Passer au contenu

Le Grand prix d’Abou-Dhabi

Comme le temps passe vite ! Il y a presque deux semaines, j’étais à Abou Dhabi pour une expérience riche en vitesse et en adrénaline, et il n’y a que maintenant que je prends le temps de vous raconter tout cela. Je m’excuse donc pour le retard les amis, j’ai parfois besoin de déconnecter complétement, me reposer et passer du temps auprès des miens. Dans ces moments, je remets tout le reste à plus tard. Et plus tard, c’est maintenant…

Donc comme je vous le disais, j’étais à Abou Dhabi, aux Emirats Arabes Unis, pour le « Grand Prix du soleil couchant« .

Абу-Даби, финал Ferrari Challenge

Mais pourquoi ? Vous voulez dire hormis pour son magnifique coucher de soleil ?

Facile. Il arrive parfois que vous deviez rencontrer en chair et en os les personnes avec qui vous n’avez communiqué que par mail ou par téléphone. La communication indirecte c’est bien, mais rien ne vaut une bonne conversation en face à face…

Pour faire une analogie, disons que vous participez à un barbecue sur le bord d’un lac. L’un de vos collègues fait lui aussi un barbecue pas loin, mais autour d’un lac voisin. Et vous vous parlez par Skype.

Question: Etes-vous en train de déjeuner ensemble ou séparément ?

Mon humble réponse: Vous déjeunez séparément, et ne faites que mimer les interactions humaines.

En tant qu’homo sapiens, nous avons tous été conçus pour interagir avec nos semblables. Et plus la relation est proche, mieux c’est. Et c’est pour ça que je suis allé à Abou Dhabi. Ok, assez théorisé … il est temps de nous AMUSER !

Et niveau amusement, il y a de quoi faire à Abou Dhabi. A tel point que je dois m’efforcer de choisir ce que sera le plus amusant. Et je pense que ce que j’ai préféré c’est les montagnes russes géantes (on dit montagnes russes car les premières sont apparues à Saint Petersburg au 18º siècle).  Que dire de plus … C’était vraiment top !

1 seconde

2 secondes

Plus: Le Grand prix d’Abou-Dhabi

Les coquillages et l’hôtel sur le littoral.

Après avoir passé la nuit dans un hôtel de la ville de Cascais, juste à côté de Lisbonne, j’ai allumé mon ordinateur pour vous faire partager mon expérience. J’ai eu la chance de descendre dans plusieurs hôtels dans ma vie, mais il fait partie de ceux que je n’oublierais jamais …

Je vous présente le « Fortaleza do Guincho« . C’est simple, c’est élégant, c’est cozy, c’est modeste. Une  boutique-hôtel dont le restaurant possède une étoile au guide Michelin (nous avons mangé au resto du coin qui lui aussi méritait une étoile Michelin). En gros : pays super accueillant.

Mais si j’ai décidé de consacrer tout un post à cet hôtel, ce n’est pour aucune des raisons citées précédemment. En fait cela pourrait se résumer à un des principales clés de l’immobilier : l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement. Cet hôtel de rêve est situé juste à côté de la côte Atlantique, presque sur la côte même. Votre fenêtre donne littéralement sur l’océan. Le bruit des vagues qui s’éclatent contre le littoral… c’est fascinant, et cela peut même vous plonger dans un état méditatif avant même d’avoir le temps de dire « ouf ». Incroyable. Je veux y retourner dès  que possible !

Voici à quoi cela ressemble vu d’en haut:

Plus: Les coquillages et l’hôtel sur le littoral.

Un palais, un château et un cap prêt de Lisbonne

Nous avons réussi à avoir un autre après-midi libre au Portugal la semaine dernière. Naturellement, nous en avons profité.

En route pour l’aéroport de Lisbonne, nous avons fait un détour rapide vers deux autres sites touristiques portugais.

Ils ne sont pas aussi monumentaux que les falaises que nous avons vues sur la côte au sud du pays, mais elles en valent quand même le détour. Le premier lieu, très prêt de Lisbonne, est la ville de Sintra (et son parc de Pena). L’autre est le point le plus à l’ouest de l’Europe (Cabo da Roca) environ à 20km de Pena.

Le parc de Pena fait en fait partie du palais national de Pena qui est perché au sommet d’une colline (à 500 mètres au-dessus du niveau de la mer). Il y a différents endroits intéressants à visiter là-bas, mais les deux principaux sont le palace lui-même et le Castelo Mouros (le château des Maures) une autre construction ancienne située au sommet d’une colline (et la plus cool des deux).

1

Le palais de Pena

Plus: Un palais, un château et un cap prêt de Lisbonne

Combien par minute? Le mystère sur le prix des parkings espagnols

Les aventures en Espagne continuent, après Barcelone, c’est à Séville que nous avons fait escale. Nous devions laisser refroidir le moteur quelques heures, on est donc allés sur le parking de l’aéroport. Et c’est là qu’on l’a vu : Absurde avec un A majuscule. C’est en tous les cas ce qu’on a pensé dans un premier temps.

Voici les tarifs affichés sur les murs du parking :

Non les amis, vous ne rêvez pas. Et non, cela n’a pas été photoshopé. Et même si ces chiffres semblent surréalistes, ils sont bien réels.

Quoi? Comment? Pourquoi? Quelqu’un a une idée ?

Plus: Combien par minute? Le mystère sur le prix des parkings espagnols

For Those about to Rock(s): terre, vent et océan.

Après une conférence avec nos collaborateurs au Portugal, il nous restait une journée de libre.

Que pouvions nous trouver à faire ?

Facile: louer une voiture et longer la côte sud du pays ! Nous avons pris pour point de départ la ville de Faro.

portugal-1-2

portugal-1-1

C’est un littoral composé d’imposantes falaises, qui luttent indéfiniment contre les forces de l’océan.

Plus: For Those about to Rock(s): terre, vent et océan.

Basse saison, bonne saison.

Enfin !!!!!

Le meilleur moment pour voyager en Europe, est arrivé !  C’est le mois de Novembre!

Tous les touristes des beaux jours sont partis, et il reste encore un mois avant que ceux de Noël et Nouvel An ne débarquent en masse. Oui, le mois de Novembre est  le moment idéal pour se balader dans les rues européennes et visiter les cathédrales, les palaces et les musées qui ont été désertés. Evidemment, le climat n’est pas aussi agréable qu’en été, mais l’hiver n’est pas très rude en Europe (surtout au Sud de l’Europe), c’est donc parfaitement supportable.

Il faudra bien sur vous attendre à un peu de pluie, et il faut aussi prévoir un manteau… Là ça pose problème. C’est le petit prix à payer si vous voulez éviter de faire la queue indéfiniment derrière une tonne de touristes et ne pas devoir vous arrêter toutes les minutes pour que les autres puissent prendre des photos.

A.B. et moi avons été chanceux lors de notre petite escale en Europe. En deux heures nous avons fait le tour de Venise en gondole, et nous avons passé une journée à balader dans Barcelone.

Venice

barcelona-venice-2

Plus: Basse saison, bonne saison.

Nano-course

A quoi ressemble un week-end idéal ? Je parle d’un week-end idéal pour la plupart des garçons… de tout âge ? :)

Selon moi, la réponse est la suivante :

Un week-end idéal pour les garçons de tout âge sent les pédales de frein brûlantes, la fumée des moteurs, l’essence et l’adrénaline. Les sports automobiles : c’est comme le rock’n’roll mais encore mieux.

Récemment, certains de mes camarades et moi-même avions un peu de temps libre entre nos engagements professionnels et nous nous sommes rendus en Italie pour participer à la course de voiture, Adria-24. C’est une course nationale mais elle reste riche en adrénaline. Malheureusement, la douce odeur du succès n’est pas passée sous nos narines, car à environ la moitié de la course (après 12 heures), notre voiture est morte et il n’a pas été possible de la réanimer. Quel dommage. Voici son cadavre, la pauvre :

Plus: Nano-course

De haut en bas

Lors de mes voyages d’affaires au quatre coins du monde, j’ai souvent la chance de découvrir des inventions aussi intrigantes qu’ingénieuses, qui ne cesseront jamais de m’émerveiller. Des idées simples, efficaces et astucieuses. Et en général ces inventions ne datent pas d’hier. Peut-être qu’elles nous semblent pittoresques aujourd’hui à cause du trop-plein de high-tech dans lequel nous vivons actuellement ? C’est possible. En tous les cas, elles n’en sont pas moins fascinantes pour autant…

En voici un parfait exemple: le paternoster(qui signifie « Notre Père » en allemand).

C’est un ascenseur qui monte et descend en continu comme un carrousel de fête foraine.  Ou on pourrait aussi le rapprocher à un monte-charge à la verticale. Wikipédia le compare à un chapelet, à cause du mouvement qui s’effectue avec quand on prie. Cette image est, selon moi, la moins convaincante. Hmmm les photos ne sont pas non plus d’une grande aide pour expliquer exactement son fonctionnement. Mais le gift animé qu’on trouve sur Wikipédia si :

Paternoster: how it works?

Plus: De haut en bas

Villes irlandaises : de l’eau, de l’eau, partout de l’eau

En route pour les falaises de Moher dans le nord de l’Irlande, où nous nous sommes arrêtés à Sligo, la ville principale du comté de Sligo (là où W.B. Yeats a passé la plupart de sa jeunesse. Mais pour les mordus de poésie, savez-vous quel poète a écrit les mots du titre de ce post après les deux points ? :).

Ce qui m’a le plus frappé ici – et dans les autres villes irlandaises dans lesquelles nous sommes passés – c’est la forte présence de l’eau. Je parle de sources d’eau naturelles, des rivières et de la mer qui est très proche.

Il semble qu’il y a une rivière ou un cours d’eau ans chaque ville d’Irlande. Bien évidemment, les rivières et les cours d’eau traversent la plupart des villes dans la plupart des pays mais il me semble qu’en Irlande, ils sont tous énormes et très voyants – et souvent très rapides et agités (et font un sacré bouquant).

À Moscou, par exemple, les rivières semblent être délibérément cachées, comme si elles gênaient. Les murs prêts des berges sont toujours très hauts, on vous pardonnera donc de ne pas les remarquer. En Irlande, elles sont au cœur de la ville et très proéminentes.

C’est le cas de la rivière Garavogue qui traverse Sligo. Regardez les photos et vous comprendrez ce que je veux dire. Curieusement, Garavogue signifie  » petit agité « . Je comprends pourquoi…

Seulement en regardant les rapides du  » petit agité  » traverser la ville m’a donné envie d’aller profiter de l’eau. Les arches sous ce pont ont vraiment besoin de canoës, puis ensuite d’un virage rapide afin d’éviter le mur en pierre juste après. Oh comme l’adrénaline du canoë/catamaran/rafting me manque…

Sligo, Western Ireland Plus: Villes irlandaises : de l’eau, de l’eau, partout de l’eau

Atom Heart Moher

Quand on demande ce qu’il y a d’incontournable en Irlande (à part la Guinness), la plupart des personnes répondent les Falaises de Moher, et je comprends maintenant pourquoi. Même sur Internet on peut lire que ces falaises sont récemment devenues un endroit à ne pas manquer, et pas seulement à l’échelle de l’Irlande mais aussi à celle de l’Europe ! Cela peut sembler risqué comme affirmation, mais ils ont peut-être raison…

Cette partie de l’Irlande est simplement magnifique. Des falaises abruptes de 200 mètres de haut définissent le littoral de l’océan Atlantique. Monumentalement magnifique. Et malgré la distance qui sépare la mer du sommet de la falaise (l’équivalent d’un gratte-ciel de 50 étages), on entend toujours le bruit des vagues qui s’écrasent contre les rochers. Je vous laisse imaginer la puissance des vagues.

1

Plus: Atom Heart Moher