C’EST UN BOULOT DIFFICILE, MAIS IL FAUT BIEN QUE QUELQU’UN LE FASSE.

Tous les mois de février, plusieurs milliers des meilleurs experts informatiques en sécurité se retrouvent sur une plage ensoleillée d’un hôtel, qu’il soit en Amérique, en Europe, en Asie, ou près des côtes d’Afrique de l’Ouest. Mais ils n’y vont pas pour le soleil, à proprement dit. Ou pour la plage. Ou pour les cocktails du bar de la plage. Ils y vont… pour combattre les charognes de l’informatique ! Du moins, c’est ce qu’ils essayent de dire à leurs proches lorsqu’ils disparaissent pour une semaine en février vers le paradis idyllique de l’année.

Et cette ANNÉE le paradis idyllique se nomme les Îles Canaries, choisi pour, vous l’aurez deviné, la Conférence sur la Sécurité Informatique (SAS) notre rassemblement annuel de nord-américains (pow-wow) gourous de la sécurité informatique. La conférence SAS réunit, des quatre coins du monde, de grosses armes de la sécurité informatique de diverses entreprises, avec différentes spécialisations, pour tailler le bout de gras comme on dit, parfois de façon formelle, la plupart du temps de façon informelle, dans des halls de conférence en sous-sol climatisés et sur des chaises longues sur la plage (oups, le secret est révélé aux proches), afin d’aider plus de personnes à comprendre le pourquoi du comment des menaces informatiques en échangeant les connaissances et expériences des experts.


security-analyst-summit-2016-1


security-analyst-summit-2016-2

En lire plus :C’EST UN BOULOT DIFFICILE, MAIS IL FAUT BIEN QUE QUELQU’UN LE FASSE.

LES INVITÉS DE LA FÊTE DU NOUVEL AN !

Ho ho ho!

Une fois par an, en général à la fin du mois de décembre, nous nous sentons tous soudainement d’humeur festive. Et peu importe que l’on ait droit à un paradis enneigé ou un misérable hiver européen à base de pluie en continu et de ciel gris, avec un vent mordant qui siffle dans les alentours de nos bureaux et appartements ! Au moins, on peut fuir le mauvais temps dans le parking souterrain ! En fait, c’est le seul endroit où c’est possible.

La dure réalité des dernières journées avant le Nouvel An, c’est une ambiance morose et grise nordique. Mélancolie et  » l’esthétique du déclin  » (c).

Mais nous ne sommes pas des gens qui se laissent démoraliser par le mauvais temps. Tous les ans, nous chassons la déprime hivernale par pure force de volonté avec l’aide de quelques volontaires, d’artistes professionnels, de maquilleurs, d’organisateurs d’événements, et après de nombreuses répétitions, nous nous rassemblons lors d’un grand rendez-vous. Oui, c’est la fête du Nouvel An annuelle de KL ! Et les résultats parlent d’eux-mêmes !

happy-new-you-2016-1

En lire plus :LES INVITÉS DE LA FÊTE DU NOUVEL AN !

Flickr photostream

Instagram

Hiver australien, été écossais.

Quelles sont les différences entre un hiver australien froid et un été écossais chaud ?

Il y en a plusieurs, mais les principales sont les suivantes : tout d’abord, en Écosse – du moins du côté Est où nous étions la semaine dernière – nous ne pouvons pas voir de palmiers par la fenêtre. Ensuite, le soleil se déplace ici très lentement et dans la direction opposée : il fait nuit vers 22 heures et jour vers 4 ou 5 heures. C’est normal, puisque l’Ecosse se situe sur une latitude de 56 degrés nord !

Trêve de mondanité ! Nous voici à St Andrews, en Ecosse, au Royaume-Uni, où le temps est ensoleillé !
scotland-1

scotland-2

Un terrain vert et agréable. Mince, c'est en Angleterre ! Un terrain vert et agréable. Mince, c’est en Angleterre !

En lire plus :Hiver australien, été écossais.

Conférence hivernale en juin

Dans l’hémisphère sud – y compris en Australie, où je suis allé la semaine dernière – l’hiver commence le 1er juin. Ici, il est difficilement possible de se retrouver dans un environnement neigeux où l’on trouve des lacs gelés et où les températures avoisinent les -40 degrés. Mais je dois admettre qu’il fait relativement froid la nuit. À cette époque de l’année, dans le nord-ouest de l’Australie, la température minimale moyenne atteint les 15 degrés le soir. Ce n’est qu’une moyenne car il peut y avoir des gelées nocturnes dans certaines zones. Cependant, en journée, l’hiver n’est pas tellement rude à Broome, dans la région de Kimberley :
australia-winter-1 australia-winter-2 En lire plus :Conférence hivernale en juin

Carnaval sur la Place Saint-Marc

J’adore faire des blagues, m’amuser innocemment ou tout simplement jouer comme un enfant – surtout si toutes les conditions sont réunies : un grand groupe d’amis qui partagent le même esprit,  dans un endroit spécial.

Et le soir qui a suivi l’une de nos conférences de partenaires – qui a eu lieu pour la première fois à Venise – ces 2 critères étaient réunis.

Image00001

Image00002 En lire plus :Carnaval sur la Place Saint-Marc

Internet-Interpol-2015

La première fois que j’ai utilisé le terme « Internet-INTERPOL », c’était au début des années 2000. La première fois que j’ai écrit sur le sujet, c’était en 2003. Cette année – en 2015 – soit 12 ans plus tard, finalement, tout ce dont j’ai parlé, évoqué, mis en avant, défendu et promu se retrouve ici après toutes ces années :

Une section d’INTERPOL se consacre exclusivement à combattre le côté obscur d’Internet !

Cet événement a justement eu lieu la semaine dernière à Singapour lors du lancement officiel de l’ouverture de son nouveau cyber-complexe – le CMII – qui a pour mission de nettoyer le cyberespace de tous ces criminels et escrocs. Ce département sera le centre de coordination concernant toutes les cyber-activités internationales des forces de police de tous les états membres (presque 200 pays). En bref : à tous les hackers du monde et autres parasites du Web – faites attention, CYBERPOL est à présent parmi nous pour faire de vos misérables vies un enfer. Au-delà des enquêtes, cette section formera également des experts qui promouvront le combat contre la cybercriminalité ainsi que d’autres choses utiles au nom de la sécurité du World Wide Web.

Ce lancement est extrêmement important. Jusqu’à présent, les cybercriminels étaient libres d’agir comme ils le voulaient dans la mesure où il y avait un manque d’unité entre les différents organismes nationaux chargés de l’application des lois – autrement dit, il y avait un manque de communication entre les différentes juridictions. Un peu comme la rivalité qui règne entre le FBI, le CIA et la police, comme nous le montre assez souvent les films hollywoodiens. Mais ceci est bel et bien réel mes amis ! Exemple :

L’an dernier, un policier nous a demandé les coordonnées détaillées de certains de ces confrères d’un autre pays ! Il nous l’a demandé ! Bien sûr – ça devrait être l’inverse : toutes les polices se connaissent entre elles, et se passent NOS coordonnées lorsqu’elles ont besoin d’une cyber-expertise ! En effet, la cohabitation entre deux systèmes (d’un côté, la cybercriminalité sans frontières, et de l’autre les barrières des juridictions des cyber-polices nationales) a toujours été un problème. Et cela n’a fait qu’empirer au fil des 15 dernières années – ce qui a contribué à l’émergence de plus en plus de cybercriminels méprisables qui agissent en toute impunité. Quelques-uns ont été attrapés et jugés, mais ces derniers représentent seulement la partie visible de l’iceberg.

Nous accordons une importance particulière à l’événement qui a eu lieu à Singapour la semaine dernière dans la mesure où l’ICGI a été lancé avec notre participation active à plusieurs niveaux – organisationnel, consultatif, financier et même personnel. Par exemple, l’un de nos meilleurs experts, V.K., est à présent notre  » correspondant sur place  » à Singapour puisqu’il a déjà travaillé dans cette ville et pour INTERPOL durant plusieurs années, et cela devrait continuer encore longtemps. Il était chargé de développer en profondeur les cyber-connaissances et compétences de ses collègues d’INTERPOL, et a même participé à des enquêtes en cours d’investigation qui le rendaient aussi heureux qu’un enfant.

Виталий Камлюк

En lire plus :Internet-Interpol-2015

CANCUNFÉRENCE 2015

Il y a environ plus de dix ans, notre petite entreprise (encore petite à cette époque) a décidé de repousser les limites – littéralement : nous voulions dépasser les frontières. C’était bien avant de découvrir que nous avions des analystes experts travaillant aux quatre coins du globe, tous communiquant entre eux par mails, messagerie instantanée, téléphone et autres moyens indirects. Il n’y a rien de mal à ça mais cela ne sera jamais aussi bien que l’interaction en face à face. Nous avons donc décidé d’organiser une réunion annuelle où nous nous réunirions tous. C’est comme ça que notre conférence annuelle d’experts en sécurité des TI est née : le Security Analyst Summit (SAS).

cancun-mexico-sas2015-1

cancun-mexico-sas2015-2

En lire plus :CANCUNFÉRENCE 2015

Une fin d’année festive

Comme le veut la tradition, nous avons récemment organisé notre fête de fin d’année/de Noël, le genre de fêtes que les autres compagnies plus ennuyeuses ont tendance à appeler leur  » cocktail d’entreprise « . Mais cela ne suffit pas à décrire ce que nous organisons et encore moins cette année…

Vendredi dernier près de 1700 employés de KL ainsi que des invités des quatre coins du monde se sont rassemblés dans l’immense stade olympique de Moscou pour une super soirée. Nous avons mangé, bu, fêté, dansé, plaisanté, et récompensé certains collègues. Nous avons participé ou regardé le sublime spectacle sur glace et le spectacle sur scène de KL (auquel près de 110 employés ont participé), avant de danser encore et encore… tout ça pour finir l’année comme il se doit et nous lancer encore mieux dans les 12 mois à venir.

new-year-xmas-party-2015-1

new-year-xmas-party-2015-2

En lire plus :Une fin d’année festive