Étiquettes des archives : réseaux sociaux

Pire que l’odeur du Fromage : Et Maintenant, les Effrayants Scénarios qui Provoquent des Cauchemars – les Cinq Questions Principales sur la Sécurité IT.

Je me suis récemment demandé à combien d’interviews de presse je répondais chaque mois. Bien sûr, le total est assez inégal selon les mois, mais dans les périodes les plus intenses leur nombre peut aller jusqu’à 70 ! Et je parle seulement des interviews, c’est-à-dire, celles que je donne en personne ou par téléphone. Si je devais aussi inclure des entretiens via courrier électronique – le nombre serait juste incroyable.

Mais je ne me plains pas. Au contraire – j’aime les interviews ! Cela me rappelle Richard Branson et sa règle pour les interviews : « Si CNN me téléphonait pour me dire qu’elle veut me faire une interview, je laisserais tout tomber pour la faire. » Je suis aussi cette règle – à la lettre – non sans bonne raison.

La plupart des interviews sont ce à quoi vous vous attendiez. On me pose des tas de questions, je réponds du mieux que je peux, et voilà tout.

Mais je suis très rarement interviewé par un bon journaliste, méticuleux au point de chipoter, qui connaît non seulement tout de moi et de KL, et ce que nous faisons, mais aussi tout du sujet précis dont traite l’interview. Vers la fin de l’heure je suis épuisé, l’esprit lessivé, et j’ai l’impression que mon âme et mes réponses prolixes aux questions sophistiquées sortent en même temps de ma tête.

Ce sont les interviews les  plus usantes, mais aussi les plus utiles. Pourquoi ? Parce que pendant des sessions si intenses la matière grise et le mécanisme situé à l’intérieur du crâne fonctionne vraiment bien, et pense à de nouvelles façons d’approcher des sujets familiers ou à de nouveaux points de vue – à tel point qu’après la fin de l’entretien cet élan d’idées mène à toutes sortes de nouveaux aperçus. Il est vraiment fascinant de voir comment la connaissance créative naît. Et tout ça grâce à des journalistes ultra préparés qui font leur travail de manière magistrale. Respects. Et merci !

Curieusement, ce qui unit ces entretiens