Archives mensuelles : octobre 2015

Bouddha et les océans

Si vous tapez « Bouddha et » sur Google, devinez les cinq suggestions du moteur de recherche pour finir votre recherche… :

Bouddha et le bonsaï

Bouddha et Ahsok

Bouddha et les chats

Bouddha et l’histoire de Mara

Bouddha et le quantum

C’est curieux, je le reconnais, mais le sujet d’aujourd’hui est aussi très étonnant :

Bouddha et… les océans !

Vous ne voyez pas le lien, n’est-ce pas ? Enfin, aviez-vous compris le lien entre Bouddha et… les chats ? 🙂

De toute façon, je vous parlerai du lien entre Bouddha et les océans à la fin de cet article (c’est un problème à résoudre, mais ça vaut la peine d’attendre). Avant ça, voici quelques photos et explications à titre d’introduction…

Dans la ville de Leshan se trouve une grande statue de Bouddha. Par coïncidence, elle a été baptisée « le Grand Bouddha de Leshan« . Elle surplombe la rivière Min depuis plus de mille ans et a vu beaucoup d’eau couler devant elle…

buddah-leshan-china-2

En lire plus :Bouddha et les océans

Coucher de soleil à Zhangye

Votre attention, s’il vous plaît !

Les photos ci-dessous n’ont pas été retouchées avec Photoshop. D’accord, les couleurs ont été un peu accentuées, mais ce n’est pas du vrai photoshopping. C’est un peu comme utiliser des lunettes de soleil Polaroid. Accessoirement, il est conseillé de porter de telles lunettes pour admirer avec ses propres yeux les paysages suivants. Tout est un peu plus lumineux, profond, accentué et contrasté. Comme ceci :

china-zhangye-danxia-park-1

china-zhangye-danxia-park-2

En lire plus :Coucher de soleil à Zhangye

Dans les décors d’Avatar… en Chine

Croyez-moi, en Chine, il y a beaucoup de choses à voir. Je me suis offert un cadeau pour mes 50 ans et j’ai passé quelques jours dans ce pays. Préparez-vous à être époustouflé quand vous verrez les endroits qui suivent !

Comme je vous en ai déjà parlé sur ces cyberpages, il est plutôt surprenant que la plupart de ces endroits « à visiter » ne soient pas vraiment connus du grand public. Les monuments historiques qui ont eu suffisamment de chance pour survivre à la révolution culturelle sont célèbres, notamment ceux qui se trouvent à Pékin et dans les alentours, comme la grande muraille de Chine, la ville de Lhassa, etc. Toutefois, il y a beaucoup plus à voir dans ce pays et la plupart des endroits qui valent la peine d’être visités sont inconnus du grand public. Demandez autour de vous qui les connaît et vous verrez bien les réactions. Peut-être que certaines personnes connaissent le mont Kailash, mais rien de plus !

Oups. Oui, je suis sûr que je suis en train de me répéter. Je me suis déjà plaint de cette situation il n’y a pas si longtemps. Par conséquent, sans plus attendre, je vais vous montrer un autre bout de la Chine inconnue !

Aujourd’hui, je vais vous parler de Wulingyuan. Ce n’est pas qu’un simple endroit à visiter, il pourrait très bien se trouver sur ma liste du Top 20 des plus beaux lieux du monde. De plus, « on y trouve de nombreux parcs nationaux, comme le parc national forestier de Zhangjiajie« .

De gigantesques colonnes en pierre s’élèvent d’un endroit en contrebas que l’on ne peut pas apercevoir. Elles sont irrégulières, abruptes et il y a de la végétation verte qui pousse dessus. Ce paysage est complétement époustouflant et éblouissant ! De plus, il est toujours aussi beau, peu importe le temps qu’il fait : on ne peut pas dire la même chose de certains endroits au Kamtchatka.

Quand le ciel est couvert, ces colonnes en pierre sont entourées d’un brouillard blanc. On n’arrive donc plus à distinguer les distances car le cerveau n’est plus capable de les évaluer. Elles ne peuvent pas être admirées avec un esprit rationnel, mais seulement avec les émotions. Puis, soudainement, le soleil apparaît et le paysage prend une toute autre allure : les détails et les couleurs ressortent, mais le cerveau n’est toujours pas capable de fonctionner correctement ! Regardez les contrastes dans certaines des photos ci-dessous…

La hauteur de ces colonnes est incroyable : elles font plusieurs centaines de mètres. Celle qui se trouve sur la photo qui suit fait 1080 mètre de hauteur, soit plus qu’un kilomètre ! D’ailleurs, elle s’appelle Avatar Hallelujah Mountain, mais je vous en dirai plus par la suite. Toutes les arches de pierre sur les photos à venir sont à une hauteur impressionnante, à environ 1 000 mètres. Vous pouvez les traverser à pied si vous en avez le courage.

wulingyuan-zhangjiajie-1

Oh, là, là !

En lire plus :Dans les décors d’Avatar… en Chine

Kamtchatka 2015 : retour à la maison

Toutes les bonnes choses ont une fin, du moins jusqu’à l’année prochaine. Il est l’heure de rentrer à la maison.

Au total, nous avons marché, grimpé, escaladé, glissé et trébuché sur une distance de 300 kilomètres environ, nous sommes allés sur cinq volcans (même si nous n’avons pas toujours atteint le sommet), nous avons admiré des centaines de kilomètres carrés de beauté naturelle, nous avons fait peur (ou peut-être juste surpris) des dizaines d’ours et servis de nourriture à des milliards de moustiques. Nous avons également utilisé des kilomètres de pellicule Kodak des giga bytes de cartes mémoires. 🙂

kamchatka-back-home-2

The grand finale #Kamchatka. 300+ km on foot in extreme conditions in 26 days

A photo posted by Eugene Kaspersky (@e_kaspersky) on

En lire plus :Kamtchatka 2015 : retour à la maison

Terra Incognita : le Koshelev, volcan du sud du Kamtchatka

Notre voyage annuel au Kamtchatka de 2015 touchant inexorablement à sa fin, il ne nous reste plus qu’un volcan à découvrir : le Koshelev.

Nous parlons du Koshelev au singulier, alors qu’il ne s’agit pas d’un seul volcan. En effet, le Koshelev correspond à cinq volcans, tous entrés en éruption à différents  moments, et qui forment un ensemble volcanique gigantesque. Ils sont tous anciens et en partie effondrés, ce qui les rend encore plus photogénique.

Les parties du Koshelev que nous avons admirées (les sommets occidentaux) sont composées de couches de lave (centres de vieux cratères) multicolores, dues à d’anciennes activités volcaniques. Plusieurs nuances de noir, de blanc, de rouge et de jaune, qui brillaient sous l’éclat du soleil. Nous avons eu la chance de profiter d’une magnifique journée ensoleillée pour visiter le Koshelev.

kamchatka-volcanoes-koshelevsky-1

kamchatka-volcanoes-koshelevsky-2

kamchatka-volcanoes-koshelevsky-3

En lire plus :Terra Incognita : le Koshelev, volcan du sud du Kamtchatka

Kamtchatka 2015 : grottes et tunnels de neige

Je pense que les grottes et tunnels de neige du Kamtchatka méritent à eux-seuls un article…

Il neige beaucoup au Kamtchatka. Vraiment beaucoup. A certains endroits, il tombe une quantité infinie de neige, qui s’entasse sur des dizaines de mètres. En même temps, elle tombe aussi sur les nombreuses sources chaudes (autrement dit, elle recouvre les courants chauds souterrains, ce qui est plus joliment formulé), créant un labyrinthe de tunnels sous les congères. Et la neige qui forme ces tunnels n’a pas le temps de fondre au printemps, ni parfois en été (vue la quantité). Nous sommes entrés dans ces tunnels, qui sont véritablement formés par la neige !

Jetez donc un coup d’œil aux photos :

kamchatka-snow-tunnels-1

kamchatka-snow-tunnels-2 En lire plus :Kamtchatka 2015 : grottes et tunnels de neige

Terra Incognita : le Kambalny, volcan du sud du Kamtchatka

Bien que Kamtchatka ne soit pas la destination touristique la plus connue ou la plus facile d’accès au monde, elle possède quand même de nombreux lieux qui valent la peine d’être visités : la vallée des geysers, le volcan Tolbatchik (d’autant plus lors d’une éruption) et les volcans Moutnovski et Goreli. Toutefois, elle compte aussi des lieux moins visités, comme le volcan Ksoudatch. En plus, il y a des endroits où l’on peut observer une empreinte d’une patte d’ours dans la boue sans que notre rythme cardiaque ne s’accélère (car s’en est une parmi des milliers). La vue d’une empreinte de chaussure ne vous donne aucune émotion… et vous n’en voyez jamais ! Ce sont des endroits où personne ne vit, et que seulement un ou deux groupes de touristes visitent par an ! Ces lieux sont complètement stériles, désolés, déserts et silencieux : Terra Incognita !

Quel dommage ! Toutes ces terres inconnues valent la peine d’être visitées !

Deux endroits incontournables sur la Terra Incognita du Kamtchatka sont les deux volcans Kambalny et Koshelev.

Malheureusement, nous n’avons pas eu le temps de grimper au sommet de leur cratère. À la place, nous nous sommes promenés dans les alentours et nous avons planifié notre prochaine visite des volcans Kambalny et Koshelev : partir de Pauzhetka pour aller à Kambalny, puis descendre au lac Kambalny et… il faudra que nous voyions combien d’énergie il nous reste pour grimper des volcans…

Le volcan Kambalny mesure 2 161 mètres, il possède aussi une crête volcanique de 15 km de long et se situe à mi-chemin entre la mer d’Okhotsk et le lac Kourile, dans le sud du Kamtchatka.

kamchatka-volcanoes-1

kamchatka-volcanoes-2

En lire plus :Terra Incognita : le Kambalny, volcan du sud du Kamtchatka

Kamtchatka 2015 : les White Waterfalls et les bateaux de pierre abandonnés

Au début, je voulais commencer cet article sur trois lieux d’intérêt près de Pauzhetka avec une photo satellite de la zone (entre la mer d’Okhotsk et le lac Kourile). Le problème, c’est que je n’en ai pas trouvée sur Internet. Sur les moteurs de recherche, il n’y avait que cette carte topographique : zoomez dessus et tout devient flou ! D’accord, c’est un endroit isolé du monde, mais quand même…

Peu importe, commençons par les White Waterfalls (les cascades blanches).

C’est un endroit génial ! Je n’avais jamais vu de fontaines naturelles jaillir d’une falaise (il existe des gésiers bien sûr, mais ils proviennent du sol).

kamchatka-wonders-20

kamchatka-wonders-21

En lire plus :Kamtchatka 2015 : les White Waterfalls et les bateaux de pierre abandonnés