Archives mensuelles : novembre 2012

Maroc : +1

Salam les amis !

Un +1 vient de s’ajouter à la liste des pays que j’ai visité – le Maroc. Mon total est maintenant de 72, en incluant l’Antarctique. Ces derniers temps, peu de pays se sont ajoutés à ma liste, mais j’imagine que c’est mathématiquement inévitable au fur et à mesure qu’elle s’agrandit, et bien évidemment, elle ne tient pas compte des voyages multiples que j’effectue dans de nombreux pays…

Donc me voici au Maroc – dans la ville de Marrakech. Notre conférence annuelle avec nos partenaires s’est déroulée ici. Nous l’organisons normalement quelque part en Europe sur une côte méditerranéenne, mais cette année nous avions envie de l’avoir de l’autre côté de la marre, sur la côte africaine. La conférence était super, dynamique, amusante, intéressante et divertissante. Et une réplique de voiture de Formule 1 était présente pour l’occasion.


Découvrez le Maroc, un endroit très intéressant …

Une excellente fin de voyage

Ouf. Trois semaines de voyages aux Etats-unis derrière nous. Ça a été dur, endurant mais amusant aussi. C’est vraiment dommage de devoir partir, mais nous avons des engagements ailleurs. Nous partons avec une tonne de fortes impressions et de bons souvenirs – et plein de photos. Nous avons énormément travaillé pendant notre séjour, mais soyez certains que nous nous sommes aussi amusés – en prenant le temps de nous détendre et de visiter quand nous le pouvions. Maintenant de retour au bon vieux « valise-taxi-aéroport… ». Où allons-nous ensuite ? Je vous le dirai plus tard. Mais ce qui est sûr, c’est que nous allons changer complètement de paysage.

Notre dernier jour à New York s’est avéré être une conclusion super agréable et originale : une conférence enjouée avec des personnes du monde entier – parmi eux, notre invité super star Fernando Alonso ! Il joue le rôle principale dans le nouveau clip vidéo de la campagne Safeguarding Me (si vous saviez comment nous avons dû garder son « tomita » (le petit talisman japonais dans la vidéo) pendant le tournage !). Voyez par vous-même :

Plus de photos de notre conférence à New York avec Fernando Alonso …

Formule USA

Salut à tous !

Toujours sur la route aux USA … avec un bonus en chemin. Cette fois nous prenons l’avion au départ de New York direction le sud, dans la capitale du Texas. Houston ?  Non. Dallas ? Non. Austin ? Oui ! Pourquoi ? Pour voir la Formule 1 faire trembler l’Amérique bien sûr !

Notre tour des Etats-Unis donne quelque chose du genre : Los Angeles – Arizona – Chicago – Louisville – Miami – Boston – NYC. Et maintenant, nous sommes de retour dans le sud ensoleillé pour le retour de la F1. La Formule 1 a essayé de nombreuses fois de faire marcher sa « formule » aux Etats-Unis comme elle le fait dans une bonne partie du reste du monde, mais elle n’a jamais vraiment réussi – comme le football qui n’a jamais vraiment décollé ici non plus. Mais la F1 veut vraaaaiment faire trembler la « Terra Incognita » avec autant de succès que … eh bien, voyons …  le whisky Scotch, le vin français, et Stolichnaya ! Je pense que le choix du Texas comme lieu d’accueil est un peu ambitieux – depuis bien sûr, « Don’t Mess with Texas » (« Ne fais pas le malin au Texas », phrase emblématique du département de transports au Texas) – mais hey, si ça marche ici, c’est dans la poche avec l’Amérique !


Plus de photos du circuit d’Austin au Texas…

Chapeau bas à Harvard

Trois semaines sur la route et ce n’est pas fini … non, ce n’est pas possible, j’ai perdu le compte … de tout ! Du nombre de vols, d’hôtels, de villes, de taxis, de femmes de ménage aimables, et bien sûr des innombrables interviews, tables rondes, présentations, conférences, réunions et négociations avec nos partenaires. Je suis un peu confus quant aux où et quand de ces derniers 21 jours. Si je me concentre vraiment et réussie à faire marcher ma mémoire, quelques données spatiotemporelles finissent par apparaître, mais ça reste un peu flou. La meilleure façon de rafraîchir ma mémoire est de jeter un coup d’œil à mes archives photos, je veux parler de mes propres photos personnelles sur mon ordinateur portable (désolé, mais je garde celles-ci pour moi !) et des photos publiques sur Flickr et Instagram.

Hier, nous nous sommes retrouvés à l’endroit où un certain Tea Party a mené le pays à la Révolution Américaine, Boston. Je passe la partie business de la journée, et attaque directement avec la partie la plus intéressante : mes visites de certains des sites touristiques incontournables, dont un en particulier.
La banlieue de Boston, dans le Commonwealth du Massachusetts (un nom officiel curieux pour un état, si l’on considère l’association de cet endroit à la bataille du pays contre le véritable Commonwealth, considéré comme le plus grand et le plus mauvais. Mais peut-être pas, après tout, nous sommes en Nouvelle Angleterre 🙂 l’endroit où l’on peut trouver les universités les plus anciennes et les plus prestigieuses des Etats-Unis (du monde ?) – et je suis certain qu’elles doivent avoir bien d’autres plus. Je parle bien sûr d’Harvard, dans la ville de Cambridge (à ne pas confondre avec la ville du même nom en Angleterre, dans laquelle se situe également une université très prestigieuse).

Il n’est donc pas étonnant de dire que cet endroit est impressionnant. Bien sûr qu’il l’est ! Il a une sorte d’aura,  l’aura manifeste du monde académique, que je respecte beaucoup et dont j’ai de très bons souvenirs (dans mon pays d’origine). Une atmosphère intellectuelle magique sur fond d’une imposante architecture classique du 18ème – 19ème siècle.  Quel luxe !

C’est d’ailleurs là qu’a été tourné que le film Un homme d’exception, qui a remporté plusieurs Oscars.

Maintenant, assez parlé. Laissons place aux photos qui valent bien plus que des milliers de mots …


Plus de photos de ma visite à l’Université Harvard…

Trouver l’aiguille dans la botte de foin. Découvrez Astraea

Quelque part dans nos bureaux, nous gardons précieusement un gros livre noir contenant une collection d’informations et de chiffres de Kaspersky Lab que nous utilisons dans nos présentations (le nombre d’employés que nous avons, combien de bureaux nous comptons et où ils se trouvent, notre chiffre d’affaire, etc.). L’un des chiffres les plus utilisés est le nombre de nouveaux virus qui apparaissent chaque jour. Et la raison pour laquelle ce chiffre est si populaire vient peut-être de la rapidité à laquelle il augmente. J’en suis moi-même impressionné : il y a un an, 70000 virus apparaissaient par jour; en mai 2012, 125000, et aujourd’hui (coup de massue) nous en sommes déjà au nombre de … 200000 par jour ! Je ne plaisante pas : chaque jour nous détectons, analysons et développons une protection contre autant de virus !

Comment faisons-nous ?
En bref, tout repose sur notre savoir-faire expert et les technologies qui en proviennent -sur lesquelles on pourrait également compiler un livre noir consistant en utilisant les posts de ce blog (cf. le tag « technologie« ). En faisant la promotion de nos technologies, certains se demandent peut-être si nous n’avons pas peur que les pirates lisent nos articles. C’est une de nos inquiétudes, mais le plus important pour nous, est que les utilisateurs comprennent mieux le fonctionnement de leur (notre) protection, ce qui motive les pirates ainsi que les astuces qu’ils utilisent.
En lire d’avantage sur notre technologie Astraea…

Art boutique – un hôtel moderne

Salut à tous !

Nous continuons notre voyage aux Etats-Unis … la Californie, l’Arizona, l’Illinois, le Kentucky, et ça continue encore et encore. Comme auparavant, nous avons peu d’occasions de faire du tourisme (à part l’Arizona, dont vous savez déjà tout), alors qu’au contraire, les opportunités de travail ne manquent pas. En chemin, nous avons rencontré des choses vraiment curieuses et atypiques que D.Z. s’est empressé de photographier aussi vite que l’éclair (je crois qu’il travaille au noir comme photographe de voyage. J’en suis même sûr !).

En voici un exemple dans la « Ville des Vents » :


Découvrez les merveilles de l’hôtel 21C Museum à Louisville…

L’Etat du Grand Canyon – suite

Le nord de l’Arizona est célèbre pour ses paysages époustouflants. Dans une petite zone qui peut être parcourue en seulement deux ou trois heures en voiture, on peut trouver trois formations rocheuses exceptionnelles. Il y a d’abord Monument Valley, mondialement connu pour ses vues panoramiques à couper le souffle. Hélas, nous n’avons pas pu nous y rendre : nous l’avons seulement survolé en avion, mais ce fut assez pour nous imprégner de la grandeur du site.

Ensuite, il y a l’Antelope Canyon. C’est une gorge incroyable : une sorte d’énorme crevasse encaissée dans la roche rouge. Voici à quoi il ressemblait :


Concernant le troisième site…

Red Rocks Rock!

Salut à tous !

Ces derniers temps sur la route ont été un peu bousculés, et il y a longtemps que je n’ai pas délaissé mes outils (ordinateur portable et micro) pour me détendre dans un endroit agréable, même s’il y a eu pleins d’endroits intéressants et atypiques en chemin. Nous séjournons donc au Enchantment Resort àSedona, en Arizona (Etats-Unis).

C’est un hôtel très agréable aux environs très pittoresques. Il offre des cabanes réparties autour de la vallée et des vues sur les falaises rouges incroyables. C’est à couper le souffle ! Et le temps n’est évidemment pas mal non plus. L’hôtel a aussi un terrain de golf, un spa merveilleux (mais je n’ai pas eu le temps de l’essayer), et des cerfs qui apparaissent occasionnellement dans les prairies aux alentours. Je vous recommande vraiment cet endroit si vous vous trouvez sous le soleil d’Arizona.

Comme c’est souvent le cas dans mes voyages les plus exotiques, puisque les photos valent plus que les mots, laissez-moi vous en montrer quelques-unes, ou plutôt beaucoup !

Ça me rappelle

Une dure journée de shooting photo dans le désert

Une dure journée de shooting photo dans le désert

Salut ! J’adore mon travail. Il est parfois super amusant et d’autres fois, il est méga super amusant, comme ce fut le cas aujourd’hui…

Il était temps de réapprovisionner l’arsenal de photos de l’entreprise et nous avons donc décidé de bien faire les choses : et quoi de mieux qu’un coin perdu dans l’Arizona ?! Nous nous sommes rendus sur la piste d’atterrissage de l’aéroport de Sedona, situé sur une colline en plein désert, où nous avons eu droit à un vrai shooting photo professionnel… qui a duré six longues heures ! Nous avons décidé que le photographe des stars, Jonas Fredwall Karlson, ferait le shooting car il avait fait un super travail sur la photo d’un article dans Vanity Fair, il y a quelques temps. Il fait vraiment un super boulot !

Sedona est apparemment un lieu New Age connu…