Passer au contenu

Communications chiffrées et sécurité dans le monde réel : besoin d’un équilibre

Le récent débat qui a suivi la proposition de David Cameron d’interdire les communications personnelles chiffrées au Royaume-Uni a soulevé plusieurs problèmes importants.

La proposition comprenait l’interdiction de services de messagerie tels que WhatsApp, iMessage ou Snapchat au Royaume-Uni. Techniquement parlant, c’est possible, néanmoins une interdiction d’utiliser les chaînes de communication chiffrées n’est pas facile à mettre en place.

Et je doute que cela apporterait réellement plus de sécurité au Royaume-Uni hors ligne.

La mission des services de sécurité et des agences d’application de la loi est d’assurer la sécurité du grand public face aux criminels, aux terroristes et à toutes autres sortes de menaces. Il semble que les services de sécurités souhaiteraient accéder à nos communications afin d’être capable de stopper et d’éviter les activités illégales et d’augmenter notre sécurité dans le monde réel ? Je doute sérieusement que nous devrions faire cela.

Je pense que, si elle était mise en place, l’interdiction de l’utilisation du chiffrement des communications en ligne n’augmenterait pas la sécurité hors ligne. Mais cela endommagerait sérieusement l’état de la cybersécurité et exposerait les ordinateurs des utilisateurs et des entreprises à toutes sortes de cyber-attaques, piratages et espionnages.

Les gouvernements ont réalisé des tentatives de compromettre la sécurité afin d’obtenir des informations. Par exemple, nous avons déjà observé des malwares de type gouvernemental, tels que Flame, exploiter des logiciels légitimes comme entre autre Microsoft Update.

Je ne connais pas la valeur des informations qu’il a obtenues pendant cette opération mais l’existence de tels malwares n’a pas contribué positivement à la cybersécurité à l’échelle mondiale.

Je pense que le vrai problème ici est que les leaders internationaux ainsi que les services de sécurité voient une contradiction entre sécurité et cybersécurité, alors que cette dernière devrait faire partie intégrante de la première.

2014 : Une ruée, une poussée et le pays est à nous !

Dans à peine quelques jours, l’année 2014 sera derrière nous, donc je ferais mieux de m’activer et de me remémorer les meilleurs moments de 2014, mais avant tout je voudrais féliciter tout le monde, grâce à vous 2014 a été une année incroyable, et je souhaite que 2015 vous soit tout aussi prospère…

Donc qui a fait quoi, où, quand, pourquoi, comment, …

Commençons par un peu de géographie.

Il y a trois ans, j’ai dressé une liste des  » 100 lieux à visiter dans le monde « , une liste des endroits que je considère comme parmi les plus époustouflants sur terre. Je n’ai pas visité tous les endroits de ma liste, j’ai encore pour projet de me rendre dans une bonne partie d’entre eux. Cela rend les choses plus intéressant, pour moi en tous cas, car je suis continuellement en train de rayer des noms de la liste (souvent quand je suis en voyage d’affaires j’en profite pour faire d’une pierre deux coups). :)

En 2014, j’ai rayé six nouveaux noms de la liste:

Patagonie;

– Big Island, Hawaï (plus de détails ici et ici);

– les Fjords norvégiens;

– Les Kouriles;

– Les tunnels de Jérusalem;

Katmandu, Népal.

Qu’est-ce que j’ai vu d’autre cette année qui aurait pu faire partie de mon top 100 ?

Quatre endroits très impressionnants:

– Les falaises en Irlande de l’ouest (plus de détails ici et ici);

– Les falaises dans le sud du Portugal ;

Monaco et ses alentours;

– Le Mont Fuji, encore.

Les falaises irlandaises méritent d’intégrer ma liste des tops 100, cependant, si je veux les ajouter à ma liste, je vais devoir effacer une destination. Mais laquelle ? Ce n’est pas simple comme décision…

Voici quelques-uns des évènements les plus curieux auxquels j’ai assisté au cours de l’année…  la plupart d’entre eux ont eu lieu près de chez moi et loin des endroits exotiques que l’on peut trouver sur ma liste :

Rencontre avec  Angela Merkel;

Acheter un éléphant;

– Assister au lancement de Soyouz  à Baïkonour;

Expérience de l’apesanteur

Passer sur l’une des plus grandes chaînes TV du Japon ;

– Notre bureau qui a gagné le « Meilleur Bureau de Moscou en 2014″.

La marque EK.

Cela fait maintenant des années que je travaille sur les relations publiques de KL. Cette années, l’effort fourni fut aussi intense que pour les précédentes…

– plus de 50 interviews;

– plus de 40 présentations;

– 30 conférences de presse;

– 3 shootings photo.

Tous ces évènements et ces personnages ont engendré d’autres statistiques :

– 95 vols, 375 heures passées dans les airs;

– 45 nouvelles villes (voire même plus – certains se sont peut être perdus en route);

– 3 nouveaux pays: Kazakhstan, Népal, Luxembourg.

Si on schématise toutes les données précédentes sur une carte, cela donne quelque chose de ce type. Points rouges- affaires ; vert –tourisme :

Мои перемещения по миру в 2014 году

Et voici un résumé de mes déplacements autour du globe en 2014, par ordre d’apparition dans mon carnet de bord :

Moscou – Londres – Davos – Tel Aviv – Moscou. Punta Cana – Sao Paulo – Brésil – Punta Arenas – Riyad – Rome – Hanovre – Séoul – Sanya – Moscou. Baikonour. Washington – Boston – Hawaï – San Francisco – Moscou. Londres à nouveau. Tokyo. Londres, Monaco. Munich, Bergen, Hong Kong – Katmandou – Bombay – Genève – Moscou. Petropavlovsk-Kamchatsky – archipel des Kouriles – Ioujno-Sakhalinsk – Moscou. Washington – New York – Budapest – Londres – Tel Aviv – Paris – Moscou. Singapour – Jérusalem. Sotchi. Wiesbaden – Luxembourg. Hong Kong – Tokyo – Osaka – Monaco – Dublin – Vienne– Moscou. Bologne – Venise – Barcelone – Faro – Lisbonne – Moscou. Abu Dhabi, Star City.

Et c’est sur joli post que je clos cette année avec vous les amis. Merci de votre fidélité et de votre patiente ! Je me demande à quoi mes voyages ressembleront en 2015. Je devrais commencer un peu plus calmement et arrêter ce marathon autour du globe. Oh que oui !

Profitez bien de votre fin d’année les amis!

A la prochaine!

Une fin d’année festive

Comme le veut la tradition, nous avons récemment organisé notre fête de fin d’année/de Noël, le genre de fêtes que les autres compagnies plus ennuyeuses ont tendance à appeler leur  » cocktail d’entreprise « . Mais cela ne suffit pas à décrire ce que nous organisons et encore moins cette année…

Vendredi dernier près de 1700 employés de KL ainsi que des invités des quatre coins du monde se sont rassemblés dans l’immense stade olympique de Moscou pour une super soirée. Nous avons mangé, bu, fêté, dansé, plaisanté, et récompensé certains collègues. Nous avons participé ou regardé le sublime spectacle sur glace et le spectacle sur scène de KL (auquel près de 110 employés ont participé), avant de danser encore et encore… tout ça pour finir l’année comme il se doit et nous lancer encore mieux dans les 12 mois à venir.

new-year-xmas-party-2015-1

new-year-xmas-party-2015-2

Plus: Une fin d’année festive

Le bonheur d’être en apesanteur !

J’ai découvert récemment l’un des défauts de mon joujou préféré, le Sony RX-100 : on ne peut pas prendre de photos en état d’impesanteur ! L’appareil affiche soudainement « Chute détectée » et s’éteint automatiquement. Mais je ne l’ai pourtant pas fait tomber ! La seule chose qui a chuté c’est le taux de gravité, qui est descendu à zéro ! Sony, je sais que vous avez pas mal de soucis en ce moment, mais s’il vous plaît, il faut absolument régler le problème !!

Sony в невесомости

Plus tard, j’ai appris qu’il était possible de désactiver cette « fonctionnalité », mais dans le feu de l’action, au moment d’entrer dans un état d’apesanteur, se plonger dans les différentes possibilités offertes dans le menu de votre appareil pour le configurer est la dernière chose à laquelle vous pensez. Mais heureusement, j’ai pu immortaliser l’instant car toutes les personnes participant à la mission en apesanteur étaient équipées de caméras qui ont tout filmé…

Voici la seule photo que j’ai pu prendre de cette journée, juste avant que mon appareil me lâche :

Avant-première: on est tous arrivés en volant dans l’air comme un astronaute dans son vaisseau spatial

Donc, l’apesanteur, le manque total de gravité … Ca ressemble à quoi ?

En fait, ce n’est pas aussi exotique et inabordable que ce que l’on peut penser. Je vais vous en apporter la preuve grâce à une petite expérience…

Levez-vous de votre chaise et mettez-vous à sauter comme un fou.

Je suis sérieux les amis, ce n’est pas une blague !

Невесомость, невесомость!

Невесомость, невесомость!

Plus: Le bonheur d’être en apesanteur !

Le Grand prix d’Abou-Dhabi

Comme le temps passe vite ! Il y a presque deux semaines, j’étais à Abou Dhabi pour une expérience riche en vitesse et en adrénaline, et il n’y a que maintenant que je prends le temps de vous raconter tout cela. Je m’excuse donc pour le retard les amis, j’ai parfois besoin de déconnecter complétement, me reposer et passer du temps auprès des miens. Dans ces moments, je remets tout le reste à plus tard. Et plus tard, c’est maintenant…

Donc comme je vous le disais, j’étais à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, pour le « Grand Prix du soleil couchant« .

Абу-Даби, финал Ferrari Challenge

Mais pourquoi ? Vous voulez dire hormis pour son magnifique coucher de soleil ?

Facile. Il arrive parfois que vous deviez rencontrer en chair et en os les personnes avec qui vous n’avez communiqué que par mail ou par téléphone. La communication indirecte c’est bien, mais rien ne vaut une bonne conversation en face à face…

Pour faire une analogie, disons que vous participez à un barbecue sur le bord d’un lac. L’un de vos collègues fait lui aussi un barbecue pas loin, mais autour d’un lac voisin. Et vous vous parlez par Skype.

Question: Etes-vous en train de déjeuner ensemble ou séparément ?

Mon humble réponse: Vous déjeunez séparément, et ne faites que mimer les interactions humaines.

En tant qu’homo sapiens, nous avons tous été conçus pour interagir avec nos semblables. Et plus la relation est proche, mieux c’est. Et c’est pour ça que je suis allé à Abou Dhabi. Ok, assez théorisé … il est temps de nous AMUSER !

Et niveau amusement, il y a de quoi faire à Abou Dhabi. A tel point que je dois m’efforcer de choisir ce que sera le plus amusant. Et je pense que ce que j’ai préféré c’est les montagnes russes géantes (on dit montagnes russes car les premières sont apparues à Saint Petersburg au 18º siècle).  Que dire de plus … C’était vraiment top !

1 seconde

2 secondes

Plus: Le Grand prix d’Abou-Dhabi

Les coquillages et l’hôtel sur le littoral.

Après avoir passé la nuit dans un hôtel de la ville de Cascais, juste à côté de Lisbonne, j’ai allumé mon ordinateur pour vous faire partager mon expérience. J’ai eu la chance de descendre dans plusieurs hôtels dans ma vie, mais il fait partie de ceux que je n’oublierais jamais …

Je vous présente le « Fortaleza do Guincho« . C’est simple, c’est élégant, c’est cozy, c’est modeste. Une  boutique-hôtel dont le restaurant possède une étoile au guide Michelin (nous avons mangé au resto du coin qui lui aussi méritait une étoile Michelin). En gros : pays super accueillant.

Mais si j’ai décidé de consacrer tout un post à cet hôtel, ce n’est pour aucune des raisons citées précédemment. En fait cela pourrait se résumer à un des principales clés de l’immobilier : l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement. Cet hôtel de rêve est situé juste à côté de la côte Atlantique, presque sur la côte même. Votre fenêtre donne littéralement sur l’océan. Le bruit des vagues qui s’éclatent contre le littoral… c’est fascinant, et cela peut même vous plonger dans un état méditatif avant même d’avoir le temps de dire « ouf ». Incroyable. Je veux y retourner dès  que possible !

Voici à quoi cela ressemble vu d’en haut:

Plus: Les coquillages et l’hôtel sur le littoral.

Un palais, un château et un cap prêt de Lisbonne

Nous avons réussi à avoir un autre après-midi libre au Portugal la semaine dernière. Naturellement, nous en avons profité.

En route pour l’aéroport de Lisbonne, nous avons fait un détour rapide vers deux autres sites touristiques portugais.

Ils ne sont pas aussi monumentaux que les falaises que nous avons vues sur la côte au sud du pays, mais elles en valent quand même le détour. Le premier lieu, très prêt de Lisbonne, est la ville de Sintra (et son parc de Pena). L’autre est le point le plus à l’ouest de l’Europe (Cabo da Roca) environ à 20km de Pena.

Le parc de Pena fait en fait partie du palais national de Pena qui est perché au sommet d’une colline (à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer). Il y a différents endroits intéressants à visiter là-bas, mais les deux principaux sont le palace lui-même et le Castelo Mouros (le château des Maures) une autre construction ancienne située au sommet d’une colline (et la plus cool des deux).

1

Le palais de Pena

Plus: Un palais, un château et un cap prêt de Lisbonne

Combien par minute? Le mystère sur le prix des parkings espagnols

Les aventures en Espagne continuent, après Barcelone, c’est à Séville que nous avons fait escale. Nous devions laisser refroidir le moteur quelques heures, on est donc allés sur le parking de l’aéroport. Et c’est là qu’on l’a vu : Absurde avec un A majuscule. C’est en tous les cas ce qu’on a pensé dans un premier temps.

Voici les tarifs affichés sur les murs du parking :

Non les amis, vous ne rêvez pas. Et non, cela n’a pas été photoshopé. Et même si ces chiffres semblent surréalistes, ils sont bien réels.

Quoi? Comment? Pourquoi? Quelqu’un a une idée ?

Plus: Combien par minute? Le mystère sur le prix des parkings espagnols

For Those about to Rock(s): terre, vent et océan.

Après une conférence avec nos collaborateurs au Portugal, il nous restait une journée de libre.

Que pouvions nous trouver à faire ?

Facile: louer une voiture et longer la côte sud du pays ! Nous avons pris pour point de départ la ville de Faro.

portugal-1-2

portugal-1-1

C’est un littoral composé d’imposantes falaises, qui luttent indéfiniment contre les forces de l’océan.

Plus: For Those about to Rock(s): terre, vent et océan.

Basse saison, bonne saison.

Enfin !!!!!

Le meilleur moment pour voyager en Europe, est arrivé !  C’est le mois de Novembre!

Tous les touristes des beaux jours sont partis, et il reste encore un mois avant que ceux de Noël et Nouvel An ne débarquent en masse. Oui, le mois de Novembre est  le moment idéal pour se balader dans les rues européennes et visiter les cathédrales, les palaces et les musées qui ont été désertés. Evidemment, le climat n’est pas aussi agréable qu’en été, mais l’hiver n’est pas très rude en Europe (surtout au Sud de l’Europe), c’est donc parfaitement supportable.

Il faudra bien sur vous attendre à un peu de pluie, et il faut aussi prévoir un manteau… Là ça pose problème. C’est le petit prix à payer si vous voulez éviter de faire la queue indéfiniment derrière une tonne de touristes et ne pas devoir vous arrêter toutes les minutes pour que les autres puissent prendre des photos.

A.B. et moi avons été chanceux lors de notre petite escale en Europe. En deux heures nous avons fait le tour de Venise en gondole, et nous avons passé une journée à balader dans Barcelone.

Venice

barcelona-venice-2

Plus: Basse saison, bonne saison.