Étiquettes des archives : voyage

De la neige… je suis de retour à la maison !

En fin de compte, mon tour du monde s’est avéré plutôt mouvementé et rempli d’étapes diverses :

Moscou – DublinAbou DhabiCanberra et SydneySingapourAustin (via NYC et Dulles) – Riyad – Tokyo/Osaka/Tokyo – et maintenant : à la maison !

Pour dire la vérité, ce parcours s’est avéré être assez tendu, avec un emploi du temps serré pour effectuer une quantité importante de travail et peu de temps pour se détendre et jouer les touristes. Pour être honnête, c’était assez fatiguant et je suis maintenant très fatigué. Je suis exténué, vidé, mort, K.O., … En marchant vers ma porte d’embarquement à l’aéroport de Narita à Tokyo, je me suis presque endormi dans l’escalator :).

Notes :

Parmi les programmes et les films disponibles sur l’écran à l’arrière du siège devant moi, j’opte souvent pour la carte du vol. C’est un peu comme le cricket : pas grand chose ne se passe, tout se passe à une vitesse d’escargot, mais si vous êtes du genre à vouloir vous détendre, c’est l’option faite pour vous.

Tokyo-MoscowCricket aérien

En lire plus :De la neige… je suis de retour à la maison !

Saisons et paysages japonais

« Un temps de mélancolie, si plaisant au regard. »

Alexandre Pouchkine, Automne, 1833.

Cet extrait de poésie me vient à l’esprit chaque fois que je regarde une scène automnale multicolore, et c’est ce que j’ai fait au pays du soleil levant récemment.

Ashinoko Lake

Fall in Osaka

J’ai perdu le compte du nombre de fois que je suis allé au Japon. 15, 20, 25 fois ? Quelque chose du genre. La première fois c’était en 2004 pour la conférence AVAR et les voyages se sont faits de plus en plus fréquents depuis – jusqu’à 3 fois par an maintenant. Je ne m’en plains pas – le Japon est un de mes pays préférés, si ce n’est mon préféré. Néanmoins, je suis toujours allé au Japon au printemps, en été ou en hiver mais jamais en automne. Mais les deux « meilleures » saisons au Japon sont le printemps (pour les cerisiers en fleur) et l’automne (pour les feuilles d’automne qui tombent sur le sol). Donc (enfin!), je m’y suis rendu en novembre – pour admirer la beauté des paysages japonais et ses nuances de jaune, vert et marron ! En lire plus :Saisons et paysages japonais

Flickr photostream

Instagram

SQ22 : Le plus long vol au monde, du moins encore pendant quelques jours…

Hourra ! L’un de mes rêves les plus chers est enfin devenu réalité ! Voler de Singapour à New York – le plus long vol commercial au monde (presque) et probablement le plus long vol dans toute l’histoire de l’aviation civile. Le vol prend de 18 à plus de 20 heures (suivant le vent). Pas d’escale, un réservoir plein, 16 000 kilomètres. Génial !

SQ22 - the longest flight in the worldJFK EWR – Dieu merci

// J’ai écrit « (presque) » plus haut… Le vol le plus long au monde est en fait celui qui va dans la direction opposée – de New York à Singapour. Il dure 15 minutes de plus, car le vent à tendance à être plus clément dans l’autre direction. En lire plus :SQ22 : Le plus long vol au monde, du moins encore pendant quelques jours…

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Canberra : une capitale unique

Pour moi, Canberra est certainement la capitale la plus unique au monde.

Les capitales sont normalement de gigantesques villes anciennes (enfin à part Washington, Brasilia et quelques autres exceptions à la règle) dotées de centres historiques, de maries, de résidences royales, de bureaux administratifs, de grandes places, de cavaliers en bronze, de nuées de pigeons et de rues pavées; le tout accompagné de leurs habitants et de nuées de touristes avec leurs appareils photo. Plus la gare centrale et les bouchons.

À Canberra, c’est tout le contraire. C’est une petite ville de 370 000 habitants. Très agréable, très verte. Au milieu, au lieu d’une place, il y a un lac. C’est également une ville très jeune – elle a environ 100 ans. Il n’y a pas de bouchons ! Aucun ! Jamais ! Du parlement à n’importe quel ministère cela ne prend pas plus de 5 à 10 minutes en voiture. Aucun problème pour se garer non plus. Il n’y a pas beaucoup de monde dans les rues, on voit rarement la police dans les rues du centre (c’est un peu plus vivant dans le quartier de l’université – il y a des bars et des cafés, mais très peu). Et au dessus de nous, le soleil brûlant australien.

canberra_australia_1L’heure de pointe

En lire plus :Canberra : une capitale unique

Dans la Iakoutie, on ne verse pas le lait, on le coupe !

Privyet à tous !

La Iakoutie (refuge du peuple Iakoutes) ou, plus officiellement Sakha (refuge du peuple Sakha) est très fier de ses dimensions hors normes, elle aime se comparer aux pays européens, en particulier à la France : sur Wikipédia (en Russe, tout du moins) il est dit que que la Iakoutie est « cinq fois plus grande que la France ». (Pourquoi la France ? Pourquoi pas l’Espagne, la Turquie ou encore l’Ukraine ?). Il y a tout un tas d’autres comparaisons qui circulent sur Internet, comme celle qui évalue la superficie de la Iakoutie à celle de la mer Méditerranée et de la mer Noire réunies.

Mais peu importe, quiconque regarde -ou mesure- cette étendue n’a aucun mal à dire qu’il s’agit ici d’un territoire titanesque. En effet, il s’avère que c’est la plus grande nation territoriale au monde en termes d’étendue de territoire – elle s’étend sur trois fuseaux horaires !

Mais je pense rendre justice à cet endroit en le comparant à d’autres pays plus massifs, qui ne sont toutefois pas beaucoup plus grands que ce dernier. Allons-y donc…

Avec un territoire avoisinant les trois millions de kilomètres carrés (mais une population de seulement moins d’un million d’habitants; ce qui équivaut à une personne tous les trois kilomètres carrés), avec quel autre territoire aussi gigantesque pourrait-on la comparer ?

Premièrement – l’Australie. La Iakoutie est seulement deux fois et demi plus petite que le monde d’Oz, tout en ayant une population vingt fois moins importante. Mais cela a du sens, les australiens n’ont pas à souffrir de l’hiver Iakoute. De plus, l’Australie n’est rien d’autre qu’un désert… ce qui explique certainement pourquoi la population n’y est que vingt fois supérieure (elle vit le long du littoral).

Prochaine étape : le Canada. La Iakoutie est seulement trois fois plus petite que ce pays, les îles comprises. Cependant, la majorité du Canada se concentre au sud – et c’est pourquoi on y trouve 35 fois plus d’habitants.

Le prochain : La Chine. Ce pays est également trois fois plus grand que la Iakoutie, alors que sa population … bon, mieux vaut ne pas entrer dans les détails. La Chine n’est pas le meilleur exemple à prendre…

Pour ce qui est du revenu par habitant – la Iakutie se situe entre la Thaïlande, Cuba et le Pérou (individuellement), mais il est quatre fois moins élevé que celui d’Australie et du Canada, et un peu plus que celui de la Chine.

La Iakoutie peut non seulement se vanter d’avoir un territoire gigantesque : ils assurent aussi en matière de diamants, et sont excellents sur le plan du pergélisol, sans oublier la rigueur de leur froid hivernal – particulièrement à Oïmiakon. Sans oublier l‘autoroute Kolyma (celle que Ewan Mc Gregor et Charley Boorman ont emprunté durant leur tour du monde en 2004), le fleuve Léna, et enfin, les colonnes de Léna– c’est par là que nous avons commencé. Voici les photos :

lena_pillars_yakutia_1 En lire plus :Dans la Iakoutie, on ne verse pas le lait, on le coupe !

Évitez les éléphants de mer californiens

Et voici donc le dernier de mes voyages californiens (un, deux…)

Aujourd’hui, je prends la section de la route côtière la plus à l’ouest, en partant de Half Moon Bay, via Pescadero, pour ensuite me rendre à Santa Cruz et enfin Monterey (carte).

Premièrement, ce que vous n’avez pas besoin de voir ici. La colonie des éléphants de mer. Il s’agit des bêtes les plus hideuses, les plus stupides (selon les gardes locaux), et les plus paresseuses, et elles sont complètement inutiles sur terre. Néanmoins, elles plongent bien – jusqu’à un kilomètre et demi sous l’eau.

California

Un mot : laid 

En lire plus :Évitez les éléphants de mer californiens