Archives mensuelles : juillet 2013

Kaspersky Lab a 16 ans !

Et oui les amis, nous avons désormais l’âge du consentement ! Fini les 15 ans, nous avons désormais 16 ans !

Comme c’est désormais la tradition, nous avons célébré notre anniversaire comme il se doit – pour la 15ème fois (il ne s’agit pas d’une erreur – voyez le PS. plus bas). Des employés de Kaspersky Lab du monde entier se sont rendus, vendredi dernier, dans un endroit situé dans la campagne au nord de Moscou – et heureusement, nous avons eu du soleil (contrairement à la tempête de l’année dernière).

kaspersky-lab-16-barthday-party1Une autre année, une autre bière

En lire plus :Kaspersky Lab a 16 ans !

Santorin: une ancienne civilisation oubliée par le temps et un volcan disparu

Salut les amis !

Le destin a récemment fait en sorte que je me retrouve sur le l’île de Santorin pour quelques jours, l’un des endroits les plus intéressants et inhabituels qu’il existe sur la planète, ce qui lui permet se trouver dans ma liste des endroits les plus incontournables au monde.

Pour ceux qui entendent parler de Santorin pour la première fois, c’est une île grecque de la Mer Égée, à 100 kilomètres au Nord de la Crête et environ 200 km au sud d’Athènes – ici!

C’était la troisième fois que je me rendais sur l’île, je la connais donc un peu maintenant – et elle est toujours aussi fascinante… laissez-moi  donc vous raconter toute l’histoire – ce qui vous évitera de fouiller de fond en comble l’île en passant à côté de ce qui vaut vraiment le détour…

On commence donc par la base: Santorin est une île volcanique (vous savez désormais pourquoi il s’agit de mon troisième voyage ici!), ou plus précisément, un reste de caldeira après qu’elle soit entrée en éruption il y  a de cela des milliers d’années. Il faut ajouter à  la caldeira un nouveau volcan, il s’est élevé petit à petit dans la mer et occupe maintenant le centre de l’archipel. Les parois du volcan sont immenses – environ 300 mètres de haut et faites de roches volcaniques blanches, grises, noires ou rouges. L’effet ? une beauté à couper le souffle, presque extraterrestre.  Une topographie unique.

Il y a ensuite les plages multicolores – certaines de sable  (il faut alors prendre une voiture, un quad, ou une moto pour y accéder) et d’autres de galets (accessibles uniquement par bateau ou à pied). Il y a également l’exquise nourriture grecque (poisson frais, beaucoup de légumes, du tzatziki, mais si vous voulez du steak – mieux vaut attendre d’être de retour sur le continent) et l’incontournable Metaxa… En bref, un coin de paradis méditerranéen.

santorini3 En lire plus :Santorin: une ancienne civilisation oubliée par le temps et un volcan disparu

Émuler pour mieux exterminer

Avant toute chose, un petit rappel… :

Une protection garantie à 100% n’existe pas. Vous le savez surement parfaitement  à l’heure actuelle. En effet, même le plus fiable des antivirus se laisse parfois surprendre par des attaques professionnelles. Ce qui est déjà une mauvaise nouvelle. Mais il y a pire :  savoir que des antivirus moins performants sont contournés  de manière beaucoup plus fréquente.

S’ils le veulent, les criminels professionnels de haut niveau peuvent s’introduire dans n’importe quel système, heureusement,  de tels «cyber-Moriarty»  ne courent pas les rues. La plupart des délits sur Internet sont  réalisés par des  programmeurs ordinaires qui semblent perdre totalement la tête -séduits par l’avidité et pensant qu’ils pourront s’en tiré sans représailles (ha !). Ces arnaqueurs n’ont habituellement pas les compétences suffisantes pour s’en sortir  lorsqu’ils piratent les systèmes de défense les plus avancés, mais ils sont plus que capable d’entrer dans un ordinateur qui n’est pas protégé du tout ou alors qui est doté d’une défense défectueuse. Mais, hélas, ce genre de chose est monnaie courante.

La logique de base de tout cela plutôt simple :

Plus la protection est forte- plus les défenses le sont, évidemment.  Et plus les attaques sont professionnelles – plus elles sont à même de briser des  systèmes de défense.

De nos jours, avec 2.5 milliards d’utilisateurs Internet de victimes potentielles, cette logique mène au constat suivant :

Les criminels n’ont pas besoin  de pirater des  super chambres fortes (en particuliers lorsque ce qui y est sauvegardé dans ces coffres super sécurisés se révèle être très bizarre/ suspect/dangereux, il vaut mieux ne rien savoir du tout). C’est plus simple – et moins cher – de s’introduire dans quelque chose  de plus abordable, comme le réseau d’un voisin, sachant que  ses défenses sont certainement moindres et  ses cachettes plus facile à trouver.

Voici donc le tableau : pour le pirate moyen, il n’y a pas d’intérêt à prendre la peine de se préparer et d’exécuter des attaques super professionnelles. Ça n’a pas non plus beaucoup de sens de passer de Windows à Mac.  Il est beaucoup plus efficace de toucher  le plus de victimes possibles avec des attaques non ciblées qui ne sont pas trop compliquées à exécuter.

Meilleure est la protection, moins ces malotrus seront intéressés.  Ils ne s’aventureront pas à essayer de la briser, ils trouveront tout simplement  des victimes plus vulnérables quelque part d’autre.

Maintenant, laissez-moi vous en dire plus à propos d’une fonctionnalité qui dissuade les cybercriminels d’attaquer votre ordinateur, et donne aux pirates l’envie d’aller voir ailleurs, là où la fonctionnalité n’existe pas. Oui, il est grand temps de vous ouvrir à nouveau les yeux et de vous en dire plus à propos de la lettre K de votre barre des tâches et comment elle vous offre une protection de haut niveau grâce à l’émulation.

En lire plus :Émuler pour mieux exterminer