Archives mensuelles : janvier 2016

HO, HO, HO : KILIMANDJARO !

Pendant les fêtes de Noël ( » ho, ho, ho « ), qu’y a-t-il de mieux à faire que… d’escalader un volcan en Afrique ? C’est ce que je me suis demandé au mois de novembre de l’année dernière… 

Et six semaines plus tard, j’étais là : au sommet du Kilimandjaro !

 » La première étape du mal des montagnes est l’euphorie : l’individu est enthousiaste, excité, aimable, bavard… presque jusqu’au délire. La deuxième est la léthargie : la personne devient abattue, triste, blasée, silencieuse et apathique, n’a pas envie de parler et n’a pas d’appétit. « 

Ce sont les notes que j’ai prises après le discours que notre guide en Tanzania, O.R., nous a fait peu après notre arrivée dans le pays. Mais je pense qu’elle a volontairement omis l’étape suivante (elle ne voulait pas nous faire peur, après tout) ; alors laissez-moi l’ajouter : La troisième étape fatale : une dégradation rapide de l’état physique et mental… bon, comme O.R., je ne préfère pas m’y aventurer. Je vous dirai uniquement ce dont vous avez besoin si vous approchez de cette troisième étape : un masque à oxygène,  des injections de médicaments et un appel au service médical d’urgence par hélicoptère, le PLUS VITE POSSIBLE !

kilimanjaro-up-1


En lire plus :HO, HO, HO : KILIMANDJARO !

TOP 100 : L’ASIE.

Qu’y a-t-il d’intéressant et de recommandable dans mon top 100 sur le reste de l’Asie, en dehors de la Chine et du Moyen-Orient ? Je vous le présente tout de suite…

  1. Taj Mahal, Inde.

Un puissant mausolée de marbre blanc, la tombe de la femme favorite de l’empereur Mughal Shah Jahan. Si vous regardez attentivement sur Google Maps, ici, de l’autre côté de la rivière qui fait face au Taj Mahal, vous pouvez voir les restes des préparations d’un deuxième Taj Mahal. Selon ce que disent les plans, il était prévu de faire un mausolée totalement identique en marbre noir au lieu du marbre blanc. Selon la légende, l’empire Mughal n’avait tout simplement pas assez d’argent à dépenser de manière aussi prodigue pour créer un tombeau surdimensionné, et son padishah (empereur) a donc été renversé par ses domestiques, ce qui a causé l’arrêt brutal du projet du Taj Mahal 2.

C’est un endroit magique, en particulier grâce au contraste entre le monument et la région rurale bien moins princière qui l’entoure. Je recommande vraiment de faire une visite individuelle avec un guide et une minifourgonnette pour ne pas être secoué brutalement comme dans les bus pour visiteurs habituels. Plus de détails ici (images ; texte en russe).


Source

Source

En lire plus :TOP 100 : L’ASIE.

Flickr photostream

Instagram

Insérez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog

J’AI LA BANANE !

J’ai toujours cru que les bananes se classaient en trois catégories : mûres, pas mûres et euh… frites 🙂 Bien entendu, il y a des bananes de taille normale et des mini (qui sont beaucoup plus délicieuses).

Une visite en Tanzanie m’a vraiment ouvert les yeux : en fait, le thème de la banane est bien plus vaste, alambiqué et varié que ce que j’avais imaginé.

Voici la vue que nous avons sur le côté de la rue, les étalages de fruits et légumes :

En lire plus :J’AI LA BANANE !

NOUVEL AN AU KILI

Bonjour à tous en cette nouvelle année !

J’espère que les fêtes se sont bien passées sans trop de dommages collatéraux et que les vacances d’hiver ont été profitables pour votre développement mental, physique et culturel. Et tout ce que l’on dit d’habitude. Mais à présent, il est temps de retourner à mes histoires, mes notes de voyage, mes rapports et mes photos.

De démarrer l’année à ma façon, en continuant tranquillement… Oui, c’est ça…

Vous devez commencer l’année en frappant fort ! Comme cela :

kilimandjaro-intro-1

Peu importe à qui je parle du Kilimandjaro : tout le monde a déjà été au sommet (la majorité) ou prévoit de s’y rendre dans un futur proche (la minorité). Il y a quelques jours, j’ai rejoint la majorité : le 31 décembre 2015, pour être précis, je me suis rendu sur le point le plus élevé du volcan. Et je suis entré dans la nouvelle année sur le Kili !

À cause des contraintes de temps et de connexion à Internet ici, vous devrez attendre pour avoir plus de détails. Pour le moment, tout ce que je peux faire, c’est me plaindre un peu en vous disant que ce type d’expédition doit être préparée en avance et très sérieusement. Ça n’a pas été facile.