Étiquettes des archives : f1

Une formule évidente. Monza 2016.

Et maintenant, mesdames et messieurs, le plat de résistance qui est très épicé !

La course de Formule 1 à Monza. Il s’agit d’un endroit culte pour les fans de sport automobile et ce n’est pas loin de Milan. On y trouve des voitures, des motos, de la musique techno à plein volume, une foule internationale et bien plus encore ! C’est pourquoi j’y suis.

Cet endroit est tellement tourné vers le sport automobile que même les « carabinieri » ont leur Lotus garée à l’une des entrées (il y en a peut-être d’autres que je n’ai pas vues).

DSC02417

Avant la course, néanmoins, j’avais le sentiment que quelque chose n’allait pas.

En lire plus :Une formule évidente. Monza 2016.

FORMULE 1 SUR GLACE.

Je ne suis pas totalement sûr de qui provient cette idée, mais la première fois que j’ai entendu parler d’une « Ferrari de FI sur une piste de ski », c’était il y a environ 6 mois. Rien que l’idée de conduire une voiture de course sur la glace et la neige est tellement farfelue qu’on devait tout simplement essayer, voilà comment « nous et la Ferrari » nous nous sommes retrouvés à faire de la glisse :). Voilà à quoi ressemblait l’événement à la station de ski de Livigno, à 1800 mètres d’altitude, devant une énorme foule de skieurs, résidents locaux, touristes et passionnés de course.

ferrari-f1-2016-livigno-italy-1

#Ferrari #F1 car is now ready for the victory. I'm ready. Are you? #forzaferrari

A photo posted by Eugene Kaspersky (@e_kaspersky) on


En lire plus :FORMULE 1 SUR GLACE.

Cinq ans de plus avec Ferrari !

Signore e signori !

J’ai une annonce importante à vous faire : notre logo va être vu par des millions de personnes dans le monde entier, il sera sous les flashs et sur fond rouge vif, et ce tous les weekends, pendant AU MOINS CINQ ANS DE PLUS !

Oui, nous l’avons fait : nous avons prolongé notre contrat de sponsoring avec Scuderia Ferrari jusqu’à 2021 !

12080254_973675926032615_9026176759097091227_o

12079820_969994783067396_5846808646666812486_o

12080255_969582693108605_4529949084289827582_o

15221972496_16b7d4aace_b

Certains d’entre vous peuvent se demander : « Cinq ans de plus ? ». J’avoue que je me suis posé la même question. Oh mon dieu, effectivement, ça fait déjà cinq ans que nous travaillons avec Ferrari ! Oh là là ! Comme le temps passe à toute vitesse quand on sponsorise une équipe de Formule 1. Je voulais dire « comme le temps passe à toute vitesse quand on s’amuse » ! Mais c’est ce qui arrive avec les sports mécaniques : on s’amuse beaucoup en les pratiquant, en les regardant et en les sponsorisant ! En réalité, plus on s’engage, plus on s’éclate ! Donc oui, je suis content que l’on ait décidé de sponsoriser une équipe de sports mécaniques, et je le suis encore plus que s’en soit une de Formule 1.

Bien sûr, il y en avait plusieurs qui étaient sceptiques à propos d’un contrat de sponsoring. Quelques années plus tard, comme vous pouvez le constater, ces mêmes sceptiques se retrouvent sur les photos de la cérémonie qui célèbre la prolongation du contrat. Je vous l’avais dit ! Il faut que j’arrête de le répéter.

12095278_974017579331783_9072241062010463931_o

Vous pourriez penser que nous crânons, que nous voulons montrer notre glamour et notre puissance, et que nous nous vantons avec des douches de champagne, etc. On vous pardonne de penser ça, mais vous avez tort. 🙂 Notre collaboration avec Ferrari est en réalité un investissement (mûrement réfléchi) de Kaspersky Lab. Elle devrait générer beaucoup de bonnes choses.

Bien sûr, nous savons que la visibilité par des millions de fans de sports mécaniques est importante, je parle bien des fans de Formule 1 en général, mais nous organisons aussi d’autres événements dans ce domaine pour nos partenaires, pour nos clients et pour les médias. Puis, il y a quelques années, nous avions offert un contrat en cybersécurité à la société Ferrari : nous protégeons maintenant Ferrari au complet, pas seulement Scuderi, depuis son usine à Maranello jusqu’à la ligne d’arrivée !

Enfin, notre partenariat avec Ferrari est l’occasion de percer dans l’industrie automobile, alors que nous n’avons pas encore de produits spécialement conçus pour ce secteur. En plus, nous pourrons maintenant ajouter « projet automobile » sur notre CV, c’est une chance unique.

La chose la plus importante à propos de la collaboration de Ferrari est la synergie de deux marques premium.

Bien que nous travaillions dans des industries très différentes, nous sommes unis par les mêmes valeurs corporatives : un leadership technologique, une passion pour l’innovation et une constante envie de s’améliorer dans ce que l’on entreprend. Ok, il y a aussi le fait que l’on adore tout ce qui va vite, en plus des drapeaux à damier. Mais je vais m’arrêter ici avant que l’on me dise que je radote : j’ai déjà répété plusieurs fois pourquoi nous avons choisi de sponsoriser l’équipe de Ferrari. Par exemple ici et ici.

Ps : dimanche dernier, j’ai vu Vettel arriver en 15ème position à la fin de la course de Formule 1 à Sochi ! Le podium était très similaire à celui de la course précédente. Il me semble que Scuderia revient en force. En 2016, la coupe sera nôtre !

Monaco mise sous silence

La passion, la vitesse et le réveil des moteurs.

Eh bien ! C’est le moins que l’on pouvait espérer de la Formule 1. Mais regarder un Grand Prix en direct ? Je dois vous dire, pour être honnête, je ne vois pas l’intérêt.

Les voitures de course passent tellement vite qu’un clignement d’œil mal placé suffit pour manquer leur passage. Ça a plus de sens de regarder les courses dans les loges, là vous avez l’avantage des multiples caméras qui filment l’action sans arrêt. Mais évidemment, on peut regarder la télé n’importe où sur la planète. La solution idéale est d’avoir le meilleur des deux mondes : regarder la course sur une télé située à quelques mètres de la piste.

Vous regardez la télé, puis observez la réalité, vous revenez à la télévision et continuez ainsi, de l’écran à la réalité. De cette façon, vous êtes impliqué dans ce qui arrive. Mais le plus cool, c’est regarder la course dans les stands, avec toute l’équipe technique, pendant que les arrêts au puits sont réalisés en quelques instants (mais attention aux clignements !).

Mais il est possible de regarder un Grand Prix dans les stands dans seulement deux cas.

Le premier cas : si vous êtes de ceux qui changent les pneus en trois secondes, c’est-à-dire si vous êtes un robot ultra spécialisé qui a passé la majeure partie de sa vie adulte à s’entraîner pour vivre occasionnellement ces trois fameuses secondes. Les techniciens passent généralement la course à regarder les écrans sur des chaises pliantes et attendant les instructions du manager. Enfin, c’est la première option.

Le deuxième cas : regarder la course, sur un écran, dans le même stand, mais comme un des rares spectateurs autorisés à être là, appuyés sur un mur. Mais se tenir debout adossé au mur pendant 90 minutes à regarder la télé… on a vu mieux.

Finalement, la meilleure option, c’est quand il est possible de faire un peu de tout : combiner la réalité enivrante, la version détaillée de la télévision, faire un tour dans les écuries, dans les stands, être en pole position pour le départ et près du podium pour voir le champion sabrer le champagne. Oui, c’est la meilleure façon de le vivre, à coups sûrs ! Eh oui, j’ai été plutôt chanceux.

L’une des choses dont vous ne pouvez pas vous passer est d’un fan de F1 pour expliquer aux débutants ce qui se passe sur la piste. Comment et pourquoi cette voiture va-t-elle plus vite que celle-là ? Comment effectue-t-on un arrêt aux stands hyper rapide ?

Aloooors. On était là, tout près de la course, à deux pas du téléviseur, accompagné d’experts. Tout était prêt. ..

Il est temps de libérer notre passion de la vitesse !

Formula1 Monaco Grand Prix 2014 En lire plus :Monaco mise sous silence

Formule Amérique 2013

La Formule 1 a récemment envahi Austin et a occupé la ville pendant deux jours consécutifs. Toutes les routes du centre étaient fermées et se sont transformées en trottoirs géants pour les milliers de soldats fans de F1 venus des quatre coins de la planète. Non seulement les routes étaient fermées mais tous les restaurants étaient également complets, trop pleins pour accueillir ceux qui n’avaient pas réservé des semaines à l’avance. Nous sommes passés devant le célèbre bar Ugly Coyote et l’atmosphère y était vraiment électrique – certains dansaient sur les tables alors que d’autres avaient déjà bien bu.

Hélas, l’énergie et l’excitation du centre-ville le soir ne se sont pas propagées à la piste de course pendant la journée – tout du moins pour Ferrari. Pas de changement dans le classement, et ce sont les mêmes pilotes qui sont montés sur le podium pour gaspiller du champagne. Grognement.

La Scuderia a déjà mis tous ses espoirs dans sa super mega nouvelle voiture de course qui sera utilisée dès la prochaine saison. Associée aux meilleurs pilotes du monde, on s’attend à ce qu’elle fasse exploser la compétition. Nous attendrons donc l’année prochaine. Patiemment. Grrr !

Quelques photos de l’événement :

Formula 1 US GP 2013

En lire plus :Formule Amérique 2013

Abou-DaBull

Comme le temps passe vite. Bien que nous sponsorisons l’équipe de F1 de Ferrari, je me rends compte que je ne suis allé à aucune course de Grand Prix cette année – et on est déjà en Novembre ! 2013 ? Mais où est passé cette année ? …

Peu importe, mieux vaut tard que jamais- nous sommes donc au 17ème Grand Prix qui se déroule à Abou Dabi, la capitale des Émirats arabes unis.

Donc, Abou Dabi… que pourrais-je dire ? Un mot ou plutôt un nom de famille lui convient : Vettel. Cet homme est tout simplement…irrépressible. Un pilote extraordinairement compétent. Une voiture exceptionnellement compétente. Ils ont surement ajouté du Red Bull à leur essence ou quelque chose comme ça… Mais non – la vraie arme secrète de ce bolide c’est cet homme. Mon Dieu, quel combo redoutable… ces deux individus et la boisson énergisante. Tellement redoutable que l’équipe rouge n’a laissé personne d’autres y jeté un coup d’œil. Les chevaux noirs dans un champ jaune y compris.

Pour la énième fois, Alonso a pris le départ depuis le milieu, mais a ensuite forcé le passage d’une manière incroyable jusqu’à venir se placer en tête de peloton. Cette fois-ci, il était le cinquième à passer le drapeau à damier. Après son deuxième arrêt aux stands – jetez-y un œil sur YouTube, il était clairement énervé…

F1 Grand Prix Abu DhabiLes qualifications vues des stands

En lire plus :Abou-DaBull

Formule 1 à Jérusalem

Shalom les amis !

La semaine dernière, je me suis rendu en Israël, où nous participions à un grand événement : le « Jerusalem Formula – Peace Road Show« . Dans une ambiance très bruyante, des voitures de Formule 1 Scuderia Ferrari et Massuria étaient présentes, et nous avons pu également voir des voitures de GT Ferrari Challenge, Le Mans Prototype et DTM Audi. Quel vacarme !

Environ 120 000 fans de sport automobile s’y sont rendus pour assister au spectacle qui a eu lieu pendant deux jours. J’imagine que le labyrinthe de rues dans la vieille ville a dû se vider pendant que la course avait lieu… mais je ne peux pas vous le confirmer. Voici ce que j’ai vu :

DSC03435 En lire plus :Formule 1 à Jérusalem

Une excellente fin de voyage

Ouf. Trois semaines de voyages aux Etats-unis derrière nous. Ça a été dur, endurant mais amusant aussi. C’est vraiment dommage de devoir partir, mais nous avons des engagements ailleurs. Nous partons avec une tonne de fortes impressions et de bons souvenirs – et plein de photos. Nous avons énormément travaillé pendant notre séjour, mais soyez certains que nous nous sommes aussi amusés – en prenant le temps de nous détendre et de visiter quand nous le pouvions. Maintenant de retour au bon vieux « valise-taxi-aéroport… ». Où allons-nous ensuite ? Je vous le dirai plus tard. Mais ce qui est sûr, c’est que nous allons changer complètement de paysage.

Notre dernier jour à New York s’est avéré être une conclusion super agréable et originale : une conférence enjouée avec des personnes du monde entier – parmi eux, notre invité super star Fernando Alonso ! Il joue le rôle principale dans le nouveau clip vidéo de la campagne Safeguarding Me (si vous saviez comment nous avons dû garder son « tomita » (le petit talisman japonais dans la vidéo) pendant le tournage !). Voyez par vous-même :

Plus de photos de notre conférence à New York avec Fernando Alonso …

Formule USA

Salut à tous !

Toujours sur la route aux USA … avec un bonus en chemin. Cette fois nous prenons l’avion au départ de New York direction le sud, dans la capitale du Texas. Houston ?  Non. Dallas ? Non. Austin ? Oui ! Pourquoi ? Pour voir la Formule 1 faire trembler l’Amérique bien sûr !

Notre tour des Etats-Unis donne quelque chose du genre : Los Angeles – Arizona – Chicago – Louisville – Miami – Boston – NYC. Et maintenant, nous sommes de retour dans le sud ensoleillé pour le retour de la F1. La Formule 1 a essayé de nombreuses fois de faire marcher sa « formule » aux Etats-Unis comme elle le fait dans une bonne partie du reste du monde, mais elle n’a jamais vraiment réussi – comme le football qui n’a jamais vraiment décollé ici non plus. Mais la F1 veut vraaaaiment faire trembler la « Terra Incognita » avec autant de succès que … eh bien, voyons …  le whisky Scotch, le vin français, et Stolichnaya ! Je pense que le choix du Texas comme lieu d’accueil est un peu ambitieux – depuis bien sûr, « Don’t Mess with Texas » (« Ne fais pas le malin au Texas », phrase emblématique du département de transports au Texas) – mais hey, si ça marche ici, c’est dans la poche avec l’Amérique !


Plus de photos du circuit d’Austin au Texas…