Archives mensuelles : septembre 2013

Découvrez KIS 2014 – 2ème partie : Alpha, Beta, Zeta

Re-bonjour les amis !

Qu’y-a-t-il de nouveau et d’intéressant dans KIS 2014 pour sauver vos données des cybercriminels ? L’invité d’honneur du jour est la technologie ZETA Shield.

On pourrait décrire ZETA Shield comme un microscope antivirus high-tech pour la détection et l’élimination des malwares les plus rusés, qui se cachent tout au fond des fichiers les plus complexes. En bref, il s’agit de notre technologie de défense unique contre les futures menaces, une technologie qui peut traquer les cyber-contaminations inconnues dans les endroits les plus inattendus.

Pour mieux comprendre ce concept, prenons l’exemple des poupées russes.

Ouvrez-en une et vous en trouverez une autre, et bien au chaud dans celle-ci encore une autre, et ainsi de suite. Et quand il s’agit de l’endroit où les programmes problématiques se cachent, c’est une analogie assez juste. Les malwares font de leur mieux pour s’infiltrer dans l’essence même de leur environnement, et ils ont même recours à la « chirurgie esthétique » digitale pour changer leur apparence et se cacher des programmes antivirus. Ils s’infiltrent dans les fichiers, les conteneurs chiffrés, les fichiers multimédias, les documents, les scripts, etc. – les possibilités sont sans fin. La tâche du programme antivirus est de creuser dans l’essence actuelle de tous ses différents objets, en sonder l’intérieur, et en extraire les malwares.

Et c’est tout ? Eh bien… non, ce n’est pas aussi simple que ça.

Les programmes antivirus peuvent décortiquer les fichiers compliqués depuis longtemps. Par exemple, depuis le tout début des années 90, d’autres compagnies utilisent notre système antivirus en particulier en raison de sa capacité à décompresser les fichiers archivés. Mais décompresser les fichiers ne représente que la moitié du travail. Vous avez besoin d’un instrument assez intelligent pour ne pas se contenter de décortiquer les fichiers mais qui peut aussi analyser ces « poupées russes », comprendre qui fait quoi, établir des connections entre les différents événements et enfin, diagnostiquer tout cela pro-activement – sans signatures et mises à jour classiques. C’est un peu comme le travail du détective qui tente de localiser des armes chimiques binaires potentielles. De telles armes sont constituées de composants individuels qui seuls sont sans danger, mais mélangés ensemble, constituent une arme mortelle.

Et c’est là qu’entre en jeu ZETA Shield.

Et juste à temps, puisque le nombre et la perversité des attaques ciblées et zero-day continuent d’augmenter. La technologie ZETA a été conçue pour combattre ces attaques (ZETA vient de l’anglais Zero-day exploits & targeted attacks).

En lire plus :Découvrez KIS 2014 – 2ème partie : Alpha, Beta, Zeta

Une revanche peut être très douce, surtout contre les trolls de brevet

Une revanche peut être lente -douloureuse et lente – mais heureusement, il semble enfin qu’elle arrive et qu’elle concernera une espèce des plus déplaisantes, les trolls de brevet .

J’ai déjà parlé des trolls et de ce qui doit être fait pour combattre ce fléau.

Laissez-moi vous donner un rapide résumé de ce qui doit être fait :

  • Restriction de l’utilisation des brevets – interdiction des réclamations concernant une période antérieure à leur acquisition
  • Compensation obligatoire des dépenses de l’accusé si un procès contre ce dernier est perdu ou annulé.
  • Interdire aux agrégateurs de brevet de lancer des poursuites;
  • Une augmentation des détails requis et de la précision dans les descriptions de brevet et des examinations d’experts techniques obligatoires.
  • Le plus important : que cela ne soit pas les idées qui soient brevetées, mais l’application concrète de celles-ci.

Il semble parfois que les législateurs américains lisent ce blog ! Enfin, quelque chose se passe – et pas n’importe où, mais dans l’État du Vermont, où la première loi anti-troll est entrée en vigueur !

On trouve beaucoup de choses intéressantes dans cette loi, mais ce que j’aime le plus c’est comment une entreprise accusée peut exiger d’un troll de brevet le remboursement de tous ces frais légaux si elle réussit à prouver que le troll n’as pas été honnête. En lire plus :Une revanche peut être très douce, surtout contre les trolls de brevet

Magdebourg : AVant-garde

Il existe un dicton russe qui, traduit grossièrement, dit « vis un siècle, tu seras émerveillé pendant un siècle ». Ce qui je crois signifie que si vous pensez avoir tout vu, vous vous apercevrez que ce n’est pas le cas. Pour moi, cela s’applique au voyage que j’ai fait dans la ville de Magdebourg récemment, car c’est exactement ce qu’il s’est produit, j’ai été émerveillé.

Dans l’ensemble, l’endroit est un peu fade et provincial (c’est tout du moins mon opinion, mais encore une fois – je vis à Moscou une grande partie de l’année). On y trouve un fleuve (l’Elbe, mais il est plus petit ici),  d’impressionnantes banques, les murs du château tout aussi impressionnant (restaurés) et la cathédral gothique. Il n’y a pas grand chose à par ça. À part une chose qui compense cette atmosphère terne…

Dans le centre de la ville, on trouve un énorme bâtiment résidentiel/commercial détonant, la Citadelle Verte de Magdebourg. Regardez ses couleurs, sa forme et ses motifs ! Avez-vous déjà vu ça avant ?

L’artiste responsable de cette aberration architecturale est Friedensreich Hundertwasser, un Gaudi de la fin du 20ème siècle. Il s’agit seulement d’un des nombreux bâtiments en Europe central qu’il a transformé en œuvres d’art – dans son style totalement original et époustouflant.

Cet autrichien était un vrai rebelle, et je suis donc évidemment fan.  Il pensait que les gens ne devraient pas vivre dans des maisons carrées toutes identiques les unes au autres, et que les habitants devraient être encouragés à peindre ou à changer les murs qui les entourent d’une manière ou d’une autre.

Assez parlé. Voici quelques photos :

magdeburg-1 En lire plus :Magdebourg : AVant-garde

Le leader qui a donné de l’espoir au monde

Mesdames et messieurs !

Aujourd’hui, c’est la journée de l’une des personnes les plus importantes au monde. C’est le 90ème anniversaire de Lee Kuan Yew, le fondateur et indiscutable leader de l’État-ville de Singapour, sans qui Singapour serait aujourd’hui un endroit très différent. Il s’agit d’un homme qui a transformé un lieu sous-développé en une nation fleurissante, une ville de rêve – un exemple pour tous les autres pays dans le monde.

Comment était Singapour avant ?

En 1965, Singapour n’est pas seulement devenu indépendante comme beaucoup de nations le font – elle a été forcée à devenir indépendante après avoir été mise à la porte. Il s’agissait alors d’un minuscule groupe d’îles non développées, que personne ne considérait crédibles ou potentiellement viables. Ceux dotés d’un peu de bon sens avaient tendance à ne même pas les prendre en compte.

Qu’est-ce qu’on y trouvait ?

  • Il s’agissait d’un territoire misérable – des marrais et dans l’ensemble un bazar complet sur lequel les cochons et les vaches broutaient.
  • Pas de richesses naturelles, même pas d’eau potable (et apparemment il n’y en a toujours pas).
  • Des pays voisins hostiles (c’est le moins qu’on puisse dire).
  • Une population quasi illettrée, et une forte influence communiste (y compris un support extérieur)
  • Des conflits interethniques, une population composée de chinois, malaisiens, et hindous – qui sont dotés de trois religions très différentes.

En bonus :

  • Crime organisé
  • Pas d’armée; pas de forces de police loyales
  • Corruption avec un grand C
  • À part la base militaire britannique et les ports sur la mer, il n’y avait presqu’aucune affaire.

Vous en avez assez ?

De la pauvreté et rien à espérer. C’était en 1965.

Après 25 ans de réformes (oui, depuis les années 1990), il s’agit d’un endroit complètement différent…

En lire plus :Le leader qui a donné de l’espoir au monde

Découvrez KIS 2014 – 1ère partie

Hourra ! Ouais ! Youhou ! La dernière version de KIS est arrivée – partout (ou presque) !

Comme cela a été instauré par notre longue tradition de lancement de nos produits pendant les mois d’été – nous avons maintenant réussi à officiellement lancer KIS 2014 dans toutes les principales régions du monde et dans toutes les langues les plus parlées. Pour ceux qui sont intéressés par KIS, rendez-vous ici pour télécharger la nouvelle version. Les étapes de mise à jour à suivre sont ici.

Et comme c’est également devenu une tradition au début de l’automne, le temps est venu pour moi de vous présenter ce que contient cette nouvelle version …

La première chose que je peux dire : des nouveautés – il y en a plein ! Tellement, que vous trouverez plusieurs posts sur chacune d’elles individuellement (ou presque), car toutes les explications sur ces nouvelles fonctionnalités ne pourraient pas rentrer dans un seul post sans vous endormir…

C’est donc parti pour le post nº1 :

KIS 2014 est en gros encore plus efficace que son prédécesseur, KIS 2013 – qui même sans tous les ajouts de cette année, a très bien fonctionné pour tout le monde. La protection fournie est, comme le dirait le groupe français, Daft Punk, « harder, better, faster, stronger » (« plus robuste, plus efficace, plus rapide, plus puissante »). KIS est passé au scalpel et a subi un lifting complet de son interface, et la logique de ces principales fonctionnalités a été revue également.

On y  trouve de nouvelles caractéristiques permettant de sécuriser les transactions d’argent en ligne (nous avons renforcé notre module de protection bancaire); on trouve également de nouvelles options dans le contrôle parental, une protection intégrée contre les bloqueurs malveillants, et de nombreux accélérateurs et optimiseurs de performance afin de rendre la protection encore plus invisible et discrète.

Mais la meilleure fonctionnalité de toutes dans cette version, et celle sur laquelle nous avons le plus travaillé, est la protection contre les futures menaces, grâce à l’ajout – au plus grand désespoir des cybercriminels –  de plusieurs technologies avant-gardes spécialisées (aucune desquelles n’est incluse dans les produits de nos concurrents). Non, nous n’avons pas utilisé de machine à remonter le temps et nous n’avons pas non plus traqué les criminels et mené un interrogatoire à la Jack Bauer pour découvrir leurs futurs méfaits. Nous avons fait de la magie, regardé dans le futur, calculé approximativement la logique de développement des cyber-menaces, et mis cette logique en pratique dans nos nouvelles technologies de protection préventive.

Parmi les mesures préventives contre les futures menaces, j’aimerais parler plus précisément de l’Automatic Exploit Prevention, deux technologies spéciales provenant de nos solutions corporatives qui ont été adaptées à nos produits destinés aux particuliers – ZETAshield et le mode des Applications sécurisées  –   en plus d’un anti-bloqueur proactif intégré.

Mais alors, comment toutes ces caractéristiques aux noms compliqués contribuent-elles vraiment à l’hygiène quotidienne de nos ordinateurs ? Commençons par le mode des Applications sécurisées qui est une première mondiale de ce genre de technologie au sein de produits destinés aux particuliers et offrant une haute sécurité.

En lire plus :Découvrez KIS 2014 – 1ère partie

L’hôtel QR de Berlin

Guten tag les amis !

Je suis actuellement en plein road trip «trans-Europe express». Et sur le chemin, je continue de tomber sur des découvertes tellement surprenantes que je me sens obligé de les partager avec les lecteurs de blog les plus modernes au monde.

Ça vous va ?

Curiosité N°1

Quelles voitures a-t-on le plus de chance de croiser sur les «autobahn» (autoroutes) allemandes qui relient Francfort à Hanovre ? Beaucoup de voitures modernes, bien entendu. En revanche, quelles voitures ne risque-t-on pas d’apercevoir ? La réponse est simple : les anciens modèles. Dorénavant, vous comprendrez mieux ma surprise lorsque que j’ai aperçu une Zaporozhets vintage -immatriculée à Moscou ! Quel est le problème ? Et bien, à ce stade, je m’attendais à voir voler des cochons… Elles étaient là – plusieurs d’entre elles- allant à fond, se déplaçant dans des bruits de ferraille et attirant l’attention des conducteurs de voitures modernes- à tel point que le trafic a été ralenti à une vitesse très loin de celle recommandée sur l’autoroute. Une chance pour moi. L’invasion rétro ukrainienne !

germany_zap1

En lire plus :L’hôtel QR de Berlin