Archives mensuelles : mars 2015

Des crocodiles dans l’ombre des marais des Everglades.

Visiter Miami et ne pas se rendre aux Everglades serait un peu comme… aller à Manhattan ne pas voir Broadway et Time Square : cela n’a juste aucun sens. Rappelez-vous que vous pouvez visiter les Everglades via n’importe quel moyen, mais je dois dire que les visiter à bord d’un autre moyen de transport qu’un hydroglisseur n’a pas tellement de sens : – Y aller « à pied » ou en nageant (!) – c’est hors de question : les Everglades sont infestés de crocodiles dans les marais ; et s’y rendre via un autre moyen de transport est également impensable : seuls les hydroglisseurs parviennent à se frayer un chemin dans ces paysages uniques composés de marais, d’herbe danse et d’arbustes coupés.

Florida, Everglades National Park En lire plus :Des crocodiles dans l’ombre des marais des Everglades.

Miami Nice

Dans le monde, Il existe un grand nombre de belles montagnes, de beaux volcans, de belles falaises, de belles grottes, de belles vallées, de beaux lacs, de beaux geysers, de beaux glaciers, et plein d’autres paysages naturels magnifiques. Mais il existe également d’impressionnants paysages artificiels, comme par exemple les incroyables routes infinies.

La plus belle route (je veux bien évidemment parler des vues et de la longueur, pas de la beauté du bitume) se nomme IMHO, en Nouvelle Zélande. Il s’agit de la route qui mène à Milford Sound. Mais il existe d’autres routes impressionnantes dans le monde qui ont des similitudes avec IMHO : comme la Route Great Ocean, proche de l’Australie. Il y a également la Route de la Côte de Californie ; Route 360 sur Maui, Hawaii ; la route depuis Platja d’Aro à Lloret del Mar en Espagne ;  la route de la Côte Amalfitaine près de Naples ; la route de Crète et j’en passe.

Et très récemment, une nouvelle route du monde a fait son entrée dans la liste. Oui, j’ai finalement fait un détour pour traverser le long de la resplendissante route de  Key West, au bas de la pointe de la Floride. Key West est la dernière île d’un archipel situé à l’extrémité méridionale des États-Unis, dans le détroit de Floride, qui relie l’océan Atlantique au golfe du Mexique en séparant la péninsule de Floride et l’île de Cuba – le tout connecté par une seule et unique route. Nice (jolie). Miami Nice. Au gouverneur des îles Kouriles : prenez note !

Из Майами в Ки Уэст

Из Майами в Ки Уэст

En lire plus :Miami Nice

Flickr photostream

Instagram

Le volcanisme du Guatem-ooh-là-là

Il s’avère que la ceinture de feu du Pacifique affecte également le Guatemala. Et je ne parle pas ici du célèbre Ring of Fire de Johnny Cash mais bien de la ceinture de feu sismique-lithosphérique-tectonique qui permet d’assurer que le Guatemala soit également servi en matière de volcans.

En tout, il y a environ 30 volcans au Guatemala – plutôt impressionnant pour un pays de taille si modeste. En jetant un œil à ce bon vieux Wikipedia, on peut découvrir que le Guatemala couvre environ 100 000 km2, et si l’on divise cette superficie par le nombre de volcans… oh là là ! : le volcanisme est bien présent dans le pays ! Rien à voir avec les îles Kouriles bien sûr (68 volcans dans 10 500 km2 !), mais les îles Kouriles ne sont pas un pays…

Antigua est entourée de trois volcans – Agua, Fuego et Acatenango – qui étaient tous visibles depuis notre hôtel :

DSC05872

En lire plus :Le volcanisme du Guatem-ooh-là-là

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Guatemala, quel gala (de tapis de couleur) – 3ème partie

Bonjour les amis, voici donc la suite de mes aventures guatémaltèques. Aujourd’hui, je vais vous faire un résumé de ce que nous avons découvert en en nous baladant dans Antigua Guatemala.

Mais tout d’abord, un bref historique : Antigua était l’une des capitales du pays durant l’ère de l’Empire espagnol. À travers le temps, elle fut détruite à 3 reprises à cause de la violente activité sismique de la région. Tout d’abord en 1541 – sous un lahar (une coulée) du volcan Agua ; ensuite en 1717 et 1773 – à la suite de tremblements de terre. Comment peut-on être si malchanceux ? C’est à partir du moment où la troisième catastrophe a eu lieu que les autorités ont décidé de changer la localisation de la capitale pour un lieu plus sûr – qui est toujours debout aujourd’hui. Les ruines d’Antigua ont été abandonnées et les lieux ont été inhabités durant des siècles. D’ailleurs, il est toujours possible d’observer aujourd’hui les traces d’une douzaine d’anciennes splendeurs coloniales, ou bien des ruines de cathédrales impériales et d’églises. Je me suis donc demandé à quoi tout cela devait ressembler lorsque tout était sur pied et intact.

Antigua Guatemala En lire plus :Guatemala, quel gala (de tapis de couleur) – 3ème partie

Une nuit à l’hôtel… musée

Bonjour à tous ! Nous sommes toujours au Guatemala. Je suis confortablement installé dans cet hôtel hors du commun qui se situe au cœur du pays – et il s’agit d’un endroit réellement fascinant. Il m’est arrivé autrefois de séjourner dans des établissements intéressants qui faisaient quelque peu entorse à la définition du concept hôtelier classique, mais je ne m’étais jamais rendu dans un hôtel qui avait une double fonction. Dans le cas de cet hôtel, celui-ci abritait plusieurs musées !! Il s’agit de l’hôtel Casa Santo Domingo, situé dans l’ancienne capitale coloniale du pays, Antigua Guatemala.

Отель-музей в Гватемале

Отель-музей в Гватемале

En lire plus :Une nuit à l’hôtel… musée

LE GUATEMALA, QUEL GALA (DE COULEUR) – 1ère Partie

Le choix de la compagnie aérienne pour effectuer Madrid – Guatemala était une évidence : l’unique compagnie aérienne effectuant le vol sans escale est Iberia. Pourquoi effectuer une correspondance, et encore plus s’il sagit d’une correspondance Nord Américaine ? 🙂

Alors nous sommes allés directement en Amérique centrale …

Le premier morceau de terre de l’autre côté de l’Atlantique que nous avons survolé était Haïti (je crois), puis ensuite la Jamaïque. Au cours de ce voyage, nous avons également survolé le Honduras, et ensuite, ce fut le tour de notre pays de destination – le Guatemala.

Madrid - Guatemala

Madrid - Guatemala

Madrid - GuatemalaPremier aperçu du Honduras

En lire plus :LE GUATEMALA, QUEL GALA (DE COULEUR) – 1ère Partie