Groenland, 2ème partie : Les aéroports.

Kangerlussuaq. Sans doute l’aéroport le plus étrange au monde. Premièrement, essayez de le prononcer correctement. Pas évident n’est-ce pas ? J’ai aussi eu du mal.

Ensuite, parlons de son étrangeté géographique et démographique…

Aviez-vous déjà entendu parler d’un aéroport international où la population locale est de seulement 500 habitants ? Pas 500 000, 500 ! Eh bien désormais c’est chose faite :).

Et aviez-vous déjà vu un aéroport où il n’y a pas le moindre contrôle de sécurité pour les vols domestiques ? En gros, vous vous présentez à l’enregistrement, déposez votre bagage, et ensuite prenez un bain de foule, n’importe où, y compris à l’extérieur de l’aéroport ! Lorsque votre avion est prêt, vous vous y rendez comme bon vous semble, sans aucun problème de sécurité. Le pied !

Ok. Voici la réponse à la question numéro 2 :

Le Groenland est un pays très rocheux, et très glacial. Par conséquent, construire un aéroport là-bas n’est pas chose facile. Il faut une bonne étendue de terrain plat pour y mettre la piste et des alentours non rocheux de manière à ce que les avions puissent atterrir et décoller. Ils ont toutefois trouvé un endroit jugé approprié : Kangerlussuaq, une partie plate suffisamment loin des falaises les plus proches. Seul problème : la piste mesure seulement 2,8km de long !

En lire plus :Groenland, 2ème partie : Les aéroports.

Bienvenue au Groenland !

Par je ne sais quelle ironie du sort, je me suis souvent retrouvé à voler au-dessus de l’Antarctique Nord. Europe-Amérique-Europe ; parfois Asie-Amérique-Europe ; parfois lors d’autres combinaisons, plus exotiques. Exemple : à quelques occasions, j’ai pu survoler le Groenland. Quelque fois, durant la nuit, donc pas grand-chose à dire. D’autres fois de jour, mais le temps comme à son habitude était polaire et la visibilité était mauvaise. Cependant, à de rares occasions, j’ai été chanceux : volant au-dessus du Groenland par un temps ensoleillé et panoramique…

Comme ce fut le cas par exemple en juillet 2012 : un voyage dément, un avion de dingue, et un temps incroyable.

grenlandiya_1

Un peu plus tard, en juillet 2016, le beau temps était de retour au-dessus du grand manteau blanc. Mais cette fois-ci, je ne l’ai pas juste survolé, j’y ai posé mon pied à terre pour quelques jours. Hourra !

En lire plus :Bienvenue au Groenland !

Flickr photostream

  • Liechtenstein
  • Liechtenstein
  • Liechtenstein
  • Liechtenstein

Instagram photostream

Volcanique !

De retour à Tenerife. Fantastique ! Nous avions prévu une journée entière pour nous acclimater à notre séjour avant de reprendre nos affaires, il était grand temps de prendre le volant et de partir à la conquête des virages serrés sur les volcans. Tout naturellement !

Normalement, pour arriver au sommet d’un volcan, vous avez besoin de faire de la randonnée, grimper et l’escalader, parfois durant plusieurs jours (comme c’est le cas du Kilimandjaro par exemple). Il existe cependant quelques exceptions, comme le Mont Etna qu’on peut escalader premièrement via une remontée mécanique puis avec des bus spécialement équipés. Un autre exemple est celui du Mont Teide à Tenerife. Ce dernier est vraimmment fait pour les touristes paresseux.

En lire plus :Volcanique !

Santorin : parfois les rêves deviennent réalité.

J’ai de très bonnes nouvelles ! Les fouilles archéologiques d’Akrotiri ont repris grâce à, ah, hum… nous ! (Non pas que je veuille lancer des fleurs à Kaspersky Lab ou autres, mais que vais-je bien pouvoir écrire ? Que l’argent pousse sur les arbres ?) Et pour ne pas citer que les fouilles, il s’agit aussi de la reconstruction des fresques et du renforcement des murs du site ! Oui, nous sommes devenus le principal mécène des fouilles d’Akrotiri ! Hourra ! C’est la raison d’ailleurs pour laquelle j’étais à Santorin la semaine dernière.

Comment la relation entre KL et Akrotiri a-t-elle donc eu lieu ? Pourquoi la Grèce ? Pourquoi Santorin ? Pourquoi Akrotiri ? Je vous dirai tout dans cet article. C’est une assez longue histoire, mais pas autant que celle de son élaboration, qui a duré 13 ans !

En lire plus :Santorin : parfois les rêves deviennent réalité.

Mystère minoen à Santorin.

L’île de Santorin n’est pas seulement connue pour ses vues panoramiques sensationnelles, ses couchers de soleil éblouissants, et ses plages multicolores (blanches, rouges et noires). Elle est aussi connue principalement pour son histoire dans l’Antiquité. Au sud de l’île, des fouilles de la cité antique ont été déterrées en parfait état de préservation grâce aux cendres volcaniques. Des bâtiments de trois étages, des canalisations et des égouts (!), et un aspect culturel unique. Nom de Zeus !

Pompéi vit le jour en 1500 ans av. J.-C. (et non pas il y a 1500 ans) ! Ce qui veut dire, que tous les murs, les rues, les fenêtres, les pots et les plats sont vieux de plus de 3500 ans !

En lire plus :Mystère minoen à Santorin.

Scénique, volcanique, touristique, euphorique, santorinique.

Χαίρετε mes amis !… Depuis la sensationnelle île ensoleillée de Santorin, en Grèce. Un lieu envoûtant…

Santorin est merveilleusement époustouflante dans tous les sens du terme : que ce soit au niveau touristique, climatique, volcanique, archéologique… Mais attendez une minute… Je m’y étais déjà rendu auparavant et j’étais tout autant en extase. Je ne veux pas me répéter dans ce que j’ai déjà dit, d’autant plus que rien n’a vraiment changé depuis la dernière fois, en 2013. La beauté du lieu est toujours là (à en regarder les photos ci-dessous), le soleil brille de mille feux, la mer ne s’est pas volatilisée, et les volcans ne se sont pas effondrés…

Comme je l’ai dit plusieurs fois auparavant (et comme beaucoup d’autres encore), je ne cesserai de le répéter… une photo vaut mille mots, je n’en dirai donc pas plus…

 

 

Αντίο #Santorini #Greece

A photo posted by Eugene Kaspersky (@e_kaspersky) on

En lire plus :Scénique, volcanique, touristique, euphorique, santorinique.

Virée dans la capitale grecque.

Suite de mon voyage en Grèce, direction Athènes. Lors de mes réunions d’affaires, j’ai pu profiter d’un jour de repos, le temps de faire une visite éclair dans la ville.

Bien qu’au fil des ans je me sois rendu dans pratiquement toute l’Europe, pour une raison que j’ignore, je n’étais jamais allé dans le centre historique d’Athènes. Fait encore plus étrange, je suis un passionné de l’Antiquité. Et comme on le sait tous, Athènes est le lieu idéal pour ça…

Selon moi, il règne quelque chose d’infiniment fascinant rien qu’à l’idée de penser que de tels temples, maisons (ou plutôt ruines), ponts de pierre, et énormes blocs de pierre furent bâtis de la main de gens comme nous il y a de ça des millénaires. Bon d’accord, j’oublie de préciser qu’ils n’avaient pas de smartphone ni la télé-réalité, mais les caractéristiques humaines elles sont bel et bien là, telles qu’être confrontés aux problèmes, connaître les sentiments de joie et de tristesse, la vie et la mort. Ils ont marché ici, ont aimé, détesté, ont été enviés, ont connu des émotions fortes, ont construit, ont détruit. Il y a des milliers années. Ici à Athènes, dans des lieux tels que l’Acropole et le Parthénon.

 

Des monastères perchés sur des falaises.

Oh non ! Je dois ajuster mon Top 100 des lieux incontournables à visiter dans le monde et faire un Top 101 ! Ce n’est pas franchement un chiffre rond, mais qu’est-ce que je peux y faire ? Le besoin m’appelle…

Mais quel est donc ce besoin si pressant ? Il s’agit des Monastères des Météores en Grèce, « une formation d’immenses colonnes et collines monolithiques tels d’énormes rochers arrondis qui surplombent les environs ». Les falaises abruptes culminent à 600 mètre de hauteur, toutes avec différentes nuances de gris, où les monastères juchent sur les cimes des rochers.

 

En lire plus :Des monastères perchés sur des falaises.

Legoland : pas que pour les enfants.

Qu’est-ce qui fait la réputation du Danemark ? Eh bien, il est connu pour son bon beurre, son bacon, sa bière et ses drames politiques. De plus, j’ai la ferme conviction que la pâtisserie a été inventée ici. Mais quelle est la chose que tout Danois qui se respecte aime par-dessus tout ? Les Lego bien sûr ! Donc lorsqu’on se rend au Danemark…

…Passage obligé à Legoland ! Ici ! Des Lego à l’infini ! Des constructions, des installations, des modèles et toutes sortes d’attractions relatives aux Lego. Ah si j’avais 40 ans de moins, j’y serais rester pour toujours. Hélas, je ne peux remonter le temps. Mais même à 50 ans, ce n’est pas l’envie qui m’en manque :)…

legoland-billund-denmark-1

Tout juste à l’entrée, on traverse une installation surdimensionnée de Lego, je veux dire, les pièces sont disproportionnées en comparaison avec les versions standards. La plupart des expositions cependant semblent avoir été construites à partir des « briques » standards. C’est parti pour un petit tour !…

En lire plus :Legoland : pas que pour les enfants.