Étiquettes des archives : volcanisme

Kamtchatka 2015 : sommets enneigés et sources chaudes

D’autres choses à ne pas rater au sud de Paratunka : les sources chaudes près du volcan Khodoutka. Ce ne sont pas seulement des sources, car elles forment en réalité un véritable lac d’eau chaude. Et l’eau n’est pas seulement chaude, elle est plutôt brûlante : sa température tourne autour des 43oC. Maintenant, si vous avez un cœur aussi résistant que celui d’un athlète, vous pouvez vous baigner dans le lac, mais je ne pense pas que vous auriez envie de faire une course en crawl, vous en ressortiriez à moitié cuit. C’est dommage. Tout de même, s’assoir dans le lac est une manière très satisfaisante d’admirer tout le paysage environnant.

kamchatka-2015-khodutka-hot-springs-1

kamchatka-2015-khodutka-hot-springs-2

En lire plus :Kamtchatka 2015 : sommets enneigés et sources chaudes

Kamtchatka 2015 – échauffement

Mes vacances au Kamtchatka de 2015 ont débuté dans la ville de Paratunka. En général, les touristes qui viennent de loin s’y arrêtent pour passer leur première nuit dans la péninsule, avant de se mettre en route, le jour suivant, pour leur véritable première destination.

Au sud de Paratunka se trouvent deux volcans qu’il faut voir ou visiter : le Moutnovski et le Goreli. Cette année, nous avons décidé logiquement de commencer notre voyage annuel au Kamtchatka par ces volcans. C’était une sorte d’échauffement.

Ils se trouvent à seulement 50 kilomètres de la ville. Cependant, la « route » pour s’y rendre ne ressemble aucunement à une autoroute toute lisse, mais plutôt à un chemin de graviers. D’après Google, il faut compter 50 minutes pour s’y rendre. En réalité, il faut plutôt deux heures dans un véhicule normal tout terrain (et plus si on fait des arrêts). J’imagine qu’il est possible d’y aller en 50 minutes à bord d’un véhicule surdimensionné, avec des roues énormes, ou d’un tank super-turbo. Toutefois, je pense que vous auriez du mal à ne pas rendre votre petit-déjeuner, avec toutes les secousses violentes…

Après notre trajet de deux heures, nous sommes finalement arrivés au volcan Moutnovski : une pure merveille.

Bien que ce vieux volcan soit toujours très actif, il est quand même possible de se promener autour de son cratère immense. Nous avons profité de la beauté fantastique des vues panoramiques, des couleurs, des rochers et des falaises, des glaciers et de la neige. Là-bas, nous entendons constamment des bruits d’éclaboussure et des sifflements (de l’eau brûlante qui gicle ou des gaz chauds qui s’échappent). Et, de partout, nous respirons l’odeur d’œuf pourri caractéristique du sulfure. Tout est d’une beauté infernale et cauchemardesque !

kamchatka-2015-volcanoes-1

kamchatka-2015-volcanoes-2

En lire plus :Kamtchatka 2015 – échauffement

Flickr photostream

Instagram

Le volcanisme du Guatem-ooh-là-là

Il s’avère que la ceinture de feu du Pacifique affecte également le Guatemala. Et je ne parle pas ici du célèbre Ring of Fire de Johnny Cash mais bien de la ceinture de feu sismique-lithosphérique-tectonique qui permet d’assurer que le Guatemala soit également servi en matière de volcans.

En tout, il y a environ 30 volcans au Guatemala – plutôt impressionnant pour un pays de taille si modeste. En jetant un œil à ce bon vieux Wikipedia, on peut découvrir que le Guatemala couvre environ 100 000 km2, et si l’on divise cette superficie par le nombre de volcans… oh là là ! : le volcanisme est bien présent dans le pays ! Rien à voir avec les îles Kouriles bien sûr (68 volcans dans 10 500 km2 !), mais les îles Kouriles ne sont pas un pays…

Antigua est entourée de trois volcans – Agua, Fuego et Acatenango – qui étaient tous visibles depuis notre hôtel :

DSC05872

En lire plus :Le volcanisme du Guatem-ooh-là-là

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog