Passer au contenu

Emerveillement sur l’île de Kounachir

L’île de Kounachir offre bien plus que le tcha-tcha tcha !

Des colonnes de lave en plein milieu de l’océan, les magnifiques fumerolles du volcan Mendeleyeva et les incroyables bains de boue dans la caldeira du Golovnina entre autres choses. Le bain de boue dans un lac à 30°, ce n’est pas trop mon truc. Mais le volcan de Mendeleyeva, et tout particulièrement les colonnes de lave, ça c’était vraiment quelque chose. Tout simplement incroyable et inoubliable.

Kuril islands

Kuril islands Plus: Emerveillement sur l’île de Kounachir

Tya-tya-cha.

Le volcan Tyatya qui se trouve sur l’île de Kounachir est sans aucun doute l’un des plus beaux au monde. Et si l’ Atsonupuri est l’Aston Martin des volcans, alors le Tyatya serait la Rolls Royce.

Kuril Islands, Tyatya volcano

Il a une forme conique presque parfaite, qui s’achève par un magnifique pic. A 300m au dessus de la vieille caldeira prend naissance un autre pic plus récent.

Plus: Tya-tya-cha.

Chikotan – Les Kouriles néo-zélandaises

Si vous connaissez la Nouvelle Zélande et qu’un jour vous vous réveillez sur l’île de Chikotan (sans savoir comment vous avez atterri là, ou pourquoi vous avez dormi si longtemps, etc), vous penserez probablement que vous vous êtes téléporté en Nouvelle Zélande. Ces deux endroits se ressemblent vraiment !

De jolis paysages verts et vallonnés, des micro-bambous, et un paysage pittoresque, plein d’arbres qui semblent parfaitement à leur place. Tous parfaitement taillés, d’un vert intense  (à tel point qu’on les croirait photoshopés) et brillant sous l’incontournable pluie des îles Kouriles. Si quelque part au centre l’île du Nord, on ajoutait des moutons et du soleil, ce serait une copie conforme de la Nouvelle Zélande.

Kuril Islands - Shikotan Plus: Chikotan – Les Kouriles néo-zélandaises

Atsonupuri: L’Aston Martin des volcans

Les îles Kouriles sont toutes volcaniques. Sur les 56 îles qui composent l’archipel on compte un total de 68 volcans, dont 36 encore fumants.

Il y a des petits volcans qui font au minimum 2km de hauteur autour desquels fleurissent d’autres petits volcans. Lors de notre expédition, nous avons escaladé et redescendu sept d’entre eux, ce qui équivaut à une marche d’environ 6km sur l’axe y et de 100km sur l’axe x. Les sept volcans étaient les suivants, dans l’ordre : l’Ebeko, le Krenitsina, l’Ushishir, le Zavaritskovo, l’Atsonupuri, le Tyatya, et le Mendeleyeva.

Heureusement, la plupart des côtes étaient faciles à grimper, certains parcours étaient long et pénibles mais restaient cependant faisables. Il suffit de prendre son temps, de respirer profondément, de transpirer un peu et sans même vous en apercevoir, après deux trois ou quatre heures de marche vous êtes arrivés au sommet. Et là vous vous dites que ça valait vraiment le coup : la beauté, la perplexité et la béatitude. 360° de bonheur, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du cratère. Ensuite c’est clic clic avec le Leica, puis on redescend au pied du volcan. C’était plus ou moins la routine de ces quelques jours. Sauf pour l’Atsonupuri sur l’île Itouroup

1

2 Plus: Atsonupuri: L’Aston Martin des volcans

Les dessous de la version 2015

On respecte toujours une tradition à KL (hormis la fête d’anniversaire de l’entreprise  et celle du Nouvel An). Chaque été, on lance une nouvelle version de nos produits destinées aux particuliers. Et oui, c’est déjà la fin de l’été ! (Quoi ? Déjà ?) Donc laissez-moi vous faire le compte rendu de toutes les nouvelles fonctionnalités que vous trouverez sur les versions 2015 de nos produits, ou pour le dire autrement, découvrez les dernières batailles que nous avons remporté contre les cyber méchants grâce aux nouvelles technologies développées pour notre KL-2015 :).

Bon, c’est parti …

main_eng-600x452


Plus: Les dessous de la version 2015

La réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste.

La plupart d’entre vous savent que la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste est le nombre 42. Mais personne, absolument personne, pas même Douglas Adams, l’auteur de cette grande question et de sa réponse, ne savent pourquoi c’est 42 et pas 17, 41 ou 43. Il y a peu je ne le savais pas non plus. Maintenant je le sais. Et vous n’allez pas en croire vos yeux…

En fait, je n’ai pas cherché la réponse à cette question. C’est même plutôt le contraire : c’est la réponse qui m’a trouvé pendant que je barbotais dans les sources thermales de l’île d’Itouroup !

Donc, la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste c’est 42. Et c’est aussi la température des eaux de cette rivière magique.

1 Plus: La réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste.

Ile n°16 : Simouchir

Et nous voici repartis pour de nouvelles aventures sur les îles Kouriles

Notre voyage s’est  déroulé comme ça : chaque jour une nouvelle île. En tout il y avait 18 jours et 12 îles (si on inclut Sakhaline). Chaque jour, on parcourait de nouveaux chemins, on admirait de nouveaux paysages, et on avançait vers de nouvelles aventures.

On commençait toujours nos journées en amarrant notre canot à moteur sur un littoral inconnu. Parfois c’était facile, et parfois ça ressemblait plutôt à « Il faut sauver le soldat Ryan ». Enfin presque. Quand la mer était agitée, le temps pluvieux et venteux et le taux d’adrénaline et de cortisol grimpait. Ces jours-là, le simple fait d’arriver au rivage relevait de l’exploit, donc une fois le campement établit, on terminait ces journées par des festivités tout aussi héroïques.

Mais les jours de beau temps, le débarquement et la journée passée sur l’île étaient fort agréables. La journée passée à Simouchir était l’une d’entre elles.

Simushir, Kuril Islands Plus: Ile n°16 : Simouchir

Ile N° 14: Ushishir

Il y a à peine un mois, je n’avais jamais entendu parler de l’un des endroits les plus incroyable et merveilleux au monde. Maintenant je le connais. L’endroit dont je parle c’est Ushishir.

“Ushishir?” me direz-vous. Qu’est-ce que c’est ?  Un voisin du Yorkshire ? Un cousin de la Terre du milieu ?

Mais non banane ! C’est un vieux  volcan dont le  cratère se trouve au niveau de la mer. Une baie volcanique.

Le meilleur endroit pour méditer visuellement, c’est sur le sommet du cratère. La baie qui se trouve au centre de l’île est un vrai plaisir pour les yeux. Puis  les vagues de l’Océan Pacifique et celles de la mer d’Okhotsk qui viennent s’éclater contre les parois du volcan. C’est un endroit où vous pouvez vous asseoir et rester des heures à observer les alentours, et plus vous grimpez, mieux c’est. L’ascension vaut vraiment le coup.

Kuril islands, Ushishir

Pas besoin de Photoshop… enfin si peut-être un peu.

Plus: Ile N° 14: Ushishir

Casse-têtes du 26 Août  2014

En Juillet, KL fêtait ses 17 ans ! Pour marquer notre dernière année avant le passage à l’âge adulte, on a mis les petits plats dans les grands et on s’en est donné à cœur joie.

Il y a eu plusieurs grands moments tout au long de la journée, mais mon préféré c’est quand l’adaptation du célèbre jeu télévisé russe « Quoi ? Où ? Quand ? »  mise en scène par les employés de KL et avec la participation de son présentateur, tout aussi célèbre, Maxim  Potashyov. Certaines des questions étaient si dures que même Wikipedia aurait eu du mal à y répondre.

Ca on peut dire que c’était un sacré entrainement cérébral.

D’ailleurs, on vient juste de lancer le Global Think Test. Cet espace d’entraînement cérébral  est constitué de dizaines d’épreuves de logique, verbales et numériques  qui ont été élaborés en collaboration avec Mensa, la plus ancienne société à QI élevés.

Alors viens donc par ici et fais nous voir ce que tu vaux !

Voyons voir comment tu t’en sors avec les questions de M. Potashyov ….En voici 10 plutôt difficiles.  Je donnerais les réponses un peu plus tard …

Voici les casses-têtes de Maxim Potashyov :

1. Dans un restaurant de New York, on offre à un client un « cocktail russe ». Pour le réaliser, le barman mélange 3 ingrédients. D’abord 75 ml de vodka, auxquels il ajoute 25 ml d’un second ingrédient et 50ml d’un troisième et il termine en mélangeant bien le tout. A votre avis quels sont les deux autres ingrédients du cocktail ? Plus: Casse-têtes du 26 Août  2014

Un globe-trotter hors pair

Je volais récemment au dessus de Bagdad, accompagné par mon compagnon de voyage, A. Sh. Nous étions sur le vol Etihad EY53 qui relie Abou Dhabi à Genève. A.Sh. a dormi, moi non – j’ai donc pris des photos :

Plus: Un globe-trotter hors pair