Archives mensuelles : juillet 2016

Groenland, 2ème partie : Les aéroports.

Kangerlussuaq. Sans doute l’aéroport le plus étrange au monde. Premièrement, essayez de le prononcer correctement. Pas évident n’est-ce pas ? J’ai aussi eu du mal.

Ensuite, parlons de son étrangeté géographique et démographique…

Aviez-vous déjà entendu parler d’un aéroport international où la population locale est de seulement 500 habitants ? Pas 500 000, 500 ! Eh bien désormais c’est chose faite :).

Et aviez-vous déjà vu un aéroport où il n’y a pas le moindre contrôle de sécurité pour les vols domestiques ? En gros, vous vous présentez à l’enregistrement, déposez votre bagage, et ensuite prenez un bain de foule, n’importe où, y compris à l’extérieur de l’aéroport ! Lorsque votre avion est prêt, vous vous y rendez comme bon vous semble, sans aucun problème de sécurité. Le pied !

Ok. Voici la réponse à la question numéro 2 :

Le Groenland est un pays très rocheux, et très glacial. Par conséquent, construire un aéroport là-bas n’est pas chose facile. Il faut une bonne étendue de terrain plat pour y mettre la piste et des alentours non rocheux de manière à ce que les avions puissent atterrir et décoller. Ils ont toutefois trouvé un endroit jugé approprié : Kangerlussuaq, une partie plate suffisamment loin des falaises les plus proches. Seul problème : la piste mesure seulement 2,8km de long !

En lire plus :Groenland, 2ème partie : Les aéroports.

Bienvenue au Groenland !

Par je ne sais quelle ironie du sort, je me suis souvent retrouvé à voler au-dessus de l’Antarctique Nord. Europe-Amérique-Europe ; parfois Asie-Amérique-Europe ; parfois lors d’autres combinaisons, plus exotiques. Exemple : à quelques occasions, j’ai pu survoler le Groenland. Quelque fois, durant la nuit, donc pas grand-chose à dire. D’autres fois de jour, mais le temps comme à son habitude était polaire et la visibilité était mauvaise. Cependant, à de rares occasions, j’ai été chanceux : volant au-dessus du Groenland par un temps ensoleillé et panoramique…

Comme ce fut le cas par exemple en juillet 2012 : un voyage dément, un avion de dingue, et un temps incroyable.

grenlandiya_1

Un peu plus tard, en juillet 2016, le beau temps était de retour au-dessus du grand manteau blanc. Mais cette fois-ci, je ne l’ai pas juste survolé, j’y ai posé mon pied à terre pour quelques jours. Hourra !

En lire plus :Bienvenue au Groenland !

Flickr photostream

Instagram

Uh-oh Cyber-Actualités : Le futur en passe d’arriver et les malwares revenant d’entre les morts.

Comme toujours concernant cette « rubrique« , je vous livrerai un aperçu sur les récents couacs de la cybersécurité. Ils n’ont peut-être pas fait la une des médias, mais n’en sont pas moins problématiques pour autant. Et comme d’habitude, il s’agit de mauvaises nouvelles. Il existe toutefois encore quelques raisons de rester optimistes, ou du moins un peu. Aïe !

Uh-oh Cyber-Actualités. Article numéro 1 : le futur est sur le point d’arriver.

news-1Une capture d´écran de Blade Runner

Plusieurs auteurs aiment imaginer comment seront les choses dans le futur. Souvent, les écrivains de science-fiction proposent de profondes réflexions philosophiques sur l’Homme et sa place dans l’Univers. Parmi eux, se trouvent les frères russes Arcadi et Boris Strougatski, Philip K.Dick, et Arthur C. Clarke (ainsi que son « traducteur » sur le grand écran Stanley Kubrick). Très souvent, de telles réflexions philosophiques s’avèrent tristes et effrayantes.

Parfois, pour ne pas dire fréquemment, les réflexions sont moins profondes et philosophiques, mais ce n’est pas pour autant qu’elles ne seront pas susceptibles de se produire un jour ou l’autre. Et c’est sur ce point en particulier que j’interviens !…

Donc. Retour à la première décennie du XXIème siècle. Lors de mes conférences, mes auditeurs aimaient raconter des histoires drôles « inquiétantes » à propos de ce qui pourrait se passer dans le futur. Exemple : une cafetière lancerait une attaque par déni de service sur le frigo, tandis que le micro-onde trafiquerait la centrifugeuse.

Dix ans se sont écoulés depuis, et de tels phénomènes de science-fiction pourraient bien devenir réalité…

En lire plus :Uh-oh Cyber-Actualités : Le futur en passe d’arriver et les malwares revenant d’entre les morts.

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Du 3ème au 5ème jour : Etoiles + Musique = Starmus.

Le festival Starmus continue, pour 3 jours de plus ! Eh oui, cinq jours entiers pour une unique et même conférence à laquelle j’étais présent à (presque) toutes les présentations (des trois premiers jours) : une première pour moi.

J’ai regroupé ces trois derniers jours dans un même post, pensant que cinq articles auraient fait un peu beaucoup pour une seule conférence… De toute façon, les trois derniers jours étaient un peu moins éblouissants intergalaticquement parlant que les deux premiers. Il y a eu cependant quelques moments agréables, y compris la participation de célébrités, telles que :

Stephen Hawking.

Cet homme ingénieux mérite bien une présentation. Il a commencé par nous raconter une brève histoire de son temps sa vie. Bien entendu, vous pouvez en lire davantage sur Wikipedia, mais c’est toujours mieux de l’entendre d’une source sûre. La source en question provient des logiciels qui l’aident à mettre les bons mots sur ses phrases. Ces mots synthétisés combinés à la sono ont vraiment fait bonne impression. Quel homme ! Une personnalité incroyable ! Respect.

Starmus_1

En lire plus :Du 3ème au 5ème jour : Etoiles + Musique = Starmus.

Starmus – 2ème jour : les remarquables anneaux de Saturne et la formidable mémoire des rats.

Starmus est une conférence stellaire impressionnante ! Je crois que je ne m’étais jamais rendu à un évènement auparavant où j’ai assisté à chaque présentation, du début à la fin, jusqu’à ce jour où j’ai changé la donne avec Starmus (bon d’accord presque). C’était totalement intéressant, plein de vie, captivant, stimulant. En résumé : des sujets hors du commun, comme venus d’ailleurs.

C’est parti. Voici mon court résumé de tous les discours du 2ème jour :

Brian Schmidt.

Astrophysicien américano-australien. Prix Nobel de physique en 2011. Il a présenté une réflexion sur la matière noire, considérant qu’elle constitue une grande proportion de l’Univers, mais qu’on ne peut ni la distinguer à l’œil nu, même d’une personne expérimentée, ni à l’aide d’un micro-/télescope. Il nous a également parlé de l’énergie sombre (on dirait le nom d’un sous-genre de techno), qui même si on ne peut pas la voir du tout, est supposée « imprégner tout l’espace » ! (Merci Wiki).

Les galaxies tournent, l’Univers s’étend : c’est comme s’il y avait une matière et une énergie noires (inconnues) en jeu. Bien qu’on ne puisse pas les voir, elles constitueraient 95% de l’Univers ! Autrement dit, tout ce qu’on peut distinguer autour de nous ne représente que 5% de ce qu’il y a vraiment, 5% de la matière et de l’énergie de l’Univers. HEIN ?!?!!

En lire plus :Starmus – 2ème jour : les remarquables anneaux de Saturne et la formidable mémoire des rats.

Starmus – 1er jour : Un Big Bang pour le cerveau !

Hola les amis !

Je suis toujours à Tenerife, aujourd’hui au Festival Starmus. Inhabituel, il se distingue des autres en combinant l’astrophysique, la physique fondamentale et la musique. Jamais entendu parler ? Eh bien, je n’y étais jamais allé auparavant, jusqu’à cette année. C’est l’occasion pour moi de vous en parler !

DSC08725

En résumé, il s’agit d’une conférence où les scientifiques les plus talentueux et les plus prestigieux du monde entier présentent des discours formels mais aussi de façon plus informelle dans les coulisses, à propos des étoiles, du cosmos et du microcosme et bien d’autres choses encore, pour lesquelles ils ont consacré leurs vies.

En parlant de grands noms : Stephen Hawking, est sans doute la plus importante star mondiale de la science, un physicien-cosmologiste qui a donné son nom à des théories scientifiques, et qui a inspiré Brian May, le guitariste de Queen, qui est aussi astrophysicien ; Brian Eno, le pionnier de la musique ambient, membre de Roxy Music, producteur de U2, l’astronaute Alexey Leonov, héro de l’URSS et premier homme à avoir marché sur la lune ; et j’en passe…

En lire plus :Starmus – 1er jour : Un Big Bang pour le cerveau !

Volcanique !

De retour à Tenerife. Fantastique ! Nous avions prévu une journée entière pour nous acclimater à notre séjour avant de reprendre nos affaires, il était grand temps de prendre le volant et de partir à la conquête des virages serrés sur les volcans. Tout naturellement !

Normalement, pour arriver au sommet d’un volcan, vous avez besoin de faire de la randonnée, grimper et l’escalader, parfois durant plusieurs jours (comme c’est le cas du Kilimandjaro par exemple). Il existe cependant quelques exceptions, comme le Mont Etna qu’on peut escalader premièrement via une remontée mécanique puis avec des bus spécialement équipés. Un autre exemple est celui du Mont Teide à Tenerife. Ce dernier est vraimmment fait pour les touristes paresseux.

En lire plus :Volcanique !