Étiquettes des archives : NOUVELLES INFORMATIQUES

Cyber-histoires du côté obscur, et d’autres positives.

Bonjour à tous,

Aujourd’hui, j’ai quelques informations surprenantes à partager avec vous en matière de cybersécurité. J’ai d’abord quelques histoires assez inquiétantes, puisqu’il s’agit de menaces qui proviennent d’un petit appareil omniprésent et indispensable pour certaines personnes, ne serait-ce que pour quelques minutes, puisqu’ils le prennent même pour aller aux toilettes ou pour dormir. Les autres informations sont assez positives et encourageantes, et parlent de femmes qui vont de succès en succès en informatique. Parfait, approfondissons d’abord les aspects les plus inquiétants…

Ne soyez pas victime d’Asacub

Actuellement, les personnes ont tendance à confier de nombreux renseignements à leur smartphone (fiable ?) : données bancaires, documents personnels et professionnels importants, messages (qui contiennent souvent des données très personnelles qu’il vaut mieux garder à l’abri des regards indiscrets), et autres. Mais je suis certain que je ne vous apprends rien de nouveau, et que vous faites peut-être partie de ces personnes. Si tel est le cas, alors vous devez lire attentivement cet article…

Une forte hausse a été détectée fin août dans la prolifération du cheval de Troie Asacub qui touche Android, et qui exploite cette faiblesse singulièrement humaine : la curiosité. Le cheval de Troie envoie un message qui contient le texte suivant : « Salut John : tu devrais avoir honte ! [lien] », ou « John, Pete vous a envoyé un MMS : [lien] ». John est un peu perplexe mais curieux comme une belette. Il se demande quelle pourrait bien être cette photo, clique sur le lien, et télécharge (de bon cœur) une application… qui arrive discrètement à accéder à tout son répertoire, et commence à envoyer des messages similaires à ses contacts.

Mais cet habile malware ne s’arrête pas là. Il peut, par exemple, lire les messages que vous recevez, et envoyer le contenu aux pirates informatiques qui exécutent le malware ; ou encore envoyer des messages avec un contenu spécifique à un numéro donné. Cette capacité à intercepter et envoyer des messages permet, entre autres, aux auteurs du cheval de Troie de se transférer des fonds à l’aide de la carte bancaire de la victime, si elle est numériquement connectée au numéro de téléphone. Comme si cela n’était pas suffisant, il existe un bonus pour les victimes : la facture élevée de l’opérateur mobile pour avoir envoyé tous ces messages.

Comment vous protéger d’un malware mobile si redoutable ?

Voici quelques conseils :

  • Ne cliquez pas sur les liens suspects ;
  • Vérifiez minutieusement quels droits l’application que vous avez téléchargée essaie d’obtenir (microphone, appareil photo, position, …) ;
  • L’étape la plus importante et la plus simple : installez une solution de confiance sur votre smartphone Android.

Android ? Hmmm. Je peux déjà entendre votre soupir de soulagement :  » Aaaahhh, Dieu merci, j’ai un iPhone !  »

Que les amoureux d’Apple ne se réjouissent pas trop vite ! Nous avons aussi quelques liens pour vous. Ne vous inquiétez pas, en toute honnêteté vous pouvez suivre ces liens :

En lire plus :Cyber-histoires du côté obscur, et d’autres positives.