Étiquettes des archives : Chine

Bouddha et les océans

Si vous tapez « Bouddha et » sur Google, devinez les cinq suggestions du moteur de recherche pour finir votre recherche… :

Bouddha et le bonsaï

Bouddha et Ahsok

Bouddha et les chats

Bouddha et l’histoire de Mara

Bouddha et le quantum

C’est curieux, je le reconnais, mais le sujet d’aujourd’hui est aussi très étonnant :

Bouddha et… les océans !

Vous ne voyez pas le lien, n’est-ce pas ? Enfin, aviez-vous compris le lien entre Bouddha et… les chats ? 🙂

De toute façon, je vous parlerai du lien entre Bouddha et les océans à la fin de cet article (c’est un problème à résoudre, mais ça vaut la peine d’attendre). Avant ça, voici quelques photos et explications à titre d’introduction…

Dans la ville de Leshan se trouve une grande statue de Bouddha. Par coïncidence, elle a été baptisée « le Grand Bouddha de Leshan« . Elle surplombe la rivière Min depuis plus de mille ans et a vu beaucoup d’eau couler devant elle…

buddah-leshan-china-2

En lire plus :Bouddha et les océans

Flickr photostream

Instagram

Coucher de soleil à Zhangye

Votre attention, s’il vous plaît !

Les photos ci-dessous n’ont pas été retouchées avec Photoshop. D’accord, les couleurs ont été un peu accentuées, mais ce n’est pas du vrai photoshopping. C’est un peu comme utiliser des lunettes de soleil Polaroid. Accessoirement, il est conseillé de porter de telles lunettes pour admirer avec ses propres yeux les paysages suivants. Tout est un peu plus lumineux, profond, accentué et contrasté. Comme ceci :

china-zhangye-danxia-park-1

china-zhangye-danxia-park-2

En lire plus :Coucher de soleil à Zhangye

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Dans les décors d’Avatar… en Chine

Croyez-moi, en Chine, il y a beaucoup de choses à voir. Je me suis offert un cadeau pour mes 50 ans et j’ai passé quelques jours dans ce pays. Préparez-vous à être époustouflé quand vous verrez les endroits qui suivent !

Comme je vous en ai déjà parlé sur ces cyberpages, il est plutôt surprenant que la plupart de ces endroits « à visiter » ne soient pas vraiment connus du grand public. Les monuments historiques qui ont eu suffisamment de chance pour survivre à la révolution culturelle sont célèbres, notamment ceux qui se trouvent à Pékin et dans les alentours, comme la grande muraille de Chine, la ville de Lhassa, etc. Toutefois, il y a beaucoup plus à voir dans ce pays et la plupart des endroits qui valent la peine d’être visités sont inconnus du grand public. Demandez autour de vous qui les connaît et vous verrez bien les réactions. Peut-être que certaines personnes connaissent le mont Kailash, mais rien de plus !

Oups. Oui, je suis sûr que je suis en train de me répéter. Je me suis déjà plaint de cette situation il n’y a pas si longtemps. Par conséquent, sans plus attendre, je vais vous montrer un autre bout de la Chine inconnue !

Aujourd’hui, je vais vous parler de Wulingyuan. Ce n’est pas qu’un simple endroit à visiter, il pourrait très bien se trouver sur ma liste du Top 20 des plus beaux lieux du monde. De plus, « on y trouve de nombreux parcs nationaux, comme le parc national forestier de Zhangjiajie« .

De gigantesques colonnes en pierre s’élèvent d’un endroit en contrebas que l’on ne peut pas apercevoir. Elles sont irrégulières, abruptes et il y a de la végétation verte qui pousse dessus. Ce paysage est complétement époustouflant et éblouissant ! De plus, il est toujours aussi beau, peu importe le temps qu’il fait : on ne peut pas dire la même chose de certains endroits au Kamtchatka.

Quand le ciel est couvert, ces colonnes en pierre sont entourées d’un brouillard blanc. On n’arrive donc plus à distinguer les distances car le cerveau n’est plus capable de les évaluer. Elles ne peuvent pas être admirées avec un esprit rationnel, mais seulement avec les émotions. Puis, soudainement, le soleil apparaît et le paysage prend une toute autre allure : les détails et les couleurs ressortent, mais le cerveau n’est toujours pas capable de fonctionner correctement ! Regardez les contrastes dans certaines des photos ci-dessous…

La hauteur de ces colonnes est incroyable : elles font plusieurs centaines de mètres. Celle qui se trouve sur la photo qui suit fait 1080 mètre de hauteur, soit plus qu’un kilomètre ! D’ailleurs, elle s’appelle Avatar Hallelujah Mountain, mais je vous en dirai plus par la suite. Toutes les arches de pierre sur les photos à venir sont à une hauteur impressionnante, à environ 1 000 mètres. Vous pouvez les traverser à pied si vous en avez le courage.

wulingyuan-zhangjiajie-1

Oh, là, là !

En lire plus :Dans les décors d’Avatar… en Chine

Lijiang : ville ancienne et moderne, par A.B.

Pour compléter mes propres notes de voyage sur Lijiang, voici un article dans lequel mon compagnon de voyage A.B. a gentiment accepté de partager ses commentaires et ses chefs d’œuvres photographiques.

Sur la photo ci-dessous, il est en train de sonner la cloche de la Paix de Lijiang. Pour cinq yuans seulement payés au moine assis à côté de la cloche, vous pouvez la heurter avec une poutre suspendue. Les cercles sur la cloche ont tous des significations différentes, que j’ai oubliées, mais qui étaient très positives et en lien avec « la paix dans le monde entier ». Son de cloche.

lijiang-china-bulay-1

Je passe ma plume à A.B. :

—-8<—-

Voyage en Chine

Je n’étais jamais allé en Chine, mais ce n’était pas non plus ma destination de rêve. Puis, tout à coup, je me suis retrouvé à accompagner E.K.. C’était comme de s’initier à la plongée en commençant par les fonds les plus profonds, étant donné que nous avons laissé de côté tous les lieux célèbres pour nous plonger directement dans la Chine la plus reculée. Je me suis un peu senti comme le protagoniste de la série britannique An Idiot Abroad, car je ne savais absolument rien sur ce pays, ni sur sa culture, et encore moins sur sa langue. Alors, une première chose à faire : apprendre quelques mots basiques en chinois…

Voici mes premiers mots et expressions : bonjour (nihao), merci (xiexie) et cul sec ! Apparemment, je prononçais cette dernière expression en japonais (kanpai) et non en chinois (ganbei) ! Le plus important, c’est que je me suis fait comprendre. 🙂

Ce qui a été super avec ce voyage, c’est que j’ai pu découvrir une facette authentique de la Chine, et non une image artificielle destinée aux étrangers (alors qu’il y a tant de choses à voir). Je me suis retrouvé en eaux profondes dans la province du Yunnan, et plus précisément dans l’ancienne et exotique (même selon les critères chinois) ville de Lijiang, située dans les montagnes, près des frontières avec le Myanmar et le Laos.

lijiang-china-bulay-2

En lire plus :Lijiang : ville ancienne et moderne, par A.B.

Sur les chemins de Shilin

La Chine est un pays fascinant, mais peu exploité en termes de tourisme extérieur : elle compte un grand nombre d’attractions touristiques d’envergure internationale, mais dont la plupart des étrangers n’ont jamais entendu parler, et encore moins visitées. Oh, bien sûr, la Chine est également un pays immense, alors vous pouvez y aller encore et encore, et vous y découvrirez toujours de nouvelles merveilles à admirer. C’est très agréable.

Je suis sûr d’avoir déjà parlé sur ce blog de la tendance des Chinois à garder une distance avec le reste du monde. Je veux dire par là que leur industrie du tourisme intérieur n’est pas du tout tournée vers les étrangers. Evidemment, il y a les fameux pièges à touristes dont on fait beaucoup la promotion en dehors de la Chine (comme la Grande muraille et les plus grandes villes du pays). Ironiquement, ces lieux n’ont pas vraiment besoin de publicité étant donné que les gens du monde entier les connaissent déjà très bien. Il vaudrait mieux présenter des lieux moins connus. Toutefois, cette situation un peu bancale du tourisme présente un avantage : en tant qu’étranger, vous trouverez formidable de découvrir des lieux peu connus car vous serez sûrement le premier de vos amis et de vos collègues, voire de votre ville (ou même de votre pays ?) à les visiter. Les motards autrichiens étant, bien sûr, une exception.

J’ai dit que le tourisme n’est pas tourné vers les étrangers, mais pas qu’il n’est pas développé sur d’autres plans. J’ai été agréablement surpris d’apprendre que tous les lieux touristiques, même les plus petits et les plus méconnus des étrangers, étaient répartis dans cinq catégories, avec une brève description, sur le site de I Heart China. La première catégorie (AAAA) contient tous les lieux à visiter absolument. A ma grande surprise, elle contient plus de 50 endroits ! Il y a donc énormément de lieux à ne pas manquer, ce qui signifie une seule chose : il faudra continuer de retourner en Chine, encore et encore!

Pendant mon voyage récent dans la province du Yunnan, j’ai commencé à railler de ma liste certains des lieux de la catégorie AAAA après les avoir visités. Eh oui, il fallait bien commencer par quelque chose un jour.

L’un de ces lieux était le karst de Shilin (qui signifie littéralement « forêt de rochers »), situé près de la capitale de la province, Kunming. Je l’ai découvert grâce à I Heart China. L’endroit était tout simplement magnifique.

china-shilin-stone-forest-1

china-shilin-stone-forest-2

En lire plus :Sur les chemins de Shilin

Plaque d’immatriculation autrichienne dans la province du Yunnan

Dernièrement, pendant un voyage, j’ai croisé sur le parking de l’hôtel où je m’étais arrêté une fourgonnette dont la plaque d’immatriculation était autrichienne. Et alors ? me demanderez-vous. Simplement, il faut préciser que cet hôtel se trouvait dans la ville de Lijiang, dans la province du Yunnan, située juste ici en République populaire de Chine.

china-lijiang-1

china-lijiang-2

Une telle annonce ne fait peut-être pas autant de bruit que celle d’une jeep Mercedes immatriculée en Allemagne et aperçue en Australie. Malgré tout, c’est très surprenant.

La fourgonnette accompagnait des motards autrichiens, qui avaient une histoire très intéressante. Ils faisaient le tour du monde en moto ! Nous avons eu une longue discussion amicale, alors voici un peu de promo pour eux : site et blog. Pourquoi pas ?

Ils m’ont dit qu’ils connaissaient tout de KL, qu’ils étaient clients depuis plusieurs années. Merci beaucoup !

Vous pourriez vous demander : mais qu’est-ce qui a bien pu me pousser à me rendre dans une région aussi reculée du monde ?

En lire plus :Plaque d’immatriculation autrichienne dans la province du Yunnan

Le défilé !

Comme si ce n’était pas suffisant de visiter les temples de Pékin et le palais d’été, nous avons aussi eu la chance d’assister à un défilé militaire en plein milieu de la place Tiananmen !

Je n’ai qu’un seul mot à dire : grandiose.

Nous sommes arrivés très tôt le matin, avec une forte envie de faire la fête, comme tous ceux qui étaient munis d’un billet (il y avait 50 000 personnes !).Les gens avaient presque tous des appareils photo, et beaucoup étaient vêtus de leur costume national et traditionnel (ainsi que la plupart des enfants). Ah, et comme je vous l’ai expliqué dans mes articles précédents, il n’y avait pas un seul nuage dans le ciel.

beijing-china-military-parade-2015-1

En lire plus :Le défilé !

Les temples de Pékin

Si vous m’aviez demandé, avant la semaine dernière, ce qu’il faut visiter à Pékin et dans ses environs, j’aurais commis la grave erreur de croire qu’il y a seulement deux lieux qui en valent la peine : la Cité interdite et la Muraille de Chine.

Je me trompais du tout au tout. En réalité, il se trouve qu’il y a beaucoup d’endroits à visiter, et je recommande à tout le monde de lire cet article afin de suivre mes conseils. J’étais chanceux : cette fois-ci, j’ai eu un peu de temps libre, entre mes réunions, pour me promener dans la capitale. J’ai donc pu visiter 5 superbes lieux touristiques. Parmi lesquels se trouvent : trois temples à Pékin et le palais d’été. Aujourd’hui, je vais un peu vous en parler et je vais aussi vous montrer de nombreuses photos très intéressantes.

Temple Nº1 : le temple Dongyue à Pékin

Il est l’un des plus vieux temples de Pékin et il est aussi celui qui possède le moins de touristes. C’est peut-être pour cette raison, paradoxalement, qu’il possède énormément d’attraits aux yeux des touristes (notamment aux miens). Je le recommande fortement. Si vous allez à Pékin, vous devez absolument le visiter.

beijing-temples-china-1

beijing-temples-china-2

beijing-temples-china-3

C’est l’endroit parfait pour une petite promenade…

En lire plus :Les temples de Pékin