Étiquettes des archives : sécurité informatique

Boost Antivirus

Il y a très longtemps (même les plus anciens ne s’en souviendront certainement pas) au début du siècle (il y a environ 15 ans) nous avons lancé la version la moins populaire de nos produits antivirus. Elle était super puissante pour ce qui est de la protection contre les malwares mais elle était bien trop lourde et lente, surtout si vous la compariez à nos versions précédentes.

Je pourrais ici poser les éternelles questions suivantes : « À qui la faute ? », « que peut-on faire? », etc., mais je ne le ferai pas cette fois (je vous dirai juste que nous avons pris de sérieuse décisions au département des RH à l’époque). Une chose est claire : sans ce problème qui sait où serait la compagnie de nos jours. La chose la plus importante est que nous avons réalisé que nous avons fait une erreur, nous avons travaillé dessus – et la version suivante était supérieure à celles de nos concurrents en tout. C’est le moteur qui nous a propulsés au sommet des ventes d’antivirus à l’échelle mondiale, et notre part de marché continue de grandir.

Et c’est vrai, nos nouveaux produits étaient bien au-dessus des autres dans bien des domaines, tels que les performances. Mais ce problème de lenteur nous a poursuivi pendant encore plusieurs années… Et pour être franc le sujet est encore délicat.

Et maintenant, il est temps de faire un nettoyage de printemps. Nous allons nettoyer tout ce qui c’est accumulé pendant toutes ces années !

Voici les résultats de tests de performances de produits antivirus récents. Uniquement des faits provenant de laboratoires de test respectés – de quoi nous faire réfléchir. Jetez un œil aux résultats des autres fournisseurs, comparez-les et établissez vos propres conclusions :

  1. AV-Test.org

J’ai déjà expliqué plusieurs fois que si vous souhaitez obtenir une vision objective, vous devez regarder la plus grande variété de tests possible et ce, depuis la perspective historique la plus large possible. Dans certains cas bien connus, il est arrivé que certains fournisseurs soumettent des versions « améliorées » optimisées pour passer certains tests au lieu des versions normales qu’ils vendent réellement.

Les gars des laboratoires Magdeburg ont réalisé un super travail en analysant les résultats de 23 produits antivirus l’année dernière (01/2014 – 01/2015) afin de déterminer à quel point les produits ralentissaient les ordinateurs.

Eh bien, oui, nous avons apprécié cette petite « médaille » pour avoir développé la solution antivirus la plus rapide :).

En lire plus :Boost Antivirus

Tests antivirus indépendants 2014 : des résultats intéressants !

Chez KL, nous sommes comme ça. En quête d’amélioration constante, et c’est tout. Nos recherches, notre développement, nos produits, nos partenaires, nos…oui – tout cela. Mais pour nous, le plus important est de continuer la progression – et dans la bonne direction – nous devons tous travailler dans un but commun, ou pour une mission précise. Découvrez en quoi elle consiste.

La nôtre est de protéger le monde des cybermenaces de tous types. Mais comment y parvenons-nous ? Après tout, beaucoup, si ce ne sont pas tous les fournisseurs d’antivirus, ont le même objectif. Alors ce dont l’utilisateur a besoin est de savoir précisément comment nous procédons pour mener à bien notre mission – en comparaison avec les autres…

Pour cela, plusieurs paramètres sont pris en compte. Et l’un des plus importants est les tests des experts concernant la qualité des produits et des technologies qui sont effectués par des laboratoires indépendants. C’est très simple puisque plus le résultat sur tel ou tel –ou tous- critère est bon, plus la technologie en question ayant obtenu ces bons résultats sera parfaitement en mesure de lutter contre les cybermenaces, afin de sauver le monde :).

Donc, après des centaines de tests effectués par plusieurs laboratoires indépendants, que devriez-vous utiliser ? Je veux dire, comment toutes ces données peuvent être triées, traitées et analysées afin de pouvoir les comprendre, les comparer puis obtenir des résultats significatifs ? Mais en plus des centaines de tests laboratoire réalisés, il faut également tenir compte qu’il existe des centaines de fournisseurs d’antivirus. Par conséquent, comment faire le tri afin d’écarter le moins bon et pouvoir retenir et comparer uniquement le meilleur ? Il y a aussi un autre problème (celui-ci n’est pas très compliqué, je vous le promets – vous verrez). Il s’agit des résultats de tests subjectifs ou sélectifs, qui ne font pas état du véritable panorama complet – une question de marketing et de publicité qui date depuis la nuit des temps.

Eh bien devinez quoi ? Il y a quelques années, nous avons mis au point la simple formule suivante pour l’évaluation accessible, précise, et honnête des antivirus : un top 3.

Comment cela fonctionne ?

Premièrement, nous devons nous assurer d’inclure les résultats des enquêtes comparatives sur les antivirus des laboratoires reconnus et totalement indépendants et ce, sur une certaine période.

Deuxièmement, nous devons inclure tous les différents types de test des laboratoires clés sur tous les fournisseurs participants.

Troisièmement, nous devons prendre en compte le nombre de tests auquel chaque fournisseur participe, le pourcentage de  » médailles d’or  » et le pourcentage de top 3.

Ce que nous obtenons est la simplicité, la transparence, un criblage significatif et aucun  » test marketing  » faussé (hélas, ce genre de chose existe). Bien évidemment, nous pourrions ajouter 25 000 autres critères – juste pour ces 0,025% d’objectivité, mais cela serait uniquement afin de satisfaire les techniques de certains narcissiques et autres geeks, et nous perdrions donc l’utilisateur moyen et peut-être les utilisateurs un peu plus pointus aussi.

Pour résumer : nous choisissons une période, nous prenons en compte tous les tests de tous les laboratoires – de tous les fournisseurs – et n’oubliez pas (tout doit être pris en compte, les bons comme les mauvais résultats) – et cela s’applique également à KL bien sûr.

Mais arrêtons la théorie pour enfin passer à la pratique en appliquant cette méthodologie dans le monde réel – en 2014.

Tout d’abord, quelques détails techniques et avertissements pour persuader les plus geeks :

  • Seuls les fournisseurs participant à au moins 35% des tests réalisés en laboratoire sont pris en compte. Sinon, il serait possible d’obtenir un « gagnant » ayant eu de bons résultats seulement dans quelques tests, mais qui n’aurait pas systématiquement eu de bons résultats lors de nombreux autres tests – s’ils y avaient participé (et voici comment nous filtrons le faux test de marketing).

Alors…analysons les résultats des tests de 2014. Nous avons…

…Roulement de tambours…

…Tout le monde est impatient…

…Tout le monde retient son souffle…

… On obtient ça :

En lire plus :Tests antivirus indépendants 2014 : des résultats intéressants !

Flickr photostream

Instagram