Étiquettes des archives : ICS_SEC

Bonnes nouvelles de Chine.

Bonjour tout le monde !

S’il y a bien une chose que j’ai apprise, c’est que la vie n’est pas figée, loin de là !

Alors que j’étais assis dans mon bureau à regarder la neige tombée par la fenêtre, pendant ce temps-là en Chine, dans la ville de Wuzhen, avait lieu comme chaque année la World Internet Conference (à laquelle j’avais assisté l’an dernier). Cette année, les organisateurs ont décidé de récompenser les meilleurs (selon eux) projets informatiques. Et devinez qui figurait parmi les vainqueurs ?!

Félicitations à tous les membres du projet ! Notre solution de protection pour les installations industrielles et les infrastructures critiques, KICS, a gagné le prix de « Réalisations scientifiques et technologiques d’Internet à travers le monde » ; aux côtés de Tesla, IBM Watson et Alibaba !

500 entreprises étaient en lice, et nous étions parmi les 15 lauréats, et le seul du domaine de la sécurité informatique.

Un petit pas de géant dans le monde de la sécurité industrielle.

L’autre jour, la ville high-tech d’Innopolis, située à proximité de Kazan, à 800 kilomètres à l’est de Moscou, est devenue « centre mondial de la cybersécurité des systèmes industriels ».

Je m’y étais rendu plus tôt dans l’année, émerveillé par la vitesse de son développement et l’ambition de ses plans, tout en pensant à ses perspectives d’avenir.

Avant tout, laissez-moi vous en faire l’éloge : je tire mon chapeau à la détermination et à la persévérance des autorités locales, l’assurance des partenaires et des sponsors, mais aussi pour le professionnalisme des entrepreneurs et à tous ceux qui ont contribué à faire d’Innopolis une réalité.

Innopolis a été construite à partir de rien en seulement trois ans selon un concept high-tech pour les entreprises high-tech : elle est dotée d’une excellente infrastructure, à la fois pour y vivre et y faire des affaires, d’une zone économique spéciale, d’une université, et d’un aéroport international à proximité.

Le niveau de vie est agréable du fait de l’attractivité des prix, et pourrait vous donner envie de tout lâcher sur-le-champ pour partir vivre au Tatarstan ! En hiver, on peut dévaler les pistes de ski, en été, faire du golf, en automne, on peut cueillir des champignons dans la forêt environnante, et tout au long de l’année, pêcher dans la Volga. Un T2 de 50m2 ne coûte que 7000 roubles par mois (~102€) en location et un T3, 10 000 roubles (~146€), auquel il faut ajouter un parking souterrain, pour la modique somme de 1000 roubles par mois (~15€). Le gymnase + la piscine ne coûtent que 15 000 roubles à l’année (~219€) !

Par ailleurs, tout est neuf, éclatant, moderne, élégant et high-tech, bien loin de ses humbles alentours ruraux/provinciaux.

Il y a juste une ombre au tableau. Innopolis est entourée de terrains vagues et de chantiers. Cependant, on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs, et il est évident que les choses ne vont pas rester telles qu’elles le sont actuellement. On dirait bien qu’ils vont bientôt construire des bâtiments résidentiels, ou alors aménager des espaces verts ou toute autre chose agréable à regarder.

Comme vous pouvez le constater, les gens se bousculent pour vivre/étudier/travailler ici.

DSC03300

En lire plus :Un petit pas de géant dans le monde de la sécurité industrielle.

Flickr photostream

Instagram