Une fin d’année festive

Comme le veut la tradition, nous avons récemment organisé notre fête de fin d’année/de Noël, le genre de fêtes que les autres compagnies plus ennuyeuses ont tendance à appeler leur  » cocktail d’entreprise « . Mais cela ne suffit pas à décrire ce que nous organisons et encore moins cette année…

Vendredi dernier près de 1700 employés de KL ainsi que des invités des quatre coins du monde se sont rassemblés dans l’immense stade olympique de Moscou pour une super soirée. Nous avons mangé, bu, fêté, dansé, plaisanté, et récompensé certains collègues. Nous avons participé ou regardé le sublime spectacle sur glace et le spectacle sur scène de KL (auquel près de 110 employés ont participé), avant de danser encore et encore… tout ça pour finir l’année comme il se doit et nous lancer encore mieux dans les 12 mois à venir.

new-year-xmas-party-2015-1

new-year-xmas-party-2015-2

En lire plus :Une fin d’année festive

Le Grand prix d’Abou-Dhabi

Comme le temps passe vite ! Il y a presque deux semaines, j’étais à Abou Dhabi pour une expérience riche en vitesse et en adrénaline, et il n’y a que maintenant que je prends le temps de vous raconter tout cela. Je m’excuse donc pour le retard les amis, j’ai parfois besoin de déconnecter complétement, me reposer et passer du temps auprès des miens. Dans ces moments, je remets tout le reste à plus tard. Et plus tard, c’est maintenant…

Donc comme je vous le disais, j’étais à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, pour le « Grand Prix du soleil couchant« .

Абу-Даби, финал Ferrari Challenge

Mais pourquoi ? Vous voulez dire hormis pour son magnifique coucher de soleil ?

Facile. Il arrive parfois que vous deviez rencontrer en chair et en os les personnes avec qui vous n’avez communiqué que par mail ou par téléphone. La communication indirecte c’est bien, mais rien ne vaut une bonne conversation en face à face…

Pour faire une analogie, disons que vous participez à un barbecue sur le bord d’un lac. L’un de vos collègues fait lui aussi un barbecue pas loin, mais autour d’un lac voisin. Et vous vous parlez par Skype.

Question: Etes-vous en train de déjeuner ensemble ou séparément ?

Mon humble réponse: Vous déjeunez séparément, et ne faites que mimer les interactions humaines.

En tant qu’homo sapiens, nous avons tous été conçus pour interagir avec nos semblables. Et plus la relation est proche, mieux c’est. Et c’est pour ça que je suis allé à Abou Dhabi. Ok, assez théorisé … il est temps de nous AMUSER !

Et niveau amusement, il y a de quoi faire à Abou Dhabi. A tel point que je dois m’efforcer de choisir ce que sera le plus amusant. Et je pense que ce que j’ai préféré c’est les montagnes russes géantes (on dit montagnes russes car les premières sont apparues à Saint Petersburg au 18º siècle).  Que dire de plus … C’était vraiment top !

1 seconde

2 secondes

En lire plus :Le Grand prix d’Abou-Dhabi

Flickr photostream

  • Sochi / Sep 2020
  • Sochi / Sep 2020
  • Sochi / Sep 2020
  • Sochi / Sep 2020

Instagram

Des startups et des moutons

En ce qui concerne les technologies de l’information, l’Irlande est plutôt douée : elle les comprend et elle les soutient. Et cela n’intéresse pas seulement les géants des technologies, mais aussi les pépinières d’entreprises en TI. Cette conférence permet aussi aux startsup en TI de trouver des solutions de financement. Mais j’ai déjà disserté sur le sujet l’an dernier.

// L’industrie pharmaceutiques est aussi très importants en Irlande, mais nous ne parlerons pas de cela aujourd’hui. L’industrie pharmaceutique a toujours été un monde parallèle pour moi, j’associe souvent ce mot à la vente illégale de médicaments sur Internet.

J’étais donc à la conférence-exposition Web Summit qui s’est tenue à Dublin en Novembre 2014.

Chaque année, le Web Summit est un point de rencontre entre différentes startups en TI à la recherche de partenaires et d’investisseurs. Si vous êtes une jeune entreprise en TI, avec plein d’idées, de projets et de rêves mais sans argent, cette conférence est faite pour vous. De jeunes startsup en TI (ainsi que des investisseurs et des grandes entreprises) venant des quatre coins du monde s’y retrouvent chaque année.

Voilà à quoi cela ressemble:

Web Summit 2014, Dublin, IrelandNano-Stands 🙂

En lire plus :Des startups et des moutons

Monaco vue du ciel

Salut les amis!

Me voici à Monte Carlo, Monaco, pour assister à l’Assemblé Générale qu’organise INTERPOL chaque année. J’adore cet endroit. Cela fait déjà plusieurs fois que j’y viens et je ne m’en lasse pas.  Par contre, je n’avais jamais eu le temps de grimper sur les sommets qui encerclent la ville.

Cette fois, j’ai finalement pu aller y faire un tour.  Malheureusement,  durant la matinée le temps était nuageux puis pluvieux…

Monaco, Monte CarloLa vue du sommet de la colline, dans le village de la Turbie

En lire plus :Monaco vue du ciel

Le « Paint-A-Wall Challenge » de Kaspersky Lab!

« Pourquoi on s’inspirerait pas de Banksy ? » a suggéré l’un des membres de l’équipe de création. Pourquoi pas, en effet, ai-je pensé. « Par contre nos œuvres d’art doivent être plus grandes, plus colorées, plus élaborées … que celles de Banksy  » ai-je ajouté. « Comme ça notre logo sera plus visible ». 🙂

Kaspersky Lab Mural Art En lire plus :Le « Paint-A-Wall Challenge » de Kaspersky Lab!

La formule gagnante de Sotchi

Le premier Grand Prix de Formule 1 russe a vraiment été super !

Le circuit est très rapide, peu importe si les détracteurs affirment qu’il est ennuyeux et qu’il aurait besoin de plus de virages. Les gradins sont énormes, le paddock est bien conçu et la logistique fonctionne vraiment bien. Les équipes ont déclaré que l’organisation était super et que tout c’était très bien passé. Les personnes derrière cet événement méritent beaucoup de respect – quand il est encouragé comme il se doit, le monde peut faire des choses merveilleuses 🙂

Formula One Russian GP Sochi 2014 En lire plus :La formule gagnante de Sotchi

Touché par le meilleur des batteurs

Une fois, je me suis demandé pourquoi le golf n’était pas un sport populaire en Russie. Ni le rugby, ni le cricket d’ailleurs. Pourquoi ces sports, qui sont pratiqués et regardés par des milliards de personnes, passent presque inaperçus en Russie ?

Après y avoir réfléchi un petit moment, je pense avoir trouvé la réponse, et elle est très simple ! En Russie, l’hiver dure pratiquement six mois. Ce serait un peu stupide de passer notre temps à chercher des petites balles blanches dans la neige (blanche). Je me souviens avoir joué au hockey sur glace quand j’étais jeune et très souvent le palet se retrouvait sous un gros tas de neige. On passait plus de temps à chercher les palets qu’on avait égaré qu’à jouer. Mais c’est comme ça le hockey. Comment pouvez-vous jouer au hockey sur glace s’il n’y a pas de glace/neige ? Et comme pour d’autres sports de balle, en général on ne peut pas jouer dans le jardin ou dans la rue. Ils ne sont pas vraiment faits pour la Russie, c’est pour ça qu’ils n’ont jamais vraiment eu de succès.

Pendant ce temps, en Inde …

Pour la plupart des indiens, la neige c’est quelque chose d’assez exotique. Ils en voient uniquement  dans le journal télé ou dans un film. Ce sont des choses auxquelles on ne pense pas, tout simplement, comme le golf en Russie.  Donc la neige n’entrave pas la popularité des sports de balle, donc les sports de balle sont super populaires. Pourtant en Inde, c’est rare de voir des gars se réunir pour faire un football comme dans la plupart des autres pays au monde. Non, au lieu de ça ils préfèrent jouer à un autre jeu, très exotique aussi (et pas seulement pour les russes) : le cricket. Oui, ici le cricket est bien plus populaire que le football ! Et c’est sans doute quelque chose qui paraitrait étrange dans n’importe quel autre pays…. C’est donc logique que le meilleur joueur de cricket Indien, et le plus populaire, Sachin Tendulkar, soit considéré ici comme le  » Dieu du cricket « .

Partout où il passe des gens crient  » Sachin! Sachin ! « , tapent dans leurs mains, sautillent d’émotion et prennent autant de photos que possible avec leurs appareils.

J’ai vu l’agitation qu’il a provoqué la semaine dernière, lors d’un passage à Mumbai. Sachin est un ami et un collaborateur de longue date de Kaspersky Lab. Cela fait aussi plusieurs années qu’il est l’ambassadeur de notre marque en Inde et dans les pays environnants.

Je me suis rendu en Inde pour le lancement de notre nouvelle version de Kaspersky Internet Security 2015, ainsi que pour un projet éducatif  développé dans des écoles en Inde et visant à protéger les enfants contre les cybercriminels.

Tout s’est déroulé comme d’habitude : présentations, interviews, photos seul, en groupe, …. Mais on sentait tout de même une petite différence due à la présence de la plus grande vedette nationale, le clou du spectacle. C’était très amusant d’ailleurs. Par contre je ne sais pas comment il fait pour gérer toute cette attention frénétique au quotidien.

Bien que j’ai déjà travaillé avec lui durant plusieurs années, c’était la première fois que je le rencontrait en personne, et ce fut non seulement un plaisir mais aussi un honneur.  J’ai particulièrement apprécié le moment où on s’est détendus autour d’un bon repas.

Sachin Tendulkar launching Kaspersky Kids program in India En lire plus :Touché par le meilleur des batteurs

Kaspersky Lab fête ses 17 ans !

A la mi-juillet, on respecte toujours une tradition à KL : on organise la fête d’anniversaire de l’entreprise. Vendredi dernier c’était notre 17ème, ce qui nous laisse encore une année avant d’atteindre l’âge adulte ! C’est pour cela que cette année, on a opté pour un thème enfantin. Notre dernière année à être jeunes et innocents…

… Pourtant cette année, l’organisation des festivités était tout sauf enfantine. Tout s’est déroulé calmement et comme prévu. En fait, avec l’arrivée de l’été, chaque année c’est de mieux en mieux. Je vous assure, j’ai vraiment du mal à voir comment cette année pourrait s’améliorer. Mais je répète la même chose à chaque anniversaire. Pour en revenir à la tradition, les organisateurs étaient parmi les meilleurs :).

Kaspersky Lab Birthday Party

Kaspersky Lab Birthday PartyJ’imagine que juste un polo, un pull ou un sweat, ça n’aurait pas été suffisant 🙂

Kaspersky Lab Birthday Party En lire plus :Kaspersky Lab fête ses 17 ans !

Une célébration pour les enfants à KL

C’est vers la fin des années 1990 que le premier employé de Kaspersky Lab a eu son premier enfant. Mon toast au baptème de celui-ci fut quelque chose du genre : « Nous nous sommes enfin transformés en virus nous-mêmes – et avons commencé à nous multiplier ! »

Nous avons depuis encouragé nos employés à avoir plus d’enfants ! Plus on est de fous, plus on rit. Oui, nous aimons bien les enfants ici à KL. Il est d’ailleurs assez drôle de voir comment la situation a évolué : au début, chaque fois qu’un nouveau petit arrivait au monde, et nous nous réunissions non pas seulement pour le baptiser mais littéralement pour tremper toute la tête de la pauvre créature :). Quelques années plus tard, alors que la fréquence a augmenté considérablement, nous avons choisi d’offrir un cadeau sympa aux nouveaux parents. Ensuite, quand la fréquence de nouveau-né est passée de Hz à kHz, nous nous contentions d’apprendre la nouvelle autour d’un café. C’est dommage mais que pouvons-nous faire ? Nous avons une planète à sauver !

Je ne sais pas combien de petits nous avons eu à KL maintenant, mais nous en avons beaucoup. C’est dans cet esprit, ainsi qu’à l’occasion de la journée internationale de la protection des enfants en Russie (et dans bien d’autres pays) qui aura lieu au début du mois de juin, que nous avons organisé une énorme fête pour les enfants dans nos bureaux ! Près de 200 enfants de nos employés sont venus au travail avec leurs parents pour découvrir l’endroit où un de ses parents disparaît chaque jour de la semaine et pour jouer, peindre, manger, faire du trampoline, et bien d’autres choses.

KL Kid KLub En lire plus :Une célébration pour les enfants à KL