Étiquettes des archives : industriel

Un ascenseur sur Internet vs. Internet dans un ascenseur

J’ai une très bonne opinion du leader mondial Schindler, fabricant d’ascenseurs et d’escalators (La prochaine fois que vous prendrez ce moyen de transport, prêtez attention au logo du fabricant). De mon point de vue, cette entreprise mérite un profond respect et ses pratiques commerciales doivent être étudiées et prises en exemple. Cependant, lorsque je vois le stand de l’entreprise à une exposition, rempli de slogans comme celui-ci, ça me donne des frissons dans le dos, je commence à me sentir mal à l’aise concernant le monde qui m’entoure, et mon œil gauche commence à se contracter. Pourquoi ?

Il y avait trois slogans qui me posaient problème :

– Comment puis-je transformer mon ascenseur en natif numérique ?
– Qu’est-ce que fait votre ascenseur lorsque vous dormez ?
– Pouvez-vous trouver votre ascenseur en ligne ?

Si vous jetez un coup d’œil de plus près, vous pouvez les voir sur cette photo :

Ça n’a pas dû déranger grand monde, mais ça m’a un peu inquiété. Bien sûr, vous comprenez… Un ascenseur sur Internet n’est pas aussi dangereux qu’Internet dans un ascenseur ! Je vais en faire des cauchemars ce soir. Non, je ne suis pas en train d’essayer de vous faire peur. Et je ne veux pas que quelqu’un rêve d’ascenseurs !

L’exposition avait lieu à la Foire de Hanovre, la méga exposition annuelle des solutions industrielles. Elle est dédiée à l’automatisation, la fabrication, l’industrie de l’énergie, à toutes sortes de robots, aux pièces de rechange les plus rares et autres types de magie industrielle moderne.

En lire plus :Un ascenseur sur Internet vs. Internet dans un ascenseur

De l’acier Rock ‘n’ Roll.

D’accord, vous avez vu comment l’acier se transformait dans le Combinat métallurgique de Novolipetsk, passant de plaques rouges chaudes à des feuilles de pâtisserie fine. Prochaine étape : l’atelier du laminage à froid et le revêtement polymère…

Les rouleaux provenant de l’atelier sont amenés ici et déroulés sur des courroies transporteuses et ensuite déplacés de part et d’autre et soumis à différents processus technologiques afin d’augmenter la qualité de l’acier, entre autres.

 

En lire plus :De l’acier Rock ‘n’ Roll.

Chaud devant !

Bonjour mes amis !

Je vous avais raconté à quel point le Combinat métallurgique de Novolipetsk était gargantuesque, n’est-ce pas ? Donc il paraît sensé que mon compte rendu et les photos de ma visite ne rentrent pas dans un seul article. Comme vous l’aurez deviné, veuillez trouver ci-joint la deuxième partie !…

Commençons. 15 millions de tonnes d’acier, qu’est-ce que ça représente exactement ? Je veux dire, les Homo Sapiens ordinaires ont-ils eu le temps de se pencher sur la question ? Ok, voici ma tentative de quantification pour vous…

Vous voyez le bloc orange vif sur la photo suivante ? Ça s’appelle (qui l’eut cru ?) une plaque, et ça pèse entre 25 et 35 tonnes. Ainsi, 15 millions de tonnes d’acier équivaudraient à…

slab-lipetsk-heavy-metal-1

…~500 000 de telles plaques. Un demi-million. Vous avez du mal à vous l’imaginer ? Je vais essayer autre chose :

Un cube de fer pèse 7,87 tonnes (l’acier pèse 7,85 ; autrement dit, à peu près la même chose. Pour les besoins de notre étude, la différence est sans importance). Donc, 15 millions de tonnes équivalent à environ 1,9 millions de mètres cubes. Et cela représenterait un gros morceau d’acier de 100 mètres de large, 100 mètres de profondeur et 200 mètres de hauteur. Ce serait comme un gratte-ciel de 50 étages fait d’acier solide. Ou un cube carré de 125x125x125 mètres. Vous vous faites une idée de la taille maintenant ?

En lire plus :Chaud devant !

Combien d’acier ?

Alors, messieurs-dames, combien d’entre vous ont été dans une aciérie ? Levez la main s’il vous plait…

Eh bien, figurez-vous que je n’y étais jamais allé jusqu’à présent, mais en rêvais depuis longtemps. Je voulais avoir un aperçu de tout le processus, même à distance. Pour voir de quelle façon ils chargent le minerai et le cokéfient dans les hauts-fourneaux, l’entendre grésiller et fusionner, et voir le métal liquide se déverser pour former des plaques rouges de métal à des températures atteignant des milliers de degrés pour être laminées à l’usine. J’en savais sur la théorie et la terminologie, mais je n’avais jamais vu le procédé magique en direct auparavant.

Et au cas où vous ne l’auriez pas deviné… c’est finalement arrivé ! Notre chère entreprise cliente Combinat métallurgique de Novolipetsk nous a invités à Lipetsk pour y faire un tour !

En lire plus :Combien d’acier ?

Industriel, Optique, Théorique, Expositif.

Voici une paire de très bonnes jumelles pour un usage au quotidien. On ne sait jamais quand on peut avoir besoin de jeter un œil de plus près à un mystérieux objet à l’horizon, ou vérifier ce qu’il se passe à l’entrée du bâtiment de son appartement, ou lorsqu’on se retrouve soudainement au théâtre…

Je ne suis pas un expert en jumelles. Mais pas besoin de l’être pour aimer une paire. Et ces jumelles doivent être une bonne paire. Je ne peux pas me permettre de posséder une paire qui soit difficile à régler, qui donne une image floue, et dont les orbites des yeux ne rentreraient pas bien. Ce qui n’était pas le cas de cette paire. Lorsqu’on regarde à travers, les images sont claires, grandes, comme si on avait l’impression de toucher la scène avec sa main ! Lorsqu’on regarde quelque chose qui se trouve à dix mètres de soi, c’est comme si c’était juste devant soi. Un incroyable équipement de première qualité :

lytkarino-optics-factory-1

// Je me demande où on peut acheter cette paire et combien elle coûte ?

En lire plus :Industriel, Optique, Théorique, Expositif.