Étiquettes des archives : kamtchatka

Kamtchatka 2015 – échauffement

Mes vacances au Kamtchatka de 2015 ont débuté dans la ville de Paratunka. En général, les touristes qui viennent de loin s’y arrêtent pour passer leur première nuit dans la péninsule, avant de se mettre en route, le jour suivant, pour leur véritable première destination.

Au sud de Paratunka se trouvent deux volcans qu’il faut voir ou visiter : le Moutnovski et le Goreli. Cette année, nous avons décidé logiquement de commencer notre voyage annuel au Kamtchatka par ces volcans. C’était une sorte d’échauffement.

Ils se trouvent à seulement 50 kilomètres de la ville. Cependant, la « route » pour s’y rendre ne ressemble aucunement à une autoroute toute lisse, mais plutôt à un chemin de graviers. D’après Google, il faut compter 50 minutes pour s’y rendre. En réalité, il faut plutôt deux heures dans un véhicule normal tout terrain (et plus si on fait des arrêts). J’imagine qu’il est possible d’y aller en 50 minutes à bord d’un véhicule surdimensionné, avec des roues énormes, ou d’un tank super-turbo. Toutefois, je pense que vous auriez du mal à ne pas rendre votre petit-déjeuner, avec toutes les secousses violentes…

Après notre trajet de deux heures, nous sommes finalement arrivés au volcan Moutnovski : une pure merveille.

Bien que ce vieux volcan soit toujours très actif, il est quand même possible de se promener autour de son cratère immense. Nous avons profité de la beauté fantastique des vues panoramiques, des couleurs, des rochers et des falaises, des glaciers et de la neige. Là-bas, nous entendons constamment des bruits d’éclaboussure et des sifflements (de l’eau brûlante qui gicle ou des gaz chauds qui s’échappent). Et, de partout, nous respirons l’odeur d’œuf pourri caractéristique du sulfure. Tout est d’une beauté infernale et cauchemardesque !

kamchatka-2015-volcanoes-1

kamchatka-2015-volcanoes-2

En lire plus :Kamtchatka 2015 – échauffement

Kamtchatka 2015 – De haut en bas !

A mon avis, le Kamtchatka est la plus belle région du monde. C’est une déclaration audacieuse, je sais bien, mais venant de moi, qui suis un grand globe-trotteur, peut-être ne la rejetterez-vous pas d’emblée ? Dans le cas contraire, je vous conseille de lire la série à venir sur notre voyage de l’année au Kamtchatka, et nous verrons si je ne parviens pas à vous convaincre !

Des volcans majestueux, avec des cratères immenses et des lacs multicolores ; des paysages surnaturels, avec des geysers et des sources d’eau chaude ; des ours bruns à l’état sauvage ; du caviar rouge étalé sur votre sandwich non pas à l’aide d’un couteau, mais d’une pelle ; ou encore des engins de J. C. B. Excavators ! 🙂

Le Kamtchatka compte notamment des dizaines de sites naturels d’une beauté unique, où se concentrent une faune et une flore originales, dans un environnement d’une taille relativement restreinte, le long de la chaîne méridionale de volcans. Cette bande naturelle, d’une beauté enchanteresse, s’étend sur seulement 600 km de long. Elle débute au nord par le Klioutchevskaïa Sopka, traverse ensuite la péninsule de la capitale du Kamtchatka Petropavlovsk-Kamtchatski et s’achève au sud par le Kambalny et le Koshelev. Voici la carte de la région :

kamchatka-2015-1

kamchatka-2015-2

kamchatka-2015-3 En lire plus :Kamtchatka 2015 – De haut en bas !

Flickr photostream

Instagram

Kamtchatka 2015 – apéritif

« Un peu plus loin là-haut (verticalement), il y a un chemin. »

– Fyodr, notre guide.

Bonjour tout le monde !

Ouf ! Retour à la civilisation après la nature hostile du Kamtchatka. Début d’une acclimatation en douceur au rythme de la vie dans une ville moderne, et à tout le confort matériel.

Au total, nous avons parcouru 315 km à pied, et sûrement des milliers de kilomètres dans des véhicules tous terrains ou des transporteurs caterpillar, des hélicoptères et des motos-neige (les voitures ne sont pas très utilisées au Kamtchatka). Nous avons aussi gravi un dénivelé de 7000 mètres à pied.

Nous nous sommes approchés d’une demi-douzaine de volcans, nous nous sommes baignés dans six sources chaudes et nous avons vu un nombre incalculable d’ours !

Malheureusement, la météo nous a gâché presque un quart de notre voyage dans la péninsule : nous avons dû renoncer à deux volcans (il n’y aurait eu aucun intérêt à se promener dans le brouillard dense qui les enveloppait) et nous avons dû suivre certains chemins en motos-neige, alors que nous avions prévu de les parcourir à pied. A part ça, par bonheur (le temps au Kamtchatka est le plus imprévisible du monde), tout s’est merveilleusement bien passé !

Accrochez-vous pour l’apéritif : un bortch du Kamtachtk, bien sûr ! 🙂

kamchatka-2015-1

En lire plus :Kamtchatka 2015 – apéritif

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

Le sang de la terre

Les moteurs de recherche vous dirigerons vers des sites affirmant que le « sang de la terre » est le pétrole. N’en croyez pas un mot. Le sang de la terre ressemble en fait à ça :

tolbachik-eruption-volcano-lava-kamchatka0

Nous voici ici, en avril, dans la péninsule de Kamtchatka, regardant le volcan Tolbatchik en éruption – pendant un long week-end. C’est un long chemin à parcourir pendant un long week-end, mais pour moi et l’équipe – ça en vaut vraiment la peine.

En lire plus :Le sang de la terre

Kamtchatka-2012: Les Volcans

Quinzième jour (pour le deuxième groupe –premier jour). Vers le nord.

Si vous vous retrouvez un jour à Kamtchatka, plus particulièrement à Petropavlovsk-Kamtchatski, que vous avez un jour de libre avec du beau temps et que votre porte-monnaie est suffisamment « rempli », il est fort probable que vous passiez une merveilleuse journée, dont vous vous souviendrez toute votre vie. Ce que vous devrez faire, c’est organiser une excursion en hélicoptère et vous diriger vers le nord– au Klioutchevskaïa Sopka puis revenir. ¡Une excursion comme celle-ci est plutôt recommandable –C’est hallucinant!! –Le dépaysement est garanti!

Comme je l’ai mentionné –vous avez besoin d’un hélicoptère, que vous dervrez réserver à l’avance. Après l’avoir fait, priez pour qu’il fasse beau ce jour-là. Je vous recommande d’emmener des batteries de rechange pour vos appareils photos et des accessoires, étant donné que vous n’arrêterez pas de les utiliser.

J’ai la chance d’avoir participé à plusieurs excursions en hélicoptère dans le monde entier- mais en ce qui concerne l’impression laissée, Kamtchatka a une longueur d’avance.

Sur la route nous avons survolé plusieurs volcans (y compris un en éruption, mais qui pourrait être éteint la saison prochaine), la caldeira sifflante du volcan Uzon (avec atterrissage et excursion inclus), la Vallée des Geysers(atterrissage & excursion), le groupe de volcans  Klioutchevskoï et la Fissure du Nord. Inoubliable !

Pour ceux qui voudraient plus de détails, vous les retrouverez sous les images, cliquez ici, ou cherchez sur le Web.

1. Karymski, 1.536 m – un volcan actif :


Le Volcan Maly Semyachik, 1.560 m…