 différentes  » familles  » de malwares visant Mac;
  • La probabilité qu’un ordinateur Mac non protégé soit infecté par un virus visant exclusivement Mac a augmenté d’environ 3%.
<em>En 2013, @Kaspersky  a détécté 1700 malwares pour OS X</em>Tweet

En lire plus :L’évolution des malwares sous OS X

Flickr photostream

Instagram

Avide de chaleur hongroise

J’ai entendu des tas de bonnes choses sur les spas et sources d’eau thermale hongroise.

Et j’ai visité plusieurs fois le pays depuis mon premier séjour en 1998. Mais il se trouve que je n’avais jamais eu le temps de m’immerger dans ses sources d’eau thermale. Mais la semaine dernière j’y ai enfin remédié.  Qu’est-ce que j’en ai pensé ? C’était méga-cool ! Malheureusement je n’ai pas trop pu me balader avec mon appareil photo donc la plupart des photos viennent du site officiel des Bains Thermaux et Hôtel Szt. Gellért où nous avons séjourné…

Donc voici les Thermes de Szt. Gellért à Budapest…

The world's best hot springs En lire plus :Avide de chaleur hongroise

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Bagage égaré : Non, c’est pas ok.

Vous connaissez ce sentiment désagréable ? Vous savez celui qu’on ressent quand on est assis dans l’avion à attendre la fin de l’embarquement pour que l’avion puisse enfin décoller, vous regardez tranquillement les employés mettre les valises dans la soute … quand soudain ils s’éloignent comme s’ils avaient fini leur travail … pourtant il reste une valise sur le sol en béton, une seule valise. Une grosse valise noire. Et bien sûr, cette valise c’est LA VOTRE !

Washington-Zurich-BudapestAttendez … J’ai déjà vu cette valise quelque part …

En lire plus :Bagage égaré : Non, c’est pas ok.

Histoire flottante des Etats Unis

D’un point de vue touristique, Washington D.C est loin d’être la ville la plus intéressante au monde. On pourrait même dire qu’elle est plutôt barbante.

Le Washington monument, le Lincoln Memorial, la Maison Blanche, le Musée national de l’air et de l’espace, et un tas d’autres musées… qui pour moi sont destinés aux touristes de base. Donc si jamais vous faites une escale de quelques jours aux Etats Unis, je vous conseille de faire l’impasse sur Washington et d’opter pour d’autres villes comme San Francisco ou New York, voire d’autres Etats comme l’Arizona (surtout pour le Grand Canyon), la Californie (en particulier les sequoias), et la zone volcanique au nord-ouest de l’Etat de Washington. Et si vous y allez entre Juillet et Septembre, vous pouvez aussi aller faire un petit tour en Alaska. Je pourrais bien sûr continuer la liste mais je pense que tous les plus beaux endroits ont déjà été cités.

Mais cette fois-ci c’est à Washington D.C que j’ai attéri, j’étais à la recherche d’un circuit touristique pour m’occuper le temps d’une journée. C’était loin de m’enchanter… Mais soudain …

A mon grand étonnement, j’ai découvert que la ville de Washington regorgeait de petits trésors de l’histoire, certes récente, mais tout aussi riche des Etats Unis et de son empire. J’ai d’ailleurs pu en visiter un, et j’ai été surpris par ce que j’y ai trouvé. Et ce que j’ai eu la chance de visiter c’est le USS Sequoia, l’ancien yacht présidentiel.

Presidential Yacht Sequoia En lire plus :Histoire flottante des Etats Unis

Comme des sardines en boîte …

J’ai tout d’abord voulu intituler ce post  » wagon à bestiaux « . Puis j’ai réfléchi deux minutes, et je me suis dit que ce serait un peu exagéré. Du genre  » Oh mon Dieu ! Le caviar de Beluga n’a pas été réparti en parts égales « , ce qui en dehors de mon petit monde serait très inapproprié :).

En gros, c’est juste pour pousser un petit coup de gueule. Le genre de détails qui de temps à autres ont le don de m’énerver, comme un service de mauvaise qualité…

Donc me voilà, assis sur l’un des 8 sièges de la rangée, en business class, sur le vol UA988 d’United Airlines en provenance de Francfort et à destination de Washington. Je repensais à un autre de mes voyages, de Singapour à New York avec Singapore Airlines.

Ce vol a duré 18 heures (non-stop), et seulement 4 sièges par rangée (mais bien sûr ces sièges étaient un peu plus chers). Mais dans le vol avec United les rangées de sièges étaient disposées de la manière suivante : 2-4-2, pour finalement constituer des rangées de 8. Et pour ne rien arranger, la moitié des passagers de la rangée était assise de face alors que l’autre moitié était de dos.

J’ai eu la chance d’avoir un siège situé dans le sens contraire de la marche, et dans un avion, c’est vraiment quelque chose qui a le don de m’agacer. Ne me demandez pas pourquoi mais c’est comme ça. Peut-être que c’est parce que quand j’étais petit on ne cessait de me répéter que d’être assis comme ça dans le train c’est pas bon. Je ne sais pas.

United Arilines En lire plus :Comme des sardines en boîte …

Cuisine et sac à dos, pt. 1: Kamtchatka

Il y a quelques années, on m’a demandé ce que je mettais dans ma valise lorsque je partais en voyage et parcourais le globe. J’ai donc essayé de dresser une liste des choses indispensables lors de mes voyages. J’ai déjà vu des listes du même style avant, mais elles se centraient surtout sur des appareils électroniques. La mienne sera bien moins complexe …

Commençons par quelques petites pistes de réflexion :

Tout d’abord: Plus vous voyagez, plus votre valise doit être légère. C’est tout à fait logique : seul les voyageurs chevronnés savent comment voyager avec le minimum. Savoir déterminer ce qui ne vous sera utile ou pas selon votre destination. Un voyageur expérimenté sait aussi à quel point quelques kilos en plus peuvent compter quand vous devez parcourir de longues distances à pied avec votre valise, ou courir dans les interminables couloirs d’aéroports.

Deuxièmement: ma liste de matériel électronique se limiterait à mon appareil photo Sony RX-100, mon ordinateur portable Lenovo X1 et une paire d’écouteurs Bose QuietComfort 3, des appareils pas trop chers et fiables.  Pas de gros objectifs pour appareil photo, pas de smartphones dernier cri, pas de caméra, pas de quadrirotor,…

(La voilà ma liste, c’était vite fait n’est-ce pas ?)

Troisièmement : Je suis presque sûr que vous préférez que je vous épargne les détails sur la gestion de mes pantalons, chemises et chaussettes.

Non, il faut quelque chose de différent, de mieux, et soudain ça m’est venu…

…Et nous y voilà : le premier épisode de ma nouvelle chronique : « Cuisine et sac à dos » : un mini guide gastronomique des différents aliments que vous pouvez trouver sur les tables du monde entier !

Première photo : une table à Petropavlovsk-Kamtchatsky, ou nous  avons fait escale quelques jours lors de notre expédition sur l’archipel des Kouriles.

Voici cette fameuse table … :

Cuisine on the road En lire plus :Cuisine et sac à dos, pt. 1: Kamtchatka

Onekotan : le meilleur

Je ne sais pas pourquoi mais les volcans sont mon phénomène naturel préféré.

J’en ai grimpé un certain nombre autour de la planète et j’en ai vus encore plus depuis un hélicoptère – et davantage de côté. Le paysage qu’ils offrent est juste à couper le souffle. Santorini, Mont Fuji, Goreli (avant l’éruption), Mutnovka, Ksudach…

Les volcans sont uniques dans leur genre et beaux à leur manière, il serait donc impossible de les comparer et de les classer.

Néanmoins, je sais désormais quel volcan se place en haut de ma liste du meilleur du meilleur.

Facile : il s’agit du volcan Krenitsyn sur Onekotan une des îles Kouriles. C’est également un volcan plutôt exclusif – réservé aux amateurs de volcanisme, car il n’a même pas de page Wikipédia en anglais :).

Le paysage qu’il offre est absolument magique.

Son cratère presque parfaitement circulaire est colossal – il s’étend sur 7 kilomètres. Au milieu du cratère on trouve un énorme lac, dans lequel un nouveau volcan montre le bout de son nez (d’une hauteur de 1324m). Le volcan est complètement entouré par la mer, le lac se situe à une hauteur d’environ 400 mètres au dessus de la mer, et sa profondeur est d’environ 200 mètres. Voici les caractéristiques de base de ce fantastique phénomène naturel.

Kuril islands, Krenitsyn volcano

Le plus beau volcan au monde, selon @e_kaspersky – KrenitsynTweet

En lire plus :Onekotan : le meilleur

Klimat des îles Kouriles

Pour voir la toundra, inutile de vous rendre dans le Grand Nord (où le grand sud, comme en Terre de Feu). Vous pouvez trouver quelque chose de très ressemblant et à une latitude acceptable. Par exemple, sur les îles Kouriles.

Kuril islands

Dame Nature a eu du malade au moment de choisir le climat de l’archipel des Kouriles. D’un côté, on trouve l’eau fraîche de l’océan Pacifique ; et de l’autre, la mer glacée d’Okhotsk. Si le vent vient du sud, le climat devient chaud et humide ; mais s’il vient du nord, la fraîcheur du Sibérien prend le dessus. Comme vous le voyez, les choses peuvent devenir un peu confuses. En hiver, il règne souvent un froid glacial et on n’aperçoit de la neige à perte de vue ; alors qu’en été, il fait très froid, mais toujours humide, brumeux, bruineux et pluvieux. En lire plus :Klimat des îles Kouriles

Emerveillement sur l’île de Kounachir

L’île de Kounachir offre bien plus que le tcha-tcha tcha !

Des colonnes de lave en plein milieu de l’océan, les magnifiques fumerolles du volcan Mendeleyeva et les incroyables bains de boue dans la caldeira du Golovnina entre autres choses. Le bain de boue dans un lac à 30°, ce n’est pas trop mon truc. Mais le volcan de Mendeleyeva, et tout particulièrement les colonnes de lave, ça c’était vraiment quelque chose. Tout simplement incroyable et inoubliable.

Kuril islands

Kuril islands En lire plus :Emerveillement sur l’île de Kounachir