E. KASPERSKY

Bonjour,

Je m’appelle Eugène Kaspersky, président et CEO de Kaspersky Lab. Certaines personnes m’appellent le Pape Virus–en référence à mes 22 années d’expérience et la reconnaissance de l’industrie de la lutte contre le malware.

Ce blog vous offre mes opinions personnelles sur les sujets d’actualité. Vous y trouverez mes réflexions sur les nouvelles les plus récentes concernant la sécurité informatique et le développement de l’industrie. Enfin, c’est ce qui devrait arriver.

Cependant, mon intention est d’engager ici une conversation plus large avec vous et de discuter d’autres sujets qui vont au-delà des ennuyeux thèmes de sécurité. Je voyage beaucoup, je rencontre beaucoup de personnes qui viennent de différents pays, et je donne beaucoup de conférences publiques. Je crois qu’une interaction plus large et plus détendue sera beaucoup plus intéressante et fournira de meilleurs aperçus.

Au passage, je profite de l’occasion pour vous encourager à découvrir les blogs des experts Kaspersky Lab de Securelist, qui traitent de la sécurité informatique. Ce sont des sources de très grande qualité fournies directement par des personnes auxquelles je fais confiance.

Mes opinions ne représentent pas nécessairement celles de Kaspersky Lab, mais j’espère qu’elles vous donneront de nombreuses idées qui serviront de point de départ à une agréable discussion.

Biographie

Je suis né en 1965 à Novorossiisk, en Russie.

Depuis mon plus jeune âge j’ai été intéressé par les mathématiques. A l’école, un de mes passe-temps favoris était de résoudre des quizz publiés dans des magazines techniques. Heureusement, ma mère s’est vite rendu compte de mon penchant pour les mathématiques, et elle a décidé –par chance !- de renforcer mon talent en me faisant suivre une éducation spécialisée.

Au collège, j’ai suivi des cours de mathématiques et de physique avancées pour élèves surdoués, spécialement organisés par l’Université d’État de Moscou. En 1987, j’ai obtenu mon diplôme à l’Institut Russe de Cryptographie, Télécommunications et Informatique, où je me suis spécialisé dans la technologie informatique et l’ingénierie mathématique.

Après l’obtention de mon diplôme, j’ai travaillé dans un important centre de recherche. Durant cette période, en octobre 1989, un collègue m’a montré un fichier qui causait d’étranges effets visuels sur son ordinateur. Etant très intrigué par ce fichier, je l’ai analysé et j’ai développé un outil pour désinfecter le virus qui est désormais connu sous le nom de Cascade.

Je n’ai pas tardé à me convertir en « l’homme qui tue les virus », et très vite les gens ont commencé à me rendre visite dans ma chambre pour m’apporter d’autres fichiers aux comportements étranges. Bien que cette époque marquait seulement le réveil de l’ère informatique, en l’espace de quelques mois, j’avais analysé des dizaines de virus, et j’améliorais en permanence mon outil de désinfection, il s’appelait – « V ». A chaque nouveau virus, mon intérêt pour ce phénomène grandissait, et je me suis vite rendu compte qu’il s’agissait de bien plus qu’un passe-temps.

En 1991 –à cette époque les virus informatiques étaient chaque fois plus variés et communs- mes collègues et moi-même avons développé « AVP » (un acronyme accidentellement mal écrit de « Antiviral Toolkit Pro ! ») – Le prototype de l’antivirus Kaspersky. Nous avions une mission simple : créer le meilleur programme de protection antivirus qu’il soit. De plus, nous étions totalement convaincus que cette mission était notre destin, et nous avons travaillé sans relâche pour l’accomplir.

Le primer résultat tangible est arrivé en 1994 –quand AVP a révolutionné l’industrie en offrant le meilleur taux de détection lors de sa première apparition internationale dans un test comparatif autorisé et réalisé par l’Université de Hambourg.

En 1997, nous avons considéré que le produit était arrivé à maturité et qu’il était prêt à être commercialisé. Nous avons créé une compagnie indépendante et nous sommes devenus les fondateurs de Kaspersky Lab.

A partir de cet instant, j’ai pris en charge la direction de la recherche d’antivirus de la société –jusqu’en 2007, quand je suis devenu Directeur Exécutif- aidant la compagnie à atteindre la quatrième position du classement des vendeurs d’antivirus en 2010.

Je réside à Moscou, j’ai trois fils, j’aime skier, et chaque fois que je ne suis pas en voyage, j’en profite pour partir quelques jours dans les Alpes. Bien que nous nous soyons récemment alliés à Ferrari, je dois satisfaire ma passion pour la conduite automobile à grande vitesse avec ma BMW M3 –les routes publiques de Moscou laissent à désirer et ne sont absolument pas adaptées aux superbes voitures italiennes !

Vous pouvez en savoir davantage sur ma biographie ici.

Des photos en haute résolution sont disponibles ici.

Vous avez encore besoin de remplir les blancs ? N’hésitez pas à me contacter.


Suivez-moi également sur :