Archives mensuelles : mars 2020

iAntitrust : chers amis, il est temps de vous rendre la parole !

Lutter contre l’injustice. C’est ce que nous avons toujours fait, et nous continuons à le faire. Cela inclut notamment la lutte contre les grandes injustices, celles que l’on trouve à grande échelle…

Par exemple, en 2017, nous sommes parvenus à un accord avec Microsoft pour que l’entreprise arrête de conférer des avantages déloyaux à ses antivirus. Oui, Microsoft est le Goliath des temps modernes, mais nous sommes aussi un David des temps modernes ! Nous devons l’être. Quelqu’un doit faire face à ces géants, ici et maintenant, lorsqu’ils commencent à s’imposer de façon déloyale. Si nous ne faisons rien alors les utilisateurs auront moins de choix.

L’année dernière nous avons dû enfiler nos gants de boxe pour livrer une autre bataille. Encore une fois, il s’agissait d’un problème antitrust mais avec un autre Goliath : Apple. Si nous avançons d’environ un an, j’ai deux informations à partager avec vous à ce sujet…

D’abord, revenons quelques années en arrière : un peu de contexte.

Au début – des jours heureux…

En 2008, grâce au succès extraordinaire des iPhones, Apple a ouvert son App Store. Pour remplir ses « rayons » l’entreprise a invité les développeurs indépendants à s’en servir comme plateforme pour vendre leurs logiciels spécialement pensés pour iOS. Ces développeurs indépendants se sont lancés et ont conçu des milliers d’applications (avance rapide de 12 ans et elles se comptent désormais en millions). Les utilisateurs du monde entier sont ravis d’avoir autant de choix et Apple et les développeurs indépendants font de gros bénéfices. Tout allait bien, nous vivions en paix et en harmonie, et on pensait vivre heureux pour toujours.

En lire plus :iAntitrust : chers amis, il est temps de vous rendre la parole !

L’équipe chargée des brevets a fait du très bon travail

Le mois qui vient de s’écouler a été particulièrement bon pour K en matière de propriété intellectuelle. Je suis vraiment content de recevoir de si bonnes nouvelles pour éclaircir un peu les jours ternes, humides et maussades qui nous attendent en mars. Nous avons reçu bien d’autres informations positives en matière de propriété intellectuelle ces derniers mois…

En septembre 2019, et pour la deuxième année consécutive, nous avons été inclus dans le classement Derwent Top 100 Global Innovators, et cette reconnaissance fait de nous la première (et la seule) entreprise russe à figurer dans le Top 100 des entreprises les plus innovantes à l’international. Il s’agit là d’un classement très prisé et extrêmement exigeant. Hourra !

Voici quelques informations sur ce Top 100. Chaque année, l’entreprise américaine indépendante Clarivate Analytics sélectionne les entreprises internationales les plus innovantes selon la qualité de leur portefeuille de brevets. Dans ce cas précis, Clarivate utilise les quatre critères suivants pour établir son Top 100 :

  1. La réussite de l’entreprise quant à l’obtention du brevet demandé ;
  2. L’internationalité des innovations de l’entreprise ;
  3. La fréquence selon laquelle les brevets de l’entreprise sont mentionnés par d’autres entreprises (informatiques dans notre cas) ; et
  4. Le nombre de brevets que possède l’entreprise.

Cette année, huit acteurs informatiques figurent dans la liste : Amazon, Facebook, Google, Microsoft, Oracle, Symantec, Tencent et nous ! Il est assez plaisant d’être au coude-à-coude avec des entreprises si importantes !

Voici maintenant une petite mise à jour des données relatives à notre équipe chargée des brevets, et qui ne cesse de nous étonner par leur dur labeur et leur réussite. Notre pratique dans le domaine des brevets remonte à 2005. Depuis, notre portefeuille est passé de 0 à plus de 930 brevets obtenus en Russie, aux États-Unis, en Europe, en Chine et au Japon ! En outre, nous avons encore 500 demandes de brevets en attente. Nous avons gagné neuf poursuites en justice, deux sont encore en cours et nous n’en avons perdue aucune !

En résumé, nous luttons (et gagnons) encore et toujours contre les trolls de brevets. Ne l’oubliez pas !

C’est tout pour aujourd’hui les amis. À demain !…

Flickr photostream

  • F1 Grand Prix Turkey 2020
  • F1 Grand Prix Turkey 2020
  • F1 Grand Prix Turkey 2020
  • F1 Grand Prix Turkey 2020

Instagram

La propriété intellectuelle nous apporte d’autres bonnes nouvelles.

Je n’ai pu m’empêcher de remarquer que notre dernière annonce relative aux brevets a fait le buzz. Il s’agit de la dernière bataille que notre avocat d’affaire vient de remporter 😊. J’ai le plaisir de continuer dans cette lancée puisqu’il y a quelques jours de cela nous avons gagné une autre bataille de taille… Nous sortons encore victorieux d’un important procès en matière de brevets ! Cette fois, nous nous sommes affrontés à Uniloc (cette même entreprise qui a réussi à soutirer 388 millions de dollars à Microsoft). Vous devriez savoir que cette compagnie nous avait déjà poursuivis en justice pour ce même brevet en 2018 mais que nous avions eu raison d’elle.

Récemment, au cours du processus de négociation d’une plainte de violation de brevet déposée par Uniloc, nous avons reçu un message de la part des représentants de l’entreprise qui disaient être fatigués de se battre et prêts à y mettre un terme. Pour faire simple : ils sont prêts à abandonner les charges si nous faisons de même. Nous étions bien évidemment d’accord, sans passer par les formalités administratives et dans l’heure. Nous avons donc immédiatement rédigé une première version de cette déclaration commune pour  » rejet final des procédures  » qui est, dans ce cas, un jugement final signifiant que l’affaire ne peut pas faire l’objet d’autres actions.

Passons aux choses sérieuses…

En lire plus :La propriété intellectuelle nous apporte d’autres bonnes nouvelles.