Étiquettes des archives : Russie

Le lac des cygnes.

En dépit des conditions non stériles à l’intérieur du Combinat métallurgique de Novolipetsk, vous ne saviez sûrement pas qu’il y avait un complexe industriel gigantesque proche à l’extérieur. La direction prend trrrèèèsss au sérieux l’écologie du milieu environnant.

La diapositive du dessus indique : « Plus d’ 1,1 millions de dollars investis dans l’écologie en 15 ans. Lipetsk, ville la plus propre dans la production du métal dans la Fédération de Russie ». Et vous pourrez sans doute deviner ce que les chiffres dans les nuages signifient : le niveau de pollution dans l’air, Lipetsk ayant le niveau/nombre le plus bas, 3-4.

Il y a plusieurs années, ils ont en effet décidé de prendre très au sérieux la pollution de l’air et de la faire diminuer drastiquement. Il semblerait qu’ils aient fait du bon boulot. Tous les environs du complexe (à l’intérieur) sont parsemés de beaux arbres qui poussent. Ils sont tellement beaux qu’une visite de délégation étrangère a demandé à propose des cèdres « A quelle fréquence les remplacez-vous ?! » Il s’avère que personne n’en avait planté et qu’ils avaient poussé de leur propre initiative.

En lire plus :Le lac des cygnes.

Chaud devant !

Bonjour mes amis !

Je vous avais raconté à quel point le Combinat métallurgique de Novolipetsk était gargantuesque, n’est-ce pas ? Donc il paraît sensé que mon compte rendu et les photos de ma visite ne rentrent pas dans un seul article. Comme vous l’aurez deviné, veuillez trouver ci-joint la deuxième partie !…

Commençons. 15 millions de tonnes d’acier, qu’est-ce que ça représente exactement ? Je veux dire, les Homo Sapiens ordinaires ont-ils eu le temps de se pencher sur la question ? Ok, voici ma tentative de quantification pour vous…

Vous voyez le bloc orange vif sur la photo suivante ? Ça s’appelle (qui l’eut cru ?) une plaque, et ça pèse entre 25 et 35 tonnes. Ainsi, 15 millions de tonnes d’acier équivaudraient à…

slab-lipetsk-heavy-metal-1

…~500 000 de telles plaques. Un demi-million. Vous avez du mal à vous l’imaginer ? Je vais essayer autre chose :

Un cube de fer pèse 7,87 tonnes (l’acier pèse 7,85 ; autrement dit, à peu près la même chose. Pour les besoins de notre étude, la différence est sans importance). Donc, 15 millions de tonnes équivalent à environ 1,9 millions de mètres cubes. Et cela représenterait un gros morceau d’acier de 100 mètres de large, 100 mètres de profondeur et 200 mètres de hauteur. Ce serait comme un gratte-ciel de 50 étages fait d’acier solide. Ou un cube carré de 125x125x125 mètres. Vous vous faites une idée de la taille maintenant ?

En lire plus :Chaud devant !

Flickr photostream

Instagram

Combien d’acier ?

Alors, messieurs-dames, combien d’entre vous ont été dans une aciérie ? Levez la main s’il vous plait…

Eh bien, figurez-vous que je n’y étais jamais allé jusqu’à présent, mais en rêvais depuis longtemps. Je voulais avoir un aperçu de tout le processus, même à distance. Pour voir de quelle façon ils chargent le minerai et le cokéfient dans les hauts-fourneaux, l’entendre grésiller et fusionner, et voir le métal liquide se déverser pour former des plaques rouges de métal à des températures atteignant des milliers de degrés pour être laminées à l’usine. J’en savais sur la théorie et la terminologie, mais je n’avais jamais vu le procédé magique en direct auparavant.

Et au cas où vous ne l’auriez pas deviné… c’est finalement arrivé ! Notre chère entreprise cliente Combinat métallurgique de Novolipetsk nous a invités à Lipetsk pour y faire un tour !

En lire plus :Combien d’acier ?

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Industriel, Optique, Théorique, Expositif.

Voici une paire de très bonnes jumelles pour un usage au quotidien. On ne sait jamais quand on peut avoir besoin de jeter un œil de plus près à un mystérieux objet à l’horizon, ou vérifier ce qu’il se passe à l’entrée du bâtiment de son appartement, ou lorsqu’on se retrouve soudainement au théâtre…

Je ne suis pas un expert en jumelles. Mais pas besoin de l’être pour aimer une paire. Et ces jumelles doivent être une bonne paire. Je ne peux pas me permettre de posséder une paire qui soit difficile à régler, qui donne une image floue, et dont les orbites des yeux ne rentreraient pas bien. Ce qui n’était pas le cas de cette paire. Lorsqu’on regarde à travers, les images sont claires, grandes, comme si on avait l’impression de toucher la scène avec sa main ! Lorsqu’on regarde quelque chose qui se trouve à dix mètres de soi, c’est comme si c’était juste devant soi. Un incroyable équipement de première qualité :

lytkarino-optics-factory-1

// Je me demande où on peut acheter cette paire et combien elle coûte ?

En lire plus :Industriel, Optique, Théorique, Expositif.

Super Sotchi !

J’ai entendu beaucoup de choses positives sur Sotchi dans l’ensemble, et sur Krasnaïa Poliana en particulier, mais encore une fois : rien ne vaut mieux que de tester par soi-même. C’est vrai : pour une raison que j’ignore, je n’avais jamais visité Sotchi. Bon d’accord, j’y suis passé en coup de vent il y a deux ans pour voir de la Formule 1, mais je n’avais vu que le circuit de course et le parc olympique.

Cette fois, malgré un emploi du temps d’affaires chargé comme à son habitude, j’ai pu m’accorder un moment pour admirer la ville dans toute sa splendeur, et même eu le temps de faire un peu de randonnée. Et qu’est-ce que j’étais content de l’avoir fait ! J’ai été agréablement surpris de voir à quel point Sotchi est un endroit agréable. J’avais tout simplement du mal à croire qu’il s’agissait d’une ville côtière russe de la mer noire. Comme quoi les choses ont bien changé !

J’ai également été bluffé par Krasnaïa Poliana, ses espaces, sa modernité, sa splendeur (son aspect flambant neuf), ses grands quais, et les piétons contents de flâner le long des berges.

En lire plus :Super Sotchi !

Altaï 2016 : les chiens de la vague.

Après le rapide d’Akkem, nous attendait un autre jour de pure méditation et d’activité contemplative, qui n’ont été que rarement interrompus par les ordres du timonier, « pagayons un peu », « revenons vers le centre », « il y a un tourbillon », alors vous êtes prêts ?

En lire plus :Altaï 2016 : les chiens de la vague.

Altaï 2016 : le parc aquatique du Katoun.

Une fois passés les rapides de Shyoki, le Katoun est une rivière relativement calme, et ce sur 200 kilomètres, les courants tranquilles de la rivière (cependant rapides) sont rarement interrompus. Tout autour, se trouvent des montagnes, des forêts luxuriantes et des champs, et personne en vue à des kilomètres à la ronde, à part nous. Nous n’avons même pas vu d’animaux sauvages, excepté des canards et des espèces locales de Netta et de cormorans qui faisaient des va-et-vient le long de la rivière.

Notre canot transportant des touristes faisait des éclaboussures sur la rivière, le capitaine était silencieux (il ne donnait pas l’ordre de pagayer). On en a donc profité pour admirer les paysages et les vues pendant qu’on flottait sur l’eau. Le soleil resplendissait, nous brûlait, on l’avait tout droit dans les yeux. On était comme en pleine méditation et au nirvana…

En lire plus :Altaï 2016 : le parc aquatique du Katoun.

Altaï 2016 : Joues farcies et rapides.

Autrefois, quand j’entendais les mots Rivière Katoun ou simplement « Katoun », je m’imaginais des rapides et du rafting. Il s’agissait de la première chose qui me venait à l’esprit. Désormais, cette idée est gravée dans la pierre, après avoir parcouru plus de 400km en rafting et d’innombrables rapides, Dieu sait ô combien nous avons pagayé. Mais le Katoun n’est pas qu’un lieu aquatique pour faire du rafting, il s’agit aussi d’un endroit d’une incroyable beauté.

En lire plus :Altaï 2016 : Joues farcies et rapides.

Altaï 2016 : Héli-Béloukha et Aqua-Katoun.

Ça ne s’était jamais produit auparavant, mais cette fois-ci c’est la bonne (c).

Qui laisserait passer sa chance de voler à bord d’un hélico au-dessus des sommets pointus et des ravins profonds ? Sans parler de voler pour la première fois au-dessus du Béloukha, plus l’opportunité de faire du rafting sur la rivière Katoun !

Mais à quoi sert de parler ? Ce lieu est fait uniquement pour être contemplé (en photos)…

En lire plus :Altaï 2016 : Héli-Béloukha et Aqua-Katoun.