Étiquettes des archives : trolls de brevets

Brevet panoptique de Darwin – 3ème partie.

L’ingénuité humaine ne manque jamais de surprendre, d’interloquer, et/ou de faire sourire. Je veux dire, regardez ça :

Non, vraiment. Il s’agit du principal schéma du brevet américain pour une « machine botteuse de fesses à commande manuelle » :

Mais attendez, c’est encore mieux lorsqu’on a une description complète !

« Le botteur de fesses est très facile à utiliser avec le nombre de répétions de coups de pied, type de répétitions, vitesse d’opération, amplitude ou hauteur du cycle de coups de pied, contrôlé par l’utilisateur ou opérateur. Cette invention est une nouvelle machine, novatrice et unique aux multiples usages, qui va de l’amusement à la collecte de fonds et de la motivation à la discipline. Les objectifs de cette invention sont aussi nombreux, y compris, mais sans s’y limiter, les activités, l’auto-thérapie, pour inspirer la créativité, et être utilisé tel un modèle pour les futurs appareils et œuvres d’art ».

A propos, il s’avère qu’il existe toute une industrie dédiée (du moins, presque) à gérer des coups de pieds placés soigneusement dans le derrière. Voici un autre appareil automatique botteur de fesses que j’ai découvert dans la base de données des brevets (cherchez et vous trouverez :).

En lire plus :Brevet panoptique de Darwin – 3ème partie.

Brevet panoptique de Darwin – 2ème partie.

Les « paysages » des brevets selon les pays peuvent curieusement différer en grand nombre, dans la mesure où chaque invention d’un pays en particulier a un « arrière-goût » spécifique.

Par exemple, les brevets américains se caractérisent généralement par leur praticité, avec parfois un angle utilitaire et une attention toute particulière aux détails. Vous pouvez d’ailleurs en apprendre davantage dans mon Top 5 superlativement subjectif des brevets les plus (choisissez le terme approprié) de l’histoire :).

De leur côté, les inventeurs russes se caractérisent généralement par leur ambition, parfois pour leur désir « cosmique » de vouloir changer le monde, les planètes, l’univers, mais aussi « cosmique » dans le sens où leurs inventions peuvent être « hors du commun ». Toujours pas convaincus ? Ok, je vais vous convaincre, avec un autre Top 5, mais cette fois avec des brevets russes…

C’est parti…

Le Top 5 superlativement subjectif des brevets russes les plus (choisissez le terme approprié) de l’histoire.

Nº5 : Holy Moses !

Le dépôt de brevet russe No. 2013144180. « Une méthode pour assurer la survie des Homo Sapiens et la préservation du patrimoine génétique des organismes vivants sur la planète Terre en cas d’inondation mondiale, de glaciation globale ou autres catastrophes naturelles imprévues ». Oh mon patrimoine génétique !

Vous trouvez que le titre est long ? Attendez de voir la suite : le résumé de la première page de l’application n’est fait que d’une seule phrase, qui contient 1182 lettres ! Je compatis de tout cœur avec les avocats de brevets qui doivent résoudre ce que veut dire l’auteur d’un brevet par *)&%^(+#!@!. Je veux dire que dans le cas d’un tel brevet, si vous perdez le fil en cours de route, vous devez vous arrêter et reprendre depuis le début, encore et encore, et prendre des notes dans la marge afin de ne pas vous emmêler les pinceaux. Pour ma part, je l’ai lu cinq fois, et peux désormais fièrement « articuler l’essence sous-jacente de l’invention en six mots : une poupée russe comme un arche… :).

L’appareil est rempli de microorganismes, graines, animaux, trois Homo Sapiens et autres « ressources génétiques » et trône au sommet de la plus grande montagne du monde à l’abri du danger.

Mais que se passerait-il si les éléments entraient en crise et submergeaient les montagnes ? Eh bien, un canot pneumatique serait jeté à la mer depuis l’arche pour naviguer sur la surface de l’eau jusqu’à ce que le niveau d’eau diminue suffisamment. On dirait qu’ils ont pensé à tout.

PS : Citation : « Et après la stabilisation des conditions de vie sur la surface de la Terre, les membres de l’équipe descendraient les escaliers des montagnes et une nouvelle ère de renouveau de la vie sur Terre commencerait ».

PPS : La Rospatent (Service fédéral russe de la Propriété intellectuelle) n’a pas perdu de temps à rejeter son brevet : elle s’est rendu compte qu’il s’agissait d’un troll de brevets et a refusé sa viabilité pour manque d’inventivité. J’étais assez étonné de constater que revenir au temps de la Bible n’ait pas été aussi donné comme motif :).

Nº4 : Ils doivent arrêter de fumer, et pas seulement du tabac.

« Si vous vouliez arrêter de fumer, mais que quelque chose vous empêchait de le faire… eh bien désormais rien ne peut vous en empêcher ! » Voici le brevet RU2231371.

Je suis sûr que ni moi, ni personne d’autre dans le monde, ni les auteurs eux-mêmes savent de quoi il s’agit, je vous mets le texte pour que vous voyiez de quoi je parle !

« Le contenu d’un flacon d’une solution de chlorure de calcium après le rituel de la dernière cigarette est versé dans un récipient avec une solution aqueuse de fumée de cigarette. Au bout du 5ème ou 6ème jour sans fumer, le docteur mène une session finale d’auto-réhabilitation, mais au lieu d’utiliser le récipient de « l’eau de la vie », le patient utilise un troisième récipient, appelé « Mot » avec un flacon de 10ml contenant 1% de solution de dioxine. La formule d’autosuggestion est changée par la formule d’un vœu : « J’ai arrêté de fumer ». Après la session finale, le patient effectue un rituel d’autocorrection, pour cela on utilise 50ml de solution aqueuse de la fumée de cigarette et du chlorure de calcium, dans laquelle on verse la solution de dioxine… »

Sérieusement ?

Qu’est-ce qu’ils avaient fumé ? Où c’était écrit ? Dans un coffee shop à Amsterdam ? Dans le Colorado ? Ou peut-être que l’incohérence est un effet secondaire du fait d’avoir arrêté de fumer en utilisant cette méthode ? Eh bien, cela n’a pas vraiment d’importance : le brevet a expiré pour non-paiement des frais de douane de l’Etat (« Frère, as-tu payé les frais ? Les frais ? Quels frais frère ?  Je ne veux pas de thé frais, je veux un expresso chaud, amigo »).

Nº3 : la machine à fumier !

Qu’est-ce qu’on ne peut pas faire dans un tank ? Plein de choses en réalité, il vaut mieux penser à ce qu’on peut faire dans un tank et exclure le reste.

Donc, par conséquent, si vous avez besoin de, vous savez, utiliser les toilettes ? Je veux dire, si vous êtes pris d’une envie pressante et que vous ne pouvez pas attendre ? Vous ne pourriez pas sortir du tank quelques minutes, ou si ?…

Voici le brevet RU2399858, qui propose de « retirer ses besoins d’un tank via une installation d’artillerie lourde » ! Sans oublier l’élément principal : sans dépressurisation du tank !

En lire plus :Brevet panoptique de Darwin – 2ème partie.

Flickr photostream

Instagram

Brevet panoptique de Darwin.

Mes fidèles lecteurs auront remarqué que je n’ai pas poussé un coup de gueule ni râlé contre les trolls de brevets ces derniers temps. Est-ce que tout serait revenu à la normale, auraient-ils arrêté d’être des trolls et fait quelque chose d’utile et d’honnête à la place ? Comme vous l’aurez deviné, non. Hélas, chaque jour on tombe sur des histoires de leurs coups de pub audacieusement outrageants. C’est comme d’habitude un business pour eux, sans pour autant faire la une des médias.

Parfois, les nouvelles viennent à vous, du moins, à nous : l’autre jour, nous avons reçu une action en justice provenant de WETRO LAN pour violation présumée d’un brevet sur la filtration d’un paquet de données, ou, pour être plus précis, d’un pare-feu. QUOI ?

Par conséquent, ce qu’ils disent est que, vous pouvez faire breveter un dispositif universellement appliqué et largement connu, qui a été inventé il y a plus d’une dizaine d’années ? Juste au cas où vous l’auriez manqué : la technologie existe depuis des siècles, BIEN AVANT que ce brevet apparaisse ! Et maintenant ils demandent des indemnités pour avoir utilisé leur technologie brevetée ! Attendez une minute… QUOI ?!

Oui, c’est bien ce qu’ils sont en train de faire : depuis 2015, ils ont intenté des poursuites judiciaires à plus de 60 entreprises, dont beaucoup d’entre elles ont développé des pare-feux bien avant que le brevet existe. Mais l’industrie ne prend pas ces poursuites au sérieux, elle l’a même surnommé le brevet stupide du mois.

Ce qui est tout aussi absurde est le fait qu’ils nous visent avec une réclamation. Nous ne sommes pas des « proies faciles » d’attaque, et de loin. Nous avons toujours tenu bon et n’avons jamais cédé aux trolls de brevets. Et nous n’avons jamais rien réglé à l’amiable non plus, étant donné qu’il n’y a rien à régler, et que nous n’avons rien à nous reprocher. La seule chose qu’on ait fait est de riposter de temps en temps. Après tout, pourquoi pas ? Leurs brevets seront invalidés un jour ou l’autre, donc on agit car il faut battre le fer pendant qu’il est chaud. Et peu importe ce qu’il se passe, nous continuerons la lutte, jusqu’à la dernière balle, leur balle.

Mais tout ce discours de combat (peu importe son niveau d’importance) reste une affaire de concurrents. Donc, pour éclairer les esprits et rester positifs et optimistes, j’ai décidé de dépoussiérer des archives afin de dénicher les brevets les plus étranges, les plus fous, et les plus paradoxaux de l’histoire. Ainsi, vous saurez à quoi vous attendre au cas où ils vous attaqueraient à l’avenir pour de « graves violations de droit des brevets » :).

Ok, c’est parti…

Le Top 5 superlativement subjectif des brevets les plus (choisissez le terme approprié) de l’histoire.

Nº5 : la guillotine, le meilleur remède contre le mal de tête.

Le temps d’été chaud et ensoleillé a ses inconvénients. Bien sûr, l’été pourrait se résumer à la plage, aux piña coladas, et aux maillots de bain, mais encore faut-il être en bonne forme. Mais comment être en bonne forme après s’être goinfré de nourriture pleine de calories durant tout l’hiver et le printemps ? Personne ne peut ! A moins d’entamer un régime approprié et de faire des exercices, mais ne serait-ce pas une méthode dépassée ? Il doit bien y avoir une solution hi-tech, après tout, nous sommes au 21ème siècle. Par conséquent…

Mes amis, voici le brevet 4344424, « le masque facial anti-nourriture ». Hannibal Lecter, bonjour !

ip2

PS : Ça a aussi du sens « d’inventer » et de breveter des menottes anti-nourriture, pour vous enchaîner au radiateur afin que vous ne puissiez pas atteindre le frigo. En seulement deux semaines, vous aurez un corps de rêve pour aller à la plage, comme vous ne l’avez jamais eu :).

En lire plus :Brevet panoptique de Darwin.

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Restez calme, c’est un braquage !

Startups – business risqués et très lents à obtenir une certaine notoriété. Elles recherchent à se faire beaucoup d’argent, ont un certain talent pour anticiper l’avenir et le nez pour flairer où se trouvent les bons retours sur investissement. Elles prennent des années pour atteindre une bonne vitesse de croisière et seulement une sur vingt (ou plus) ne meurt pas prématurément.

Traditionnellement, les investisseurs en capital-risque créaient des startups, mais il existe aujourd’hui un nouveau type d’investisseurs qui se pose la question suivante :  » Pourquoi subir toute cette pression et prendre tous ces risques lors de la création de startups, lorsqu’il est possible d’investir dans…les trolls de brevets ? C’est facile !  » C’est ce qu’à fait le petit nouveau de la bande, le fondateur de Bentham IMF (je ne donne pas le site Web volontairement ; je ne souhaite pas apporter ma contribution quant à leur référencement sur Internet. Vous pouvez cependant le trouver si vous le souhaitez vraiment).

L’équation est simple : le bailleur de fond fournit un à dix millions de dollars pour des cas de litiges de brevets peu risqués contre des entreprises-victimes riches, ceci pouvant leur rapporter entre une dizaine et une centaine de millions dollars de dédommagement (leur objectif est d’obtenir 10 fois le retour sur investissement). Le fait est que, de nos jours, les trolls de brevets aux USA – même s’ils perdent, ne versent pas un centime aux accusés, et le pourcentage moyen de dommages et intérêts attribué ou des paiements de règlement à l’amiable peut atteindre les 99 % … Un retour sur investissement garanti donc !

Qui diable a besoin d’innovation ? Il y a encore mieux :  » investir  » de l’argent dans de petits trolls de brevets qui permettront de racketter d’intenter une action en justice aux entreprises innovatrices. Merveilleux. Le rêve américain est sens dessus dessous. Le nouveau rêve du brevet américain dans toute sa splendeur !

En lire plus :Restez calme, c’est un braquage !

Soyez prêts à combattre !

Il vaut mieux prévenir que guérir. Et cela vaut aussi pour combattre les trolls de brevets.

C’est avec cet adage en tête que nous avons décidé de poursuivre en justice Device Security LLC afin d’obtenir l’invalidation et la non violation du brevet concernant la technologie impliquée dans la protection des données sur les appareils mobiles. Et bien que cela fasse déjà 8 ans que nous traitons avec les brevets parasites, c’est la première fois que nous menons une attaque de prévention.

En lire plus :Soyez prêts à combattre !