Étiquettes des archives : Apple

L’évolution des malwares sous OS X

Il y a-t-il un malware spécial pour les systèmes d’exploitation OS X par ici ?

Oui il y en a. Et bizarrement, cela fait un moment que je n’ai pas abordé le sujet…

La dernière fois, c’était il y a deux ans et demi de cela. Et oui, cela fait aussi longtemps que  le virus Flashback a explosé et infecté 700 000 ordinateurs Macs dans le monde entier. L’industrie de la sécurité informatique n’a cessé d’en parler (et à rapidement désactivé le botnet de Flashback), mais depuis, plus rien… Certains pourraient même en arriver à croire que depuis, c’est le calme plat en ce qui concerne les malwares sous Mac, et que pas un seul iMalware n’est venu troubler la tranquillité de l’empire Apple…

Mais ils ont tort …Mac malware is not amyth, they do exist

C’est sûr que si vous comparez le taux d’infections de certains malwares sur différentes plateformes, celle qui sans aucun doute se retrouve en tête du classement, et de loin, c’est bien sûr la plus populaire d’entre elles : Microsoft Windows. Loin derrière on retrouve Android, le petit nouveau de la bande.  Et oui, ces trois dernières années, la cyber vermine a multiplié les attaques contre le pauvre petit robot vert, en augmentant chaque fois l’intensité de celles-ci.

Pendant ce temps, dans le monde des iPhones et des iPads, hormis pour de très rares attaques de cyber espionnage, aucune des autres attaques n’a vraiment été concluante (malgré l’application de méthodes très exotiques). C’est à peu près la même chose pour Mac : c’est une plateforme relativement calme mais il y a eu quelques perturbations ces derniers temps … Et c’est pour cela que j’ai décidé de rédiger ce post.

Voici quelques chiffres pour récapituler tout cela :

  • Ces dernières années, le nombre de nouveaux virus détectés et visant les appareils Mac était déjà de plusieurs milliers ;
  • Les huit premiers mois de 2014, on a détecté 25 différentes  » familles  » de malwares visant Mac;
  • La probabilité qu’un ordinateur Mac non protégé soit infecté par un virus visant exclusivement Mac a augmenté d’environ 3%.
<em>En 2013, @Kaspersky  a détécté 1700 malwares pour OS X</em>Tweet

En lire plus :L’évolution des malwares sous OS X

Cybernouvelles du côté obscur – 24 juin 2014

Les chasseurs de brevets – en savoir plus

Dans ce domaine, les passions continuent à se déchainer, par vague de crises ardentes et déchainées. Malheureusement, les problématiques liées aux parasites de brevets n’ont pas encore disparues. Généralement, on entend seulement parler des cas lourds, plus intéressants. Mais en creusant un peu, on découvre des affaires moins connues, qui sont malgré tout dignes d’intérêt. Nous avons déniché une quantité appréciable d’histoires sur les chasseurs de brevets (ou troll des brevets), assez pour que ce soit le titre de cet article d’ailleurs. Alors voici…

Quand l’ironie est trop forte

Pour ce premier item, je n’ai pas eu à chercher trop longtemps, j’ai seulement fouillé un peu sur Ars Technica. Je suis tombé sur une de ces glorifications du  » regroupeur de brevets  » RPX. Il y est décrit comme un défenseur de la veuve et de l’orphelin, des pauvres et des princesses. Je n’en croyais pas mes yeux :  » RPX vend des abonnements aux sociétés qui se sentent flouées par les chasseurs de brevets, par exemple Apple et plusieurs autres compagnies technologiques. En fait, RPX achète les brevets avant que les chasseurs ne le fassent. En regroupant ainsi le pouvoir de plusieurs compagnies, RPX obtient les brevets à des prix avantageux « . En fait, je suis arrivé à y croire. N’empêche, j’étais secoué par le degré d’hypocrisie…

QUOI ? RPX, un genre d’anti-troll ? Non, mais tout de même…

Source

Nous avons localisé ce pseudo anti-troll au moment de sa création, et nous avons été parmi les premiers à contre-attaquer, et avec succès. En lire plus :Cybernouvelles du côté obscur – 24 juin 2014

Flickr photostream

Instagram